samedi 19 avril 2014

La dame à la camionnette - Alan Bennett

Le dramaturge et homme de radio anglais Alan Bennett raconte ici vingt ans de cohabitation avec une SDF. En 1969, Miss Shepherd installe sa camionnette en face de chez lui, dans un quartier calme de Londres. Une camionnette dans un état aussi déplorable que sa propriétaire, dont c’est la seule demeure. L’arrivée de la squatteuse ne va évidemment pas plaire à tout le monde. Sommée par la municipalité de quitter les lieux, souvent embêtée par quelques vauriens, la vieille femme subit sans véritablement broncher. Dans un élan de compassion, Bennett lui propose d’installer son tas de boue dans son jardin. Elle ne le quittera plus jusqu'à sa mort, en 1989.

Au final, la charité de Bennett aura été bien mal récompensée. Tyrannique, ultraconservatrice, n’en faisant qu’à sa tête, d’une saleté innommable et passant son temps à se plaindre ou à proposer des projets d’émission foireux, la clocharde est une emmerdeuse de première. Vingt ans d’un quotidien houleux déroulés en quelques tableaux, en divers moments marquants, parfois drôles, le plus souvent anecdotiques et je dirais presque sans intérêt.

Oui, je l’avoue, je n’ai pas trouvé grand chose d’intéressant dans ce témoignage. Les petits épisodes s’enchaînent, relatant des échanges sans saveur, dignes de ceux que l’on pourrait tenir avec son voisin (même si je ne souhaite à personne d’avoir une voisine comme Miss Shepherd !). On sait finalement très peu de choses sur elle, ce qui donne à ce portrait un désagréable coté superficiel. Je me suis interrogé sur le but d’un tel témoignage, que je n’ai à aucun moment trouvé touchant. J’en suis même venu à me demander si l’auteur ne voulait pas simplement passer pour un bon samaritain auquel chaque lecteur devrait dresser des lauriers, mais je ne pense sincèrement pas que ce soit le cas. Heureusement, un post-scriptum rajouté cinq ans après la première publication nous en apprend beaucoup plus sur la vie de Miss Shepherd avant qu’elle ne tombe dans la marginalité. C’est, et de loin, la partie la plus attrayante de l’ouvrage.

La dame à la camionnette d’Alan Bennett. Buchet Chastel, 2014. 114 pages. 9,00 euros.

Les avis de Canel, Clara et Zazy


49 commentaires:

  1. Réponses
    1. Et oui, désolé Clara. Je sais que toi tu as adoré.

      Supprimer
  2. Alan Bennett m'a bien amusée avec La reine des lectrices, un autre de ses livres m'a laissée totalement de marbre, aussi n'aurais-je aucun mal à éviter celui-ci. (j'aime assez les couvertures jaunes de l'éditeur pourtant)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est la première fois que je le lis. Et sans doute la dernière...

      Supprimer
  3. Idem :
    - "pas trouvé grand chose d’intéressant"
    - "échanges sans saveur"
    - "un désagréable coté superficiel"
    - "but d’un tel témoignage ?"
    - "que je n’ai à aucun moment trouvé touchant."
    - postface : "C’est, et de loin, la partie la plus attrayante de l’ouvrage"
    Tout pareil ! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il nous arrive d'avoir des divergences sur certaines lectures mais là on est parfaitement raccord ;)

      Supprimer
  4. Réponses
    1. Pas de quoi, ce n'est pas si souvent après tout ;)

      Supprimer
  5. Ton avis tranche sur ce que j'ai lu jusqu'à présent ; du coup, il ne me tente plus tellement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais peut-être que ton ressenti serait différent du mien.

      Supprimer
  6. Comme Aifelle... Je ressens moins d'urgence, subitement ^_^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai peur de vous induire en erreur...

      Supprimer
  7. Je le prendrai à la biblio, c'est pas une emmerdeuse comme Carmen Cru?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle n'arrive pas à la cheville de Carmen, crois-moi !

      Supprimer
  8. "La reine des lectrices" m'avait déjà ennuyée, alors que tout le monde aimait, donc là je ne tente même pô ! :P

    RépondreSupprimer
  9. Je n'avais lu que deux avis et en effet, celui de Canel ne m'avait pas donné envie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis en symbiose avec elle sur ce coup-là !

      Supprimer
  10. Réponses
    1. Ben je n'ai pas trouvé, non. Pourtant d'habitude je suis assez sensible à l'humour anglais.

      Supprimer
  11. Dommage ! L'idée de départ me semblait intéressante.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça aurait pu donner quelque chose de plus percutant je pense.

      Supprimer
  12. Pour une fois qu'un livre de cet auteur me faisait de l’œil ! Je vais passer mon tour alors...
    Par contre, je relève : "des échanges sans saveur, dignes de ceux que l’on pourrait tenir avec son voisin". Est-ce que ça compte quand on ne parle pas à ses voisins ? ;) Même sans avoir lu le livre, je n'hésite pas à déclarer que les miens sont pire que cette Miss Shepherd T_T

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et bien, si tes voisins sont pires qu'elle tu dois vivre un enfer au quotidien !

      Supprimer
    2. Malheureusement, mon quotidien est en enfer à cause desdits voisins...

      Supprimer
  13. Zazy m'a fait assez envie je dois dire, maintenant tu m'as comme qui dirait légèrement refroidie...

    RépondreSupprimer
  14. Mis à part La reine des lectrices, les romans de cet auteur semble laisser une impression assez mitigée aux blogueurs, on dirait. Ca fait toujours ça de moins à lire!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas lu d'autres avis sur es romans de cet auteur mais je ne pense pas le relire un jour.

      Supprimer
  15. Faites-vous votre propre opinion en le lisant !!
    J'ai aimé ce quotidien. J'ai également aimé ne pas trop savoir le passé de cette femme... Comme quoi...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as bien raison, c'est à chacun de se faire son propre avis.

      Supprimer
  16. La Reine des lectrices m'avait amusé mais là, je vais passer mon tour...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne connais pas du tout ce roman que tout le monde cite !

      Supprimer
  17. Je me suis arrêtée à La reine des lectrices... (j'ai quand même le deuxième en français, en souffrance dans ma PAL)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu le liras quand même un jour, le deuxième.

      Supprimer
  18. Dommage... j'aurais au moins aimé être touchée par ce genre d'histoire. Je passe donc allègrement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dommage, c'est ce que j'ai pensé aussi.

      Supprimer
  19. Je m'étais aussi arrêtée à la Reine des lectrices ... et je vais continuer alors ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mias tout le monde a lu la Reine des lectrices, c'est pas possible !

      Supprimer
  20. Heureux de lire un avis similaire au mien ! (mais pas publié, car j'ai arrêté le livre trop rapidement pour me permettre d'écrire quoi que ce soit...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pensais être un peu isolé par rapport aux autres avis, tu me rassures ;)

      Supprimer
  21. si il n'y a que le post-scriptum d'intéressant je passe mon tour !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Du moins c'est ce que moi j'ai trouvé.

      Supprimer
  22. Ah zut, il me tentait celui-ci. Tu me refroidis là !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. S'il croise ta route, n'hésite pas. Il fait à peine 100 pages en plus.

      Supprimer
  23. Je fais partie de ceux qui s'étaient bien marrés en lisant La reine des lectrices. J'avoue que je suis beaucoup moins tentée par celui ci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toi aussi tu l'as lu ! Dire que je n'en ai jamais entendu parler...

      Supprimer
  24. Toujours pas lu son précédent sur la reine d'Angleterre....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben moi je crois que je ne lirai ni le précédent ni les suivants...

      Supprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !