samedi 10 janvier 2015

Azami - Aki Shimazaki

Azami en japonais, c’est la fleur de chardon. « Cette fleur unique, avec sa forme particulière et sa couleur violette. On n’en offre pas en cadeau à cause des épines pointues sur ses feuilles. Une fleur d’un abord difficile. » Une description qui pourrait être celle de Mitsuko, le premier grand amour de jeunesse que Mitsuo, 36 ans, retrouve par hasard dans un bar à hôtesses. Mitsuo est marié et amoureux de sa femme Atsuko, mais depuis la naissance de leur second enfant le couple est « sexless », et pour satisfaire ses besoins « d’homme normal », ce rédacteur dans une revue locale fréquente régulièrement des établissements de service sexuels : « Simple, commode et rapide. Je ne passe à ces endroits qu’une demi-heure et c’est toujours après mon travail. Je ne cherche pas d’aventures. Je n’ai pas de conversations intimes avec les entraîneuses qui s’occupent de moi. Pour elles, je ne suis qu’un client ».

Seulement, avec Mitsuko, les choses sont différentes. Il la retrouve le soir chez elle, et pendant que le fils unique de cette mère célibataire dort dans la pièce d’à coté, ils font l’amour comme si leur vie en dépendait. Mais le jour où Atsuko apprend cette liaison, Mitsuo doit choisir entre la passion dévorante pour sa maîtresse et la préservation de son couple et de sa vie de famille…

Née au Japon, Aki Shimazaki vit à Montréal depuis 1991 et écrit en français. Elle propose ici un texte à la première personne très intime, tout en délicatesse. Beaucoup de pudeur chez Mitsuo le narrateur, une certaine froideur d’analyse aussi pour un homme cédant aux passions avec une retenue typiquement japonaise. Après, il y a des hasards et des coïncidences difficiles à croire, notamment dans la rencontre des deux amants, mais peu importe, il se dégage de ce très court roman une finesse et un charme en tout point séduisants.


Azami d’Aki Shimazaki. Actes Sud, 2015. 130 pages. 13.50 euros.



50 commentaires:

  1. C'est amusant, je viens de lire un livre jeunesse qui porte le même titre ! Il semble y avoir beaucoup de sensibilité dans celui-là

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah tiens, je ne savais pas. Je vais regarder du coup.

      Supprimer
  2. Je ne suis pas une très grande fan de littérature japonaise mais je vais tenter l'aventure :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi je suis très fan de littérature japonaise.

      Supprimer
  3. Une grande envie de découvrir la littérature japonaise et ton avis intéressant me poussent à noter ce titre .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une littérature qui mérite le coup d’œil, vraiment.

      Supprimer
  4. Un roman qui a l'air plein de douceur et de poésie.

    RépondreSupprimer
  5. Ton billet donne envie et la couverture aussi !

    RépondreSupprimer
  6. Oh chouette, je viens de me l'offrir ! J'adore cette auteure.

    RépondreSupprimer
  7. Une auteure qui fera peut-être partie de mes lectures 2015 car j'avais commencé il y 4 ans le tome 1 de sa série "Le poids des secrets" donc ce serait pas mal que je persiste, et en plus j'ai découvert l'existence de son autre série qui m'intéresse davantage (aargheu).

    RépondreSupprimer
  8. Est-ce que c'est le début d'une nouvelle série ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, une série sur les relations amoureuses.

      Supprimer
  9. Le thème me plaît, et comme je connais déjà la retenue et l'écriture elliptique de l'auteur, je me plongerai avec délectation dans ce roman.

    RépondreSupprimer
  10. Oh que je vais le lire sans faute ce livre ! J'avais adoré la série Le Poids des secrets

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et moi, cette série, il va falloir que je la découvre.

      Supprimer
  11. J'avais adoré "Le poids des secrets" !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais tout le monde l'a adorée, c'est pas possible !

      Supprimer
  12. L'univers japonais m'attire énormément... Alors je dis OUI !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et tu peux ! Il y a une forme de raffinement qui pourrait te plaire.

      Supprimer
  13. Toujours pas lu "Le poids des secrets" et déjà de nouvelles tentations qui arrivent...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi non plus je n'ai toujours pas lu "Le poids des secrets" ;)

      Supprimer
  14. J'ai bien aimé Le poids des secrets de cette auteure ! Azami est le premier volume d'une nouvelle série ? "Finesse, charme", c'est bien ça...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est le début d'une nouvelle série.

      Supprimer
  15. Cela fait des années que je me promets de découvrir cette auteure, je vais bien finir par sauter le pas :-)

    RépondreSupprimer
  16. Charme et finesse ... je prends !

    RépondreSupprimer
  17. "une retenue typiquement japonaise" .... Je ne peux pas. Le japonais, je ne le comprends pas. (en littérature, je veux dire). C'est sûrement trop sensible et poétique pour moi ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je reconnais que c'est spécial, ça peut laisser de marbre.

      Supprimer
  18. J'avais aimé "Le poids des secrets" au début... ensuite, j'ai trouvé que c'était délicat, mais répétitif, j'ai du n'en lire que deux sur cinq...

    RépondreSupprimer
  19. J'ai beaucoup aimé Le poids des secrets (j'en ai lu un par année, je pense...). Question... est-ce que celui-ci est une série ou pas? Je me mélange dans les titres!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est le début d'une troisième pentalogie.

      Supprimer
  20. J'avais repéré ce livre ( facile avec les belles couvertures Actes Sud). Mais le résumé ne me tentait pas. Par contre, je crois que la sensibilité japonaise peut en faire quelque chose de bien. Et l'auteur que je n'ai jamais lu semble être très apprécié pour ses romans précédents

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, apparemment l'auteur a déjà fait ses preuves.

      Supprimer
  21. Charme et finesse, pourquoi pas ?

    RépondreSupprimer
  22. Mouaich, heureusement que c'est japonais, parce que j'ai l'impression d'avoir ce livre 10 fois (l'homme délaissé sexuellement par sa femme qui entretient une passion torride et dévirante avec une autre; le choix entre les deux etc...)
    Pas sûre que je me laisse tenter...
    des bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le sujet, c'est clair, est tout sauf original. Après, tout tient dans la façon dont il est traité ;)

      Supprimer
  23. Comme beaucoup j'ai lu Le poids des secrets, une plume délicate comme j'aime...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Délicate, on ne peut pas dire le contraire ;)

      Supprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !