vendredi 12 juillet 2013

Saints et pécheurs - Edna O’Brien

Des nouvelles qui se déroulent toutes (sauf une) en Irlande. On y retrouve un ouvrier qui a creusé les canalisations de Londres, une vieille logeuse choquée par les mœurs légère d’une famille qu’elle accueille le temps d’une nuit, un activiste politique à peine sorti de prison et déjà condamné à mort par ses « adversaires », une mère et sa fille, dépitées après leur invitation dans l’une des plus riches familles du village ou encore deux cousins n’arrivant pas à dépasser une querelle de famille séculaire.  

J’attendais beaucoup de ma première rencontre avec Edna O’Brien, grande dame des lettres irlandaises s’il en est. Trop peut-être car au sortir de la lecture de ce recueil, je ne suis pas d’un enthousiasme débordant. C’est certes bien écrit, il y est question de passions, de frustrations, de déceptions, de cet ordre moral typique de la société irlandaise catholique et nationaliste, cependant le tout manque de liant. Les personnages sont bien campés mais mon intérêt a fortement varié d’un texte l’autre et certains m’ont profondément ennuyé. Il y a quand même quelques nouvelles sortant du lot, notamment celles qui ouvrent et ferment le recueil.

Une prose délicate et sensible, une ode à une Irlande de pluie et de tourbières et à sa population la plus ordinaire (dans le bon sens du terme)  mais un ensemble pas suffisamment homogène. Disons qu’en ce qui me concerne Edna O’Brien n’arrive pas à la cheville de Claire Keegan.
 
Saints et pécheurs d’Edna O’Brien. Sabine Wespieser éditeur, 2012. 228 pages. 21,30 euros.

32 commentaires:

  1. Quand je pense que Claire Keegan est là, juste à portée de ma main, depuis l'an passé et que je ne l'ai pas encore lue ! Honte à moi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet c'est impardonnable de laisser Claire Keegan végéter dans ta pal !

      Supprimer
  2. Aaargh, il est dans ma pile estivale et j'en attends beaucoup...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux être séduite, c'est une très belle écriture, mais le problème c'est que j'en attendais moi aussi beaucoup plus.

      Supprimer
  3. J'ai lu deux de ses romans, un ancien ancien... et l'avant dernier. Cela peut déconcerter, c'est sûr.

    RépondreSupprimer
  4. Je dois avoir un roman d'elle chez moi, tout comme j'ai "les trois lumières " de keegan, je pourrai comparer..;

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un conseil, commence par "Les trois lumière" ;)

      Supprimer
  5. J'ai lu il y a longtemps La maison du splendide isolement (spledide, ce titre, hein !) et je me suis laissée tenter au salon du livre à Paris par les enthousiastes de chez Sabine Wespieser !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle vient de sortir ses mémoires chez ce même éditeur. Je crois que je vais faire l'impasse...

      Supprimer
  6. Tu me rassures, j'ai commencé et lâchement laissé tombé Crépuscule irlandais, et je me croyais seule à ne pas avoir accroché... ;-)
    Et pourtant j'adore habituellement la littérature irlandaise !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi c'est une littérature que j'apprécie beaucoup d'ordinaire mais là, il m'a manqué quelque chose.

      Supprimer
  7. Je ne l'ai jamais lue. Je ne vais pas noter alors. Je me laisse influencer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De toute façon tu dois en avoir tant d'autres bien au chaud dans ta pal...

      Supprimer
  8. Encore un auteur que je ne connaissais pas.

    RépondreSupprimer
  9. Ha zut, elle était la prochaine irlandaise sur ma liste mais là tu ne donnes pas envie ! Il faut que je continue Claire Keegan et aussi la magnifique Nuala O'Faolain ! Je te la conseille...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne connais pas Nuala O'Faolain mais je m'empresse de noter cette référence !

      Supprimer
  10. et bien voilà, on continue sur la voie des contraires et ton livre me tente bien ! J'aime ce genre de récits ( tu le sais ;) ). Le titre m'avait déjà interpelé mais je ne savais pas ce que cela pouvait donner sous forme de nouvelles, car je connais cet auteur.Il faut lire "Décembre fou", là tu aimerais je pense. Ces récits sont souvent sombres et puissants. Merci pour la découverte alors !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne serais pas contre l'idée de lui donner une seconde chance. Pourquoi pas avec Décembre fou"...

      Supprimer
  11. Bon ben du coup je m'en vais faire des recherches sur "Claire Keegan" que je ne connais pas....Un titre particulier à me proposer que tu as adoré ?

    Bon WE

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'ai adoré "Les trois lumières", c'est un tout petit roman absolument somptueux.

      Supprimer
  12. Je me dis que cette maison d'édition me laisse souvent de marbre finalement. Suis-je donc insensible ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi j'aime beaucoup cet éditeur mais là ça n'a pas vraiment fonctionné.

      Supprimer
  13. Oh cher Mathieu qui a copié collé partout son joli commentaire de publicité...
    Bref ce recueil pourrait peut être me plaire, mais étrangement je n'ai pas envie de destination lointaine ces jours ci...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En même temps l'Irlande, c'est pas super loin ;)

      Supprimer
  14. Dans ce cas je lirai plutôt Keegan...

    RépondreSupprimer
  15. La comparaison avec Claire Keegan est impossible, nous ne parlons là pas d'un même niveau !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Après avoir lu les deux, je suis obligé d'admettre que tu as raison.

      Supprimer
  16. bon, je vais laisser passer celui-là, je vois trop bien ce que tu éprouves et j'ai bien peur d'être d'accord avec toi
    Luocine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu dois en avoir tellement d'autres à découvrir.

      Supprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !