mercredi 24 juin 2015

Histoires de famille : huit nouvelles dessinées - Pelle Forshed

Huit nouvelles qui mettent en scène des auxiliaires de vie suédois intervenant auprès de personnes âgées maintenues à domicile. Toilettes, courses, repas, médicaments, etc. Surtout, une présence pour briser la solitude de ces hommes et femmes en fin de vie dont la décrépitude physique et/ou morale fait peine à voir. Une décrépitude dont le reflet nous éclabousse de plein fouet tant il est difficile de ne pas imaginer ce qui nous attend à plus ou moins long terme. C’est du moins l’impression que j’ai eue et inutile de vous dire que c’est sacrément plombant.

Comment ne pas être admiratif devant ces infirmiers et travailleurs sociaux qui, loin d’être présentés en héros, sont d’une humanité touchante ? Le planning tellement serré qu’il est impossible de consacrer le temps nécessaire à chacun, les relations parfois tendues avec les enfants, qui n’hésitent pas à vous accuser de maltraitance pour un oui ou pour un non et vous menacent d’un procès, ces grabataires qui ne supportent pas de voir des nouvelles têtes et souhaitent accueillir toujours le même auxiliaire. Parfois l’indifférence l’emporte sur l’empathie, parfois on bâcle le travail, rêvant d’être ailleurs, parfois on souhaite se voir retirer la responsabilité de certains cas devenus trop pesants.

Il y a aussi tout au long du recueil une véritable réflexion sur la mort, la façon dont elle perçue par les proches et les accompagnants, ces derniers devant prendre le recul nécessaire pour ne pas être trop ébranlés émotionnellement. Pelle Forshed sait de quoi il parle puisqu’il a lui-même exercé ce métier. Son trait naïf et minimaliste permet de mettre une distance bienvenue entre la dureté du propos et la représentation qui en est faite.

Soyons clair, toutes les nouvelles ne se valent pas. Il n’empêche, le désarroi et les questionnements de ces auxiliaires de vie, de ces familles face à la vieillesse de leurs proches et à la maladie ont un coté universel, ils nous renvoient à notre propre manque d’implication vis-à-vis de nos aînés. En tout cas c’est comme cela que je l’ai perçu. C’est particulièrement dérangeant mais en ce qui me concerne cette lecture a permis de remettre bien des choses en perspective. Comme quoi…

Histoires de famille : huit nouvelles dessinées de Pelle Forshed. L’agrume, 2015. 140 pages. 20,00 euros.







34 commentaires:

  1. Je pense clairement que nous sommes "connectés" (Les grands esprits toussa...) J'ai feuilleté ce recueil qui me faisait gravement de l’œil lors de mon dernier passage chez Bulle et j'ai eu très envie de l'acheter. Ce moment fut des plus frustrants, je ne remercie pas mon découvert abyssal qui m'a privée de cette lecture. Et soit dit en passant, ton billet n'arrange rien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une connexion avec toi, ce n'est pas pour me déplaire ;)

      Supprimer
  2. Plombant sans doute, mais j'ai envie de le lire (faut voir les choses en face parfois!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voir les choses en face et ne pas généraliser non plus ;)

      Supprimer
  3. Ils font du bon boulot à l'Agrume dans leurs choix éditoriaux ! Je vais le feuilleter avec envie ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai encore deux ou trois albums de cet éditeur sous le coude, j'aime beaucoup leur catalogue.

      Supprimer
  4. Plombant oui, j'imagine aisément... Mais une lecture qui remue autant, c'est toujours bon signe...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es comme moi, tu aimes quand ça remue ;)

      Supprimer
  5. Le format "nouvelle", je suis toujours aussi réticente. Et puis le sujet de cet album... je fais la fine bouche aujourd'hui mais disons que si la lecture me renvoie à mon taf... bof

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dis clairement qu'il n'est pas pour toi alors ;)

      Supprimer
    2. Alors d'accord :D Pas pour moi :P

      Supprimer
  6. Le thème m'accroche mais les dessins un peu moins.
    A voir...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Clairement le dessin n'est pas le point fort de cet album. Mais on s'y fait assez vite.

      Supprimer
  7. j'ai déjà du mal à retenir un texte court alors une nouvelle en BD, n'en parlons pas! N'empêche que le genre m'intrigue, je l'avais testé avec La vieille dame qui... de Zidrou.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça fonctionne bien la nouvelle en BD, en tout cas avec moi ;)

      Supprimer
  8. Cela m'intrigue malgré l'aspect "nouvelle/BD" :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu n'es pas très fan de nouvelles si je me souviens bien.

      Supprimer
  9. Le concept nouvelle en BD me plaît bien, le thème me dit moins...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pourrais te proposer d'autres nouvelles en BD si tu veux ;)

      Supprimer
  10. Un peu plombant mais surement interessant

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est le sentiment que j'ai eu en le refermant.

      Supprimer
  11. Ah ça m'intéresse ça ! La thématique, bien que plombante, je pense qu'on se sent tous concernés, ça nous travaille, mine de rien, et puis bon, je crois que je n'ai pas lu d'auteurs de BD suédois aussi, et là, ça semble être une bonne occasion !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas certain non plus d'avoir déjà croisé un auteur de BD suédois.

      Supprimer
  12. Oh je passe mon chemin.. J'ai bossé 3 ans sur la dépendance, les aides à domicile, oui la décrépitude, la maladie (Alzheimer..) j'ai passé mon temps en maisons de retraites, en unité spécialisées... donc oui je sais ce qui nous attend ! Mais comme dit Keisha, c'est bien de regarder ça en face ;-) Et puis, en France seules 45% des personnes deviennent dépendantes (et/ou malades cognitifs), les autres vieillissent "mieux" et surtout restent chez eux jusqu'à la fin (donc souvent avec toute leur tête).. Bref, j'arrête là !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai connu aussi la maison de retraite pendant des années, du coté de la famille, pas des soignants, et 'espère ne jamais finir dans un endroit pareil.

      Supprimer
  13. Voilà un sujet qui change ...pas forcément fan mais à découvrir quand même....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour moi en tout cas ce fut une totale découverte.

      Supprimer
  14. Brrrrr je ne suis pas sûre que ce soit pour moi malgré tout l'intérêt du propos :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une question de feeling, c'est certain ;)

      Supprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !