mardi 6 décembre 2016

Le vrai sexe de la vraie vie - Cy

Ce mois-ci, j’étais parti pour lire ça. Une femme, prix Goncourt, qui annonce « Un petit traité d’éducation lubrique », je m’en régalais à l’avance. Sauf que j’ai vite déchanté. En fait j’ai pas compris le but recherché. C’est bien écrit, il y a un vrai sens de la formule et des tas de citations littéraires mais au final le plat servi est bien fade. Quand je me lance dans une telle lecture et que je passe mon temps à piquer du nez plutôt que de me redresser du gland, il y a un vrai problème. Du coup, ni une ni deux, j’ai abandonné à la moitié. Pas pour moi, tout simplement. Et pas la peine d’insister.

Petit traité d'éducation lubrique de Lydie Salvaire. Points, 2016. 120 pages. 10,00 euros.



J’ai donc changé mon fusil d’épaule pour plonger dans cette BD qui m’a bien plus intéressé et accessoirement fait bien plus d’effet, ce qui n’était pas très difficile cela dit. Au moins ici le titre n’est pas trompeur. Le vrai sexe de la vraie vie, c’est un plan à trois pas folichon, c’est ta femme qui te surprend en train de t’astiquer le manche, c’est l’échangisme, c’est le sexe pendant la grossesse, c’est l’amour en mer, pas aussi glamour et excitant qu’on l’avait imaginé, c’est les anecdotes les plus embarrassantes partagées entre amis, c’est l’achat du premier sextoy en boutique. C’est du vrai plaisir et des expériences moins réussies. Protection, complicité, connivence, consentement, désir et amour restent les maîtres mots d’une sexualité qui, même si elle n’est pas forcément épanouie, se vit sans stress et avec simplicité.

Les situations présentées ne sont que des exemples parmi tant d’autres. J’ai d’ailleurs beaucoup aimé la démarche de Cy par rapport à la question. Elle est consciente de ne montrer qu’une infime partie des variations possibles autour du sexe, des « échantillons » comme elle dit. Pas question de rechercher une quelconque universalité, « parlons de sexe, montrons le sexe, et surtout découvrons des sexualités au pluriel, accordées à tous les genres ou à aucun, selon une palette infinie et sans se limiter à seulement cinquante nuances ».  Voila un beau programme auquel j’adhère à 100% !




Du sexe sans complexe et sans contraintes, loin des conventions sociales et des tabous que l’on voudrait nous imposer. Une excellente BD, entre pédagogie et coquineries. Comme quoi, l’alliance des deux est possible.

Le vrai sexe de la vraie vie de Cy. Editions Lapin, 2016. 224 pages. 18,00 euros

Et puisqu'aujourd'hui chez Stephie c'est permis, je partage cette lecture commune avec Noukette (comme chaque mardi ou presque^^).









30 commentaires:

  1. Tu m'as fait bien,rire avec Lydie Salvayre ! Bon je note cet album alors (mais pour une fois, pas pour mes lycéens ;) )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Garde-le pour toi, tu pourrais avoir des problèmes sinon ;)

      Supprimer
  2. Le premier me dit bien quand même... Le deuxième a l'air formidable, je me suis esclaffée en lisant la planche ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Éditions lapin mouhahaha ! :-)
    J'adore j'adhère je note.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un éditeur que je ne connaissais pas du tout je t'avouerais.

      Supprimer
  4. Va comprendre, après la lecture de vos billets, ai eu com un ptit coup de sur chauffe ;-)

    RépondreSupprimer
  5. La planche est excellente ! ;-) pas tentée par le Salvayre, de toute façon je n'accroche pas à ses écrits.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jamais lu Salvayre avant mais ça ne m'a pas donné envie de poursuivre !

      Supprimer
  6. Je crois bien que tu as réussi réussi on ne retient que le deuxième ..

    RépondreSupprimer
  7. Très bonne pioche oui, j'espère que Cy. ne s'arrêtera pas en si bon chemin, j'ai beaucoup aimé !

    RépondreSupprimer
  8. j'adore cette planche moi aussi! :))

    RépondreSupprimer
  9. Marrant en effet on dirait cette BD ! j'adore la planche que tu proposes si tout est comme ça , c'est prometteur ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'ensemble est très drôle, mais pas que.

      Supprimer
  10. "Quand je me lance dans une telle lecture et que je passe mon temps à piquer du nez plutôt que de me redresser du gland, il y a un vrai problème." Hahahahaha ! Bon, ça a l'air plutôt drôle. Sûr que si je le croise sur mon chemin à la bib', j'embarque (toujours pas réussi à mettre la main sur La fabrique pornographique décidément très emprunté à la bib'...). Et puis un titre pareil, ça me parle.:-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et le titre n'est pas trompeur pour une fois.

      Supprimer
  11. Tu m'as fait éclater de rire dans ce que tu dis du Lydie Salvayre !

    RépondreSupprimer
  12. Ah ben là si tu "piques du nez plutôt que de te redresser du gland", c'est pas commode, lâches-moi ça tout de suite Jérôme! ptdrrrrrr
    "s'astiquer le manche" eh ben, j'adore l'image!!! MDRRRRR
    Pfffff tu me fais rire avec ton billet!!! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Piquer du nez, c'est vraiment pas mon truc :)

      Supprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !