vendredi 15 février 2013

Bye bye, my brother - Yoshihiro Yanagawa

Yanagawa   © Sakka 2013
Ancien boxeur vedette, Nido est devenu SDF suite à une tragique agression l’ayant privé du plein usage d’une de ses jambes. Il se voit régulièrement proposer une place d’entraîneur dans un club tenu par l’un de ses anciens admirateurs fortunés mais il refuse à chaque fois, rongé par la culpabilité depuis la mort de son frère cadet dont il avait la charge. Comme si la misère était le seul châtiment qu’il mérite. Pourtant, sa rencontre avec l’apprenti boxeur Jirô semble quelque peu changer la donne…

Un univers de chats anthropomorphes aux attitudes tellement humaines que l’on oublie vite avoir affaire à des animaux. Cette histoire d’amour fraternel et de rédemption frôle parfois le mélo sans jamais franchir la ligne jaune qui le ferait passer de l’émouvant au mièvre. Parmi les points négatifs, la présence du gros chat noir symbolisant la mort donne un aspect fantastique et pseudo philosophique (surtout dans la seconde partie qui est en fait une histoire courte pouvant se lire indépendamment du premier récit) qui n’apporte pas grand-chose, si ce n’est une réflexion assez foireuse sur les choix à faire dans la vie pour  ne pas subir un destin tracé d’avance.

Pour autant ce one shot mérite d’être découvert pour ces personnages touchants à la psychologie plutôt fouillée et surtout pour le dessin de Yoshihiro Yanagawa dont le trait souple et élégant est une vraie réussite. Sans compter que son découpage, notamment l’alternance entre les moments de calme et la furie des combats de boxe, donne à son histoire un rythme très intéressant.

« Sympatique découverte mais pas totalement emballé » : je reprend cette phrase de Mo’, avec qui j’aurais dû partager cette lecture commune la semaine dernière. Maintenant qu’elle a publié son avis, je peux comparer nos points de vue et je constate que de son coté elle a beaucoup aimé la présence du gros chat noir et la touche fantastique. Finalement je crois que si l’intrigue s’était uniquement centrée autour de l’aspect « drame social », je l’aurais davantage appréciée. Pour autant Bye bye my brother restera un agréable moment de lecture que je ne regrette absolument pas (tout comme Mo' finalement. Allez donc lire son avis vous verrez que je ne raconte pas de bêtise).      

Bye bye, my brother de Yoshihiro Yanagawa. Casterman, 2013. 190 pages. 7,95 euros. 


Yanagawa   © Sakka 2013

18 commentaires:

  1. J'aime bien les BD anthropomorphes, et une touche de fantastique n'aurait rien pour me déplaire...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors il a tout pour te plaire ce manga.

      Supprimer
  2. Malgré tes réserves, je suis certaine que j'aimerai (même si le mièvre et moi, nous ne sommes pas copains !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te rassure, ce n'est pas mièvre. Et puis c'est un manga qui aurait sans problème sa place au CDI^^

      Supprimer
    2. Héhé ! Je viens de faire une grosse commande de BD, en piochant allègrement dans les lectures des mercredis BD, mais je note pour une prochaine commande ! :)

      Supprimer
    3. Sûr que les élèves devraient apprécier.

      Supprimer
  3. Amusant ces étranges décalages entre nos ressentis respectifs. Là où je trouve qu'Adam (le gros chat) sauf l'intrigue, toi tu trouves qu'elle l'enfonce. Là où je trouve qu'il y a trop de compassion, toi tu aurais au contraire préféré que l'auteur développe un peu plus du côté de la personnalité de chacun. Combien peut-il donc y avoir de lecture à cet album ?? Combien de ressentis différents pourra avoir un même lecteur à l'occasion de ses relectures ??
    Intéressant cet album :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est intéressant, comme les explications de l'auteur dans la postface dont je n'ai pas parlé et qui éclairent sous un jour nouveau la façon dont il a construit son histoire.
      Je suis content d'avoir partagé cette lecture avec toi, ne serait-ce que pour découvrir nos points de vue finalement assez différents. Et puis comme ça tu es revenue (même temporairement) vers le manga^^

      Supprimer
  4. Moi, il me faut des dessins coloriés ! Il me manque la couleur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi c'est le contraire, je préfère toujours le noir et blanc à la couleur.

      Supprimer
  5. Il a déjà le mérite de susciter des émotions ... J'aime beaucoup la couverture en plus mais ce n'est pas ce qui me tente le plus en ce moment et puis là il faut que je freine mes ardeurs livresques !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis en peu comme toi en ce moment : j'accumule et je me demande quand je trouverais le temps de tout lire^^

      Supprimer
  6. Je me tâtais à son sujet, et tu ne m'aides pas à décider si je le note ou pas! Je vais aller voir ce qu'en pense Mo'.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Difficile de savoir s'il te plairait ou pas. C'est vraiment une question de feeling...

      Supprimer
  7. A voir, pourquoi pas...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui il faut tester pour se faire sa propre idée.

      Supprimer
  8. Hummm... Je ne suis vraiment pas sûr... D'abord, à cause de tes réserves, et du thème, qui ne m'attire pas du tout. Puis, à cause des dessins : la planche que tu nous montres ne m'emballe pas outre mesure!! Elle semble fade, avec ses traits pâlots et ses décors un peu vides... Je crois que je vais passer mon tour!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas parlé des décors mais tu as raisons, ils sont épurés au maximum, ça donne une certaine impression de vide dans beaucoup de cases.

      Supprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !