mercredi 10 juillet 2013

Sirène - Daphné Collignon

Au Maroc, Magda est enceinte de Nour. Ça fait deux ans qu’ils sont ensemble mais elle n’ose pas lui avouer cette grossesse en cours : «  Tu sais ce que c’est un enfant hors mariage au Maroc ? En particulier chez Nour ? C’est la honte, pour moi, l’enfant, le père, toute la famille. Un bâtard né dans le péché. Tu vois l’idée ? » Lorsqu’elle lui annonce la nouvelle par téléphone, le futur père n’est pas content. Pas content du tout : « Il a dit qu’il ne voulait pas en entendre parler, et qu’on avait déjà assez de problèmes comme ça. » Alors Magda décide de prendre la route. De la côte atlantique aux confins de l’Atlas, elle traverse le Maroc et ne cesse de se questionner. En chemin elle rencontre une jeune femme rousse qui semble être tout droit sortie de l’océan. Une jeune femme muette qui va croiser son chemin à de nombreuses reprises et qui semble veiller sur elle d’une étrange façon…

Un portrait de femme qui se veut touchant et intime mais pour le coup, j’avoue que la femme qui sommeille en moi est restée bien cachée. Je comprends qu’avec certaines lectrices ce récit puisse faire « tilt » mais en ce qui me concerne il a fait « plouf ». Sirène est selon moi une BD très sexuée. Le questionnement autour de la maternité, de cet enfant à venir que l’on désire ou pas, tout cela m’a laissé parfaitement insensible (quel salopard je fais quand même !). Aucune empathie pour Magda, aucune envie de la plaindre ou d’espérer que sa situation s’améliore, je n’ai finalement trouvé que très peu d’intérêt pour cet album (punaise, il est temps que je parte en vacances le cynisme professionnel dans lequel je baigne depuis quelques semaines commence sérieusement à jouer sur mon humeur). Le problème c’est que le propos est confus, il laisse place à trop d’interprétations possibles. On voit les doutes et les hésitations, la difficulté de la situation mais il n'est pas évident au final d’y voir clair. Qui est notamment cette jeune fille rousse surgit de nulle part ? Le double de Magda ? Son ange gardien ? Un miroir déformant ? L’image de son destin à venir ? Et puis la correspondance de l’héroïne, insérée au fil des pages dans de nombreux encarts, se perd dans un lyrisme très cucul qui ne relève pas le niveau d’ensemble.  

Graphiquement c’est très beau. Dessin généreux, couleurs franches, beaucoup de gros plans… il faut reconnaître que le trait de Daphné Collignon est des plus séduisants. Malheureusement ça ne suffit pas à faire une bonne histoire et la narration souffre d’une construction que je qualifierais volontiers de «nébuleuse ».

Un album bien trop hermétique pour moi. Ça m’agace de refermer un livre en me disant que je n’ai pas tout compris mais il faut parfois avoir l’honnêteté de reconnaître ses limites… Bon ce qui me rassure c’est que ma binômette habituelle de lecture commune s’est sentie aussi paumée que moi. Du coup je me sens moins seul mais ça ne changera rien à mon ressenti très défavorable.

Sirène de Daphné Collignon. Dupuis, 2013. 68 pages. 14,50 euros.

L'avis de Mo'
L'avis d'Oliv





35 commentaires:

  1. En voyant le visuel intérieur que tu proposes, une question me vient à l'esprit : quel intérêt de tuer ce pauvre bonhomme d'ailleurs ??
    La femme qui sommeille en moi devait aussi dormir à poings fermés pendant que je lisais cette BD... ^^
    Merci pour les échanges ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Finalement le plus intéressant dans cette lecture c'est nos échanges en "off."

      Supprimer
    2. C'est clair ! ^^ D'ailleurs, je crois que je me suis plus appuyée sur nos échanges que sur l'album en lui-même. Je vois qu'OliV nous renvoie vers "Coelacanthes" mais pur avoir lu la chronique de BDGest sur le tome 2 de la série... j'ai l'impression que la confusion est la même : http://www.bedetheque.com/serie-13010-BD-Coelacanthes.html

      Supprimer
    3. Je t'avoue que je n'ai pas envie d'aller plus loi avec cette auteur. Même si "Coelacanthes" avait été très bien je crois que j'aurais fait l'impasse.

      Supprimer
  2. Si Mo' et toi, vous trouvez tous les deux trop hermétique cette BD, alors je n'essaye même pas, je n'ai aucune chance de la suivre!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il doit être possible d'y comprendre quelque chose, certains y sont arrivés il me semble.

      Supprimer
  3. Le thème ne me parle de toute façon pas. Donc si en plus, toi et Mo n'avaient pas été séduit, ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas séduits, c'est le moins que l'on puisse dire ;)

      Supprimer
  4. Quand j'ai commencé à lire ton article je me suis dit "voilà un titre fait pour moi!" (je suis une fana du Maroc)... Malheureusement, j'ai vite déchanté en lisant la suite de ta chronique. Je passe donc sur ce titre!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Disons que si quelqu'un te le prête tu pourra toujours essayer de t'y plonger. Qui sait...

      Supprimer
  5. J'avais repéré cet ouvrage en librairie mais à vous lire, je passe mon tour !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il me semble que c'est une sage décision.

      Supprimer
  6. Il faut peut-être, je pense, avoir lu ou avoir connaissance des albums Coelacanthes. Il y a un travail sur le personnage qui aide à saisir qui est Magda... Aussi, ma rencontre avec l'auteure m'a clairement aidé à comprendre et donc à appréhender les confusions soulevées par vous deux ! Et je ne retire rien de ce que j'ai écrit, perso, j'ai aimé !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu fais bien d'aimer. On a clairement manqué de clés pour comprendre le sens et la portée de cet album. C'est dommage mais il me semble qu'il est impossible de les inventer ces clés.

      Supprimer
  7. Réponses
    1. Ce n'est pas un album pour toi il me semble.

      Supprimer
  8. À tous les coups, je n'y comprendrais rien et finirai frustrée et fâchée alors bon, on va passer son tour aussi ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est le risque ou alors tu interprètes comme tu as envie et tu trouves ça génial.

      Supprimer
  9. Pas sûre que ce soit pour moi non plus... Je file lire Mo' !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu compte sur Mo' pour avoir un avis plus enthousiaste, tu vas déchanter !

      Supprimer
  10. Même les dessins risquent de ne pas me séduire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors il ne te restera plus rien à apprécier ^^

      Supprimer
  11. Comme je le disais sur le blog de Mo', quel dommage, les dessins me tentent énormément. Mais vos avis me refroidissent...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les dessins sont très beaux, malheureusement ils ne suffisent pas à faire de cette BD un album de qualité.

      Supprimer
  12. Non, à vous lire, je dis que je passe.

    RépondreSupprimer
  13. Les dessins ne me tentent pas du tout en ce qui me concerne.
    Next !

    RépondreSupprimer
  14. J'aimais bien la couverture... mais me voilà bien refroidi...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La couverture et les dessins sont jolis. Pour le reste...

      Supprimer
  15. J'allais dire que le thème me tentait... puis j'ai vu les dessins. Du coup, non, je passe mon tour!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et encore, les dessins, c'est ce qu'il y a de mieux dans cet album...

      Supprimer
  16. Très belle BD, même si je m'attendais mieux au niveau de la fin...

    RépondreSupprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !