jeudi 14 février 2013

Coucher de soleil et autres croquis de la Nouvelle-Orléans - Faulkner

Faulkner © Folio 2012
Je voulais lire l’ensemble des Croquis de la Nouvelle-Orléans publié par Gallimard il y a quelques années mais c’est un ouvrage que la médiathèque n’a jamais acheté. Du coup je me suis rabattu sur cette « compilation » sortie l’été dernier. J’aime beaucoup découvrir comment un auteur est entré en littérature. Pour Faulkner (comme pour beaucoup d’autres d’ailleurs) ce fut par l’intermédiaire de la nouvelle. Ce Coucher de soleil regroupe des textes rédigés suite à un séjour de six mois dans la plus grande ville de Louisiane en 1925. On y trouve un mari à la jalousie maladive, un pauvre hère qui cherche l’Afrique de l’autre coté du Mississipi, un mendiant embarqué par la police, des contrebandiers d’alcool ou encore un fieffé menteur qui a la mauvaise idée, pour une fois, de raconter une histoire véridique.

Des gens simples et des nouvelles d’un certain classicisme formel où l’on voit déjà poindre quelques éléments qui feront par la suite la renommée de Faulkner, notamment la cohabitation entre une tonalité profondément réaliste et quelques pointes de lyrisme. Malgré l’unité de lieu, il est à noter que les situations proposées sont très variées et les personnages hauts en couleur valent le détour.

Entre humour et désillusion, la langue est d’une belle fluidité et les dialogues sonnent juste. Un petit recueil idéal pour découvrir les premiers pas d’un futur prix Nobel de littérature et déceler les promesses d’une œuvre à venir dont la qualité aura marqué de manière indiscutable la littérature américaine du 20ème siècle.

Coucher de soleil et autres croquis de la Nouvelle-Orléans de William Faulkner. Folio, 2012. 112 pages. 2 euros. 

24 commentaires:

  1. Juste lu un roman de Faulkner, Moustiques, pas emballée emballée (mais il y a longtemps) Que me conseilles-tu?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as le choix entre "Le bruit et la fureur" ou "Tandis que j'agonise". Selon moi c'est ce qu'il a fait de mieux.

      Supprimer
  2. Jamais encore lu cet auteur pour ma part.

    RépondreSupprimer
  3. j'aime ces collections qui permettent de frôler l'oeuvre d'un grand et ouvre l'envie d'en savoir plus...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est exactement, un petit recueil qui met l'eau à la bouche^^

      Supprimer
  4. Est-ce que, dans ces nouvelles, il use déjà de son fameux sens de l'ellipse ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non pas encore vraiment. De même il ne laisse pas ses personnages se lancer dans de longs monologues intérieurs comme ce sera le cas par la suite.

      Supprimer
  5. je ne connaissais pas du tout ces chroniques et cela m'intéresse, je viens de vérifier elles sont à la bibliothèque dans la version longue de Galllimard merci de m'avoir donné envie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as de la chance (et une bonne bibliothèque) !

      Supprimer
  6. Ce doit être en effet une bonne porte d'entrée pour découvrir ou redécouvrir l'auteur... Mes lectures ou tentatives de lire Faulkner datent tellement que cela me conviendrait parfaitement !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et puis à ce prix-là l'investissement n'est pas trop risqué^^

      Supprimer
  7. Etonnant que ta BM ne l'ai pas acheté, à ce prix-là.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait c'est le recueil complet qui n'est pas à BM. Il a été publié en grand format par Gallimard et jamais réédité en poche.

      Supprimer
  8. Je n'ai jamais rien lu de lui. Je commencerai bien par celui-ci !

    RépondreSupprimer
  9. Je note, je ne l'ai jamais lu et pour commencer, je pense que ce titre conviendra.
    Sinon... j'étais venue voir si tu avais lu la série "Double masque". Je la lis en ce moment et ça ne me déplaît pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non je n'ai pas lu "Double masque" mais avec un scénariste comme Dufaux, on est rarement déçu.

      Supprimer
  10. Je l'avais également lu à sa sortie et cela m'avait beaucoup plu, je suis ravie que tu aies été charmé aussi :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "charmé", je crois que c'est le mot juste. Il se dégage de ce recueil une atmosphère assez envoutante.

      Supprimer
  11. Je ne connais pas cet auteur, mais des nouvelles...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux commencer par un roman. Le bruit et la fureur par exemple.

      Supprimer
  12. Moi qui adore la littérature américaine, je n'ai jamais osé m'attaquer à ce monument. Mais je sens que le moment sera bientôt venu !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi c'est Steinbeck qui m'a longtemps intimidé. Mais bon je me soigne et j'ai attaqué il y a peu Les raisins de la colère, une vraie claque !

      Supprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !