mardi 3 décembre 2013

Le premier mardi c'est permis (22) : Histoires inavouables - Ovidie

Se taper le fiston à peine adulte d’une copine. Se coincer des balles de ping-pong dans un orifice pas fait pour cela. Penser trouver des filles faciles en boîte et tomber dans un piège. Faire des trajets en métro un moment hautement érotique. Tester l’échangisme et perdre le contrôle. Envoyer des sextos et des photos coquines à la mauvaise personne. Toutes ces anecdotes inavouables et quelques autres sont relatées ici dans de courtes nouvelles dessinées. Elles sont inspirées de faits réels et ont été confiées anonymement par leurs protagonistes à Ovidie, ex-actrice et productrice de films X.

Le résultat est frais et léger. Surtout, il sonne vrai, loin des BD porno aguicheuses où une oie blanche se transforme en bête de sexe en deux coups de cuillère à pot (ou plutôt en deux coups de reins). Le but n’est pas d’exciter le lecteur à tout prix mais juste de proposer quelques chose d’un peu décalé et amusant. Mon histoire préférée est celle des copains hétéros qui regardent ensemble un film porno et en viennent aux mains (si vous voyez ce que je veux dire...). C’est très drôle et ça m’a rappelé quelques souvenirs de jeunesse (t’inquiète Arnaud, on était des gamins, il y a prescription).

Le dessin en noir et blanc de Jérôme d’Aviau est simple et très parlant. Sans effet de manche (ah, ah, qu’est-ce que je suis marrant...) il met en scène des femmes « normales » aux corps aussi imparfaits qu’attirants. Pareil pour les hommes qui ne sont pas tous, loin de là, montés comme des ânes. D’où forcément le coté très naturel et réaliste de chaque histoire (ben oui, on n’est pas tous fortement membrés comme dans les livres et les films vous savez. Enfin je veux dire, les autres ne sont pas tous fortement membrés comme dans les livres et les films).

Soyons clair, ce recueil d’histoires inavouables n’a rien d’inoubliable mais il m’a fait passer un très agréable moment. Longtemps que la BD érotico-porno ne m’avait pas décroché un sourire, rien que pour ça, je ne regrette pas d’avoir découvert cet album.

Pour finir un petit aparté qui m’a bien fait rire. Dans une interview à la revue Casemate, Ovidie affirme : « Le spectateur d’un film porno se barre en moyenne au bout de douze minutes, alors que, sur mes films, le taux de décrochage est très faible. Les gens sont excités mais regardent l’histoire jusqu’au bout. »
Bien sûr, bien sûr... Bon je n’ai jamais vu un film d’Ovidie mais si ça devait arriver un jour, m’étonnerait pas que je « décroche » (j’adore le choix de ce mot par rapport aux circonstances) avant la fin, quelle que soit l’histoire.

Histoires inavouables d’Ovidie et Jérôme d’Aviau. Delcourt, 2013. 102 pages. 14,95 euros.

Une lecture commune que j’ai l’immense plaisir de partager avec Noukette. Ce n’était pas vraiment prévu au départ mais figurez-vous qu’elle a ramené cet album de Montreuil. Oui, vous avez bien entendu, le salon du livre et de la presse jeunesse cachait en son sein (ou plutôt sur le stand Delcourt) de la BD olé-olé. Forcément Noukette n’a pas pu résister. Il faut dire qu’elle a peut-être été un tantinet influencée mais c’est une autre histoire...






46 commentaires:

  1. Mon petit doigt me dit (mon p'tit doigt oui) que tu vas battre un record de commentaires sur ce billet...si si...^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu crois ? Je ne sais pas, il me semble que j'ai déjà fait bien pire pour le rendez-vous de Stephie.

      Supprimer
  2. Réponses
    1. ça c'est que Noukette voudrait vous faire croire.

      Supprimer
  3. Me voici prête à... aller au boulot ;-)

    RépondreSupprimer
  4. C'est très tentant !! Je note !

    RépondreSupprimer
  5. Pfff ! les parenthèses et ta vie débridée d'ado, c'est le must.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Encore un titre que tu ne vas pas noter n'est-ce pas ? En même temps j'aime bien ton coté fleur bleue.

      Supprimer
  6. Comme tu m'as fait rire, et que tu es bon et subtil dans les jeux de mots... j'adore. Je ne sais pas si j' acheterai ce livre mais si il passe à la bibli, c'est sûr je réserve... ^^

    Merci Rocco SijérÔme ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas certain que ta bibli l'achète mais si tu veux le découvrir je le ferais voyager jusqu'à toi avec plaisir.

      Supprimer
    2. Il faudra juste que tu me donnes tes coordonnées sur cette adresse : dunebergealautre@gmail.com

      Supprimer
  7. Pauvre Arnaud s'il te lit aujourd'hui...! ;-)
    Ravie de cette petite lecture commune impromptue, fallait le faire de trouver cette BD à Montreuil quand même ! Et sinon tu n'as jamais vu de film d'Ovidie ou d'une de ses copines c'est ça...? tss tss tss..., on ne me la fait pas hein ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça restera un bon souvenir cette trouvaille en haut des étagères^^
      Et sinon c'est vrai je n'ai jamais vu un film d'Ovidie. Il faudrait que je trouve quelq'un pour me prêter un DVD...

      Supprimer
  8. comme Noukette je n'ai jamais vu les fils de "l'auteur" de ces histoires vraies mais j'avoue que ça doit être "marrant" à lire, faudrait que je teste à l'occasion :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parce que tu crois que Noukette n'a jamais vu les films d'Ovidie ? Je suis certain qu'elle possède la collection complète.

      Supprimer
    2. Ah ben je fais bien de repasser par ici moi ! Je m'insurge !! ;-)

      Supprimer
  9. Ah ben c'est du propre d'avoir des histoires coquines avec Noukette dans un salon réservé aux enfants !!!! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Que veux-tu, on a tous les deux une réputation sulfureuse à entretenir.

      Supprimer
  10. ha tu m'as fais rire, comme souvent avec cette rubrique ! C'est tout juste si je ne me laisserais pas tenter !!! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais oui, laisse-toi donc tenter, il n'y a rien à craindre^^

      Supprimer
  11. Quel humour! Il en faut pour cette rubrique de Stéphie et tu n'en manques pas! Ha ha ha! Bravo!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Martine, ce n'est pas simple comme "exercice" mais ce rendez-vous mensuel de Stephie est devenu pour moi une sorte d'incontournable.

      Supprimer
  12. Hum en voilà un titre qu'il faut que je me procure !

    RépondreSupprimer
  13. Humm oui...Je prends !
    C'est combien ?...
    Enfin, je veux dire, j'achète !!! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pas cher, tu peux prendre les yeux fermés ;)

      Supprimer
  14. Ça risque quand même être dur à bouquiner dans le métro.^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas simple en effet, même en recouvrant la couverture d'une protège cahier ça risque de ne pas suffire.

      Supprimer
  15. J'ai déjà croisé la dame dans un bar parisien. Ca peut être marrant.

    RépondreSupprimer
  16. Je pense qu'Arnaud va adorer ta petite confession...tu nous tiendras au courant...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça fait un bout de temps que je ne l'ai pas vu mais il est longtemps resté mon meilleur ami d'enfance.

      Supprimer
  17. Au salon de Montreuil ? Mais que fait la police ? :)
    Je retiens l'album et file voir chez Noukette, mais les exemples que tu cites me plaisent déjà !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On aurait jamais cru le trouver là-bas. Comme quoi...

      Supprimer
  18. Banco, ça me changera de la dernière BD cu* que j'ai lue, méchamment vulgaire et pas émoustillante du tout ... :)

    RépondreSupprimer
  19. Le méchamment vulgaire et pas émoustillant je connais par cœur. Si tu veux des références, n'hésite pas à demander ;)

    RépondreSupprimer
  20. ah ah encore une révélation ! hihi ! Ces mardis me font bien rire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un peu le but de ces mardis en ce qui me concerne, être léger et essayer (je dis bien essayer !) d'être drôle.

      Supprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !