mardi 23 juin 2015

Cher cousin caché - Dominique Brisson

En trouvant le forfait de ski d’une certaine Mathilde portant le même nom que lui dans sa doudoune, Émile découvre qu’il a une cousine de son âge et qu’il n’en a jamais entendu parler. Fâchés de longue date, ses parents et son oncle se partagent le chalet familial à chaque période de vacances sans jamais se croiser. Bien décidé à communiquer avec cette cousine dont on lui a caché l’existence, Émile lui laisse un message dans la doudoune. Commence alors entre les deux enfants une correspondance secrète où chaque lettre aura la valeur d’un trésor…

Noukette et moi changeons de registre cette semaine pour notre rendez-vous hebdomadaire autour de la littérature jeunesse : pas de texte coup de poing, de thématique qui gratte et laisse des traces mais un petit roman épistolaire avec des gamins espiègles et attentionnés particulièrement attachants. Du léger, du vivifiant, du positif. Entre Émile et Mathilde, c’est une amitié simple et sincère qui se développe. J’ai aimé voir leur complicité se renforcer au fil du temps, comme une évidence. J’ai aimé l’originalité dont ils ont dû faire preuve pour cacher leurs missives, les trouvailles qu’ils ont mis en œuvre pour faire pester les adultes, la façon dont chacun s'est confié à l’autre en toute confiance, sans aucune arrière-pensée. Et puis cet échange ne s’inscrivant dans aucune immédiateté, cet échange fait d’attente, d’impatience (des semaines voire des mois séparant deux lettres) possède un petit coté anachronique plein de charme.

Une très belle surprise donc que ce court roman dont la lecture fait le plus grand bien. Au moins, ça change de ce que l’on a l’habitude de dénicher pour cette tranche d’âge.

Cher cousin caché de Dominique Brisson. Syros, 2013 (1ère édition en 2006). 70 pages. 6,20 euros. A partir de 9 ans.


26 commentaires:

  1. Ah enfin un peu de douceur, le mardi :) La couverture est toute fraîche aussi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, la couverture de la première édition était beaucoup moins jolie.

      Supprimer
  2. je viens de terminer un roman jeunesse également basé sur l'échange épistolaire et j'ai également trouvé intéressant cet anachronisme qu'introduit la lettre écrite à l'air du texto et facebook. La lettre permet un échange plus intime, la ou la communication moderne permet plus de présence continue.
    Ce petit roman a l'air sympa. Je note la référence :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'il est tellement plus agréable de recevoir une vraie lettre !

      Supprimer
  3. Je note,ce genre en jeunesse m'intéresse beaucoup !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. M'étonne pas que l'épistolaire te plaise ;)

      Supprimer
  4. Ben moi aussi je vais me reposer des thématiques un peu lourdes à porter!^_^

    RépondreSupprimer
  5. Aaaahhh un roman épistolaire :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un genre que tu apprécies on dirait ;)

      Supprimer
  6. Ce petit roman a l'air très sympa ! C'est noté (et ma Liste à Lire s'allonge... ;) )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui mais celui-là se lit très vite ;)

      Supprimer
  7. Peut-être un peu trop court pour me plaire, mais pourquoi pas ^^ ?

    RépondreSupprimer
  8. Une très belle surprise oui ! Ça aussi c'est c'est la littérature jeunesse que j'aime ! Bonne pioche camarade !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On a le chic pour trouver des titres qui nous conviennent à tous les deux je trouve ;)

      Supprimer
  9. de la tendresse dès la couverture !

    RépondreSupprimer
  10. Il semble se dégager une grande douceur de ce petit livre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est doux et malicieux, ça fait vraiment du bien !

      Supprimer
  11. ça a l'air tellement reposant ! Je sens qu'il va bientôt rejoindre ma bibliothèque !

    RépondreSupprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !