mercredi 16 novembre 2016

Le dernier assaut - Tardi, Dominique Grange et Accordzéâme

Tardi l’a promis, cet album sera son dernier sur la grande boucherie de 14. Tant mieux. Et j’espère qu’il tiendra parole. Putain de guerre était remarquable, C’était la guerre des tranchées restera comme son chef d’œuvre. Ce dernier assaut sera (pour moi en tout cas) l’album de trop.

Trop bavard, trop didactique, trop lourd. L’engagement antimilitariste relaté de la sorte m’apparaît totalement contreproductif. On suit le brancardier Augustin à travers le no man’s land des tranchées. Il a perdu son binôme, il a dû étouffer son dernier « client » qui gueulait trop fort les tripes à l’air et risquait d’attirer l’attention des boches. Abandonnant son brancard, il erre, les mains dans les poches et la clope au bec. En chemin il rencontre des tirailleurs sénégalais, un bataillon de « bantam », ces soldats anglais qui avaient la particularité de mesurer moins d’un mètre soixante, des ANZAC (australiens et néo-zélandais), des Sammies américains et des canadiens. En remontant seul vers l’arrière au milieu des cadavres, de la boue et de la puanteur, Augustin marche dans des villages en ruines. Il croise des russes, des portugais et une voix off nous explique qui sont ces gens, pourquoi et comment ils ont atterri au milieu de l’enfer, pourquoi ils sont, comme tout le monde, en route vers l’abattoir.

Le témoignage à charge ne souffre d’aucune nuance, il est tellement rabâché qu’il en devient limite insupportable. Oui cette guerre était une boucherie. Oui elle a engraissé les banquiers, les commerçants, les marchands d’armes et les capitaines d’industrie. Les salauds de gradés sont tous des crevures, les cul-terreux vivant dans les patelins servant de cantonnement profitent de la situation pour gonfler le prix du pinard et des produits de base. Et quand on fait un saut chez les allemands, c’est pour tomber sur l’officier Ernst, un homme persuadé de faire partie d’un « peuple supérieur, viril et sain, avide de force et de domination », un gars qui serait forcément devenu un nazi s’il n’avait pas pris une balle dans le buffet pendant un assaut. Et la voix off de nous rassurer : « Il valait donc mieux qu’il crève dans la boue d’une tranchée française ». Lamentablement caricatural…

Un album comme un catalogue d’horreurs et d’indignations, bourré de récitatifs longs comme le bras. Un album comme une leçon d’histoire que le prof vous hurlerait dans les oreilles pour être bien certain que vous n’allez rien perdre de ce qu’il a à vous dire. Zéro plaisir de lecture, un moment pénible à passer dont la forme m’a empêché de retenir ne serait-ce que l’essentiel parmi la foultitude d’informations dont on a voulu me bourrer le crâne. Un ratage total, en ce qui me concerne du moins. Le livre s’accompagne d’un CD de chansons de Dominique Grange, la compagne du dessinateur. On nous prévient au départ que l’un ne va pas sans l’autre. Mais vu l’effet que m’a fait l’un, pas de danger que j’écoute l’autre.

Le dernier assaut de Tardi. Casterman, 2016. 92 pages. 23,00 euros (BD + CD-audio).




La BD de la semaine,
c'est aujourd'hui encore chez Noukette










38 commentaires:

  1. Ouh là, que tu es sévère ! ça fait longtemps que je n'ai pas lu de Tardi, pour me part.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sévère mais juste (enfin, tout est relatif) :)

      Supprimer
  2. Oups ! Et bien, tu y vas direct...

    RépondreSupprimer
  3. Sans moi du coup. Déjà que j'ai du mal - maintenant - à me tourner vers les récits de guerre (la 1è et la 2è GM principalement, trop lu sur le sujet peut-être), alors si en plus la lecture est corvée, je passe ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. NE compte pas sur moi pour te faire changer d'avis ;)

      Supprimer
  4. Bon, il vaut mieux lire les autres alors..

    RépondreSupprimer
  5. Outch, voilà, c'est dit ! :-o

    Bon, je jetterai un oeil à la bibli', parce que Tardi, quoi ... ;)

    RépondreSupprimer
  6. Punaise ... Moi qui voulait me le commander pour Noel :-p
    Bon...
    Vais me chercher autre chose, mais c'est pas bien difficile avec toutes ces tentations ici ou là ;-)
    Bisous jeune homme

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu trouveras autre chose sans problème, je me fais aucun souci pour toi.

      Supprimer
  7. c'est pour ça que j'aime tes avis, parce que tu dis de façon précise ce que tu n'aimes pas et que je me suis tellement régalé quand tu aimes (Le grand méchant Renard....)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne pourrais pas être gratuitement négatif sans argumenter, ça n'aurait pas de sens je trouve.

      Supprimer
  8. Je pense que cela peut plaire à Grybouille ^^

    RépondreSupprimer
  9. Je travaille sur Tardi à petite dose avec mes trolls mais je ne suis pas spécialement friande de son œuvre. Alors disons que c'est sans regret pour moi que de passer mon tour pour ce titre. (Et j'apprécie aussi quand tu mords.)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il aurait sa place au CDI cet album, pour son propos historico-documentaire. Mais rien de plus.

      Supprimer
  10. Je n'ai jamais été fan de Tardi... Du coup, aucune chance que je me précipite sur son dernier opus...!

    RépondreSupprimer
  11. T es peut être agacé parce que tu as lu les autres avant...
    Je crois que même l auteur a envie de passer à autre chose, j ai lu son interview dans le magazine lire Le der des ders qu il a dit 😉
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On sent qu'il est arrivé au bout de sa démarche sur le sujet.

      Supprimer
  12. oh bah zut alors! J'aime beaucoup le travail de Tardi, et imagine mal qu'il puisse d’ailleurs s'arrêter de parler de la Grande Guerre.
    Je lirai quand même cet album, car Tardi, car cette Guerre...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi j'aime beaucoup Tardi. Mais là, rien à faire, je n'ai pas accroché du tout.

      Supprimer
  13. Je participe à un prix de la BD historique avec mes éleves et il n'a pas été retenu dans la sélection. Je comprends mieux pourquoi !

    RépondreSupprimer
  14. Bon, plutôt se concentrer sur ses 2 autres albums sur la guerre de 14 quoi. Ça m'arrange bien !:-)

    RépondreSupprimer
  15. Je vais donc laisser faire cet "album de trop" et me tourner d'abord vers "C'était la guerre des tranchées". Merci pour cet avis honnête, ça m'évite de m'éparpiller dans tout le travail de Tardi sans ne savoir lequel choisir.
    Bon vendredi :D

    RépondreSupprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !