dimanche 18 janvier 2015

Un été - Vincent Almendros

Jean et Jeanne sont dans un bateau. Ils s’apprêtent à y accueillir le frère de Jean et sa petite amie Lone. Le voilier n’est plus de première fraîcheur mais il suffira pour une croisière de quelques jours le long des côtes italiennes. Au fil des heures, au fil des jours, la chaleur et la promiscuité aidant, les corps se frôlent, les sens s’aiguisent et la tempête s’annonce…

C’est un roman d’ambiance un peu vain, dérisoire oserais-je dire. Très littéraire, finalement. Quelque part, c'est un roman d’aujourd’hui qui ressemble à un film des années 60. Un roman un poil nombriliste, autocentré, aux enjeux inexistants. Un huis clos maritime à l’érotisme contenu, se déroulant  dans un espace exigu et sous une chaleur étouffante. Des rapports humains ambigus, une tension palpable et une pirouette finale que je n’avais pas vu venir.

Est-ce que j’ai aimé ou pas ? Aucune idée. Je l’ai lu distraitement, sans lui accorder une attention particulière, ce qui n’est jamais bon signe. Je l’ai lu sans déplaisir mais les mots ont coulé sur moi sans laisser de trace. Je dois donc en conclure que j’y suis resté imperméable et c’est bien dommage. Mais ce texte trouvera ses lecteurs, c’est une certitude. Son charme suranné, sa sobriété et sa fluidité sont d’indéniables atouts. Un roman-aquarelle subtil, construit par petites touches. Sans doute trop subtil pour moi.


Un été de Vincent Almendros. Édition de Minuit, 2015. 95 pages. 11,50 euros.  








40 commentaires:

  1. Garcin en a parlé au Masque et la plume dans les coups de coeur de la fin d'émission. Il me faisait envie. Bon, on verra s'il croise ma route.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai lu que des avis très positifs pour l'instant, dans la presse notamment. Personnellement je l'ai trouvé anecdotique, ni plus ni moins.

      Supprimer
  2. ça a l'air tellement... hexagonal ! Ou bien est-ce que ce genre de roman, s'il était écrit par un auteur dans d'un autre pays, on ne le traduirait pas en français ? Je ne suis guère tentée, en tout cas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est exactement ça. Je n'ai pas osé l'écrire mais je l'ai pensé très fort, c'est une roman très français je trouve (et pour moi ce n'est pas forcément une qualité ;) ).

      Supprimer
  3. Et Alain Delon et Maurice Ronet dans les rôles.

    RépondreSupprimer
  4. Je passe mon tour même si j'aime les films des années 60...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu pourrais peut-être essayer quand même.

      Supprimer
  5. Un de mes libraires l'a aimé...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai l'impression que tout le monde a aimé ;)

      Supprimer
  6. En général, les romans d'ambiance, j'aime bien ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors celui-là a sans doute tout pour te plaire.

      Supprimer
  7. Jean et Jeanne sont dans un bateau ? Mouais ...

    RépondreSupprimer
  8. je reconnais bien cet état d'esprit, on se demande parfois si on a laissé toutes les chances à un roman lu trop distraitement et puis finalement quand un autre texte retient toute notre attention, on se dit quand même! il y a "roman" et " ROMAN"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai trouvé que celui-là avait vraiment un coté vaporeux, qu'il manquait de consistance.

      Supprimer
  9. un livre très français... ça me fait rire mais il y a sans aucun doute une grosse part de vérité là-dedans... (et que dire des films français... ! ^^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Remarque, j'ai du mal avec tous les films, français ou pas.

      Supprimer
  10. ce roman me tentait bien... un peu moins désormais...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si ce n'est qu'un peu, tout n'est pas perdu !

      Supprimer
  11. Ce titre "été" me faisait bien envie, mais finalement.....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En ce moment, c'est un titre qui fait rêver ;)

      Supprimer
  12. Zut, j'ai lu une critique enthousiaste quelque part (mais pas sur un blog, ce dont je me méfie toujours).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a déjà eu beaucoup de critiques dans la presse. J'en ai par exemple vu une dans Télérama.

      Supprimer
  13. Je ne pense pas que ce livre me plaira particulièrement, à voir :)

    RépondreSupprimer
  14. Bon, comment dire... merci pour cette non-menace de mon bouclier anti-PAL !^^ Billet très joliment tourné en tout cas pour exprimer comment tu es passé à côté sans que ce soit dramatique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, c'est une lecture tellement légère et tellement courte que je ne la regrette pas une seconde.

      Supprimer
  15. ah mince, il fait partie de ceux que j'avais repéré...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors lance-toi, ça pourrait être une bonne surprise ;)

      Supprimer
  16. Pour l'instant pas très tentée, mais je lirai peut-être d'autres avis qui me donneront envie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis certain qu'il y aura des avis bien plus positifs que le mien.

      Supprimer
  17. Je comprends que cet exercice de style puisse paraître vain, mais je réfute le côté nombriliste. En tous cas j'ai pris beaucoup de plaisir à le lire. La chute m'a d'ailleurs fait relire la nouvelle immédiatement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai vu beaucoup d'autres avis positifs et je m'en réjouis mais clairement, ce n'était pas un livre pour moi;

      Supprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !