mercredi 21 décembre 2016

Je, François Villon T3 : Je crie à toutes gens merci - Luigi Critone

Trop tôt orphelin, il a été recueilli et élevé par un généreux chanoine. Etudiant au quartier latin, il a vite abandonné l’université pour fréquenter les catins et les tavernes. Devenu le poète officiel des sanguinaires coquillards de Colin de Cayeux après avoir commis un vol et un meurtre, il suit la bande d’écorcheurs dans un périple sauvage en Alsace où son quotidien est fait d’assassinats, de viols et de pillages. Au moment où commence ce troisième volume, François Villon, après avoir quitté les coquillards, tombe entre les griffes du terrible évêque d’Orléans Thibaut d’Aussigny, celui-là même qui avait condamné à mort ses parents.

Conclusion de l’adaptation du roman de Jean Teulé, cet album signe la perte de l’insouciance et de la légèreté qui jusqu’alors guidaient les pas de Villon malgré l’horreur de ses agissements. Son passage dans les geôles de l’évêque et entre les mains des bourreaux le marque au fer rouge. C’est un homme brisé qui rentre à Paris pour découvrir sans fierté à quel point il est resté une légende, un mythe intouchable pour la jeunesse éprise de folie et de liberté. Le poète, affaibli et malade, constate que ses jours s’en sont allés trop vite. Il rédige son ultime testament, prêt à attendre la mort sans lutter. Mêlé malgré lui à un nouveau fait-divers, il échappe par miracle à la pendaison mais doit quitter la ville et ne plus y revenir pendant dix ans. Un statut de banni qui ouvre une nouvelle page de son histoire dont personne ne saura jamais rien…

Un final crépusculaire, terriblement sombre et mélancolique. Luigi Critone restitue à merveille les tourments d’une âme qui s’éteint à petit feu après avoir brûlé la chandelle par les deux bouts. Une âme qui a traversé comme une comète trente années de l’histoire de son temps et dont les textes continuent à fasciner le public aujourd'hui encore.

Une trilogie sans fausse note, dont le dessin n’a cessé de s’améliorer à chaque album. A l’occasion des fêtes, un superbe coffret regroupant les trois tomes est proposé par l’éditeur. Une idée cadeau à glisser sous le sapin pour ravir les amateurs du plus célèbre des poètes maudits.


Je, François Villon T3 : Je crie à toutes gens merci de Luigi Critone. Delcourt, 2016. 72 pages. 15,50 euros.






Toutes les BD de la semaine sont aujourd'hui chez Stephie








28 commentaires:

  1. Il faudrait que je commence par le roman !

    RépondreSupprimer
  2. je note, merci pour la découverte et l'idée cadeau :P

    RépondreSupprimer
  3. J'adore cette série aussi ! Hâte de découvrir ce dernier tome, pas encore lu !

    RépondreSupprimer
  4. J'avais lu le premier tome et n'avais pas eu envie de poursuivre l'aventure... Je ne sais pas ce qu'il m'a manqué pour accrocher...

    RépondreSupprimer
  5. Je note le tome 1 c'est une bonne idée de cadeau :)

    RépondreSupprimer
  6. pour les fêtes de gens qui ont le bonheur dans leur cœur! car cette BD semble bien sombre!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Plutôt pour les amoureux du poète je dirais ;)

      Supprimer
  7. J'ai le tome 1 réservé à la bibliothèque... Je ne savais même pas que c'était une trilogie...!

    RépondreSupprimer
  8. Une belle trilogie manifestement même si je n'ai pas été fan du roman de Teulé. A voir !

    RépondreSupprimer
  9. Certain que cette trilogie saurait me plaire! Des thèmes qui me sont chers, le destin, les tourments de l’âme et la perte de l’insouciance. Merci!

    RépondreSupprimer
  10. Graphiquement ça a l'air soufflant, mais je préfère vraiment les romans à leur adaptation BD.

    RépondreSupprimer
  11. J'avais lu et aimé le livre... mais je ne sais pas si je pourrais survivre à "voir" certaines des scènes en dessin!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça reste très suggérer, les images sont moins marquantes que les mots de Teulé je trouve.

      Supprimer
  12. J'aime pas Teulé donc non merci :)

    RépondreSupprimer
  13. J'avais adoré le roman, je ne sais pas si je suis prête à passer à la version BD.

    RépondreSupprimer
  14. Je vais commencé par lire le texte original !

    RépondreSupprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !