mardi 22 décembre 2015

Rien que ta peau - Cathy Ytak

« Tu n'as rien à craindre, tu es avec moi. Nous survivrons à tout parce que nous nous aimons. »

Mathis et Ludivine sont découverts dans un duvet, sur un lac gelé. La mère de la jeune fille gifle le garçon après avoir trouvé un préservatif usagé au fond du duvet et des hommes l’évacuent sans ménagement dans une voiture.

Ludivine, scolarisée dans un institut qu’elle qualifie elle-même de « lycée pour débiles », est une ado considérée comme immature, lente et quelque peu retardée intellectuellement. Pour ses parents, Mathis a forcément abusé d’elle. L’examen gynécologique prouve qu’elle n’est plus vierge mais le psychologue, après l’avoir entendue, estime qu’elle « était d’accord pour suivre ce garçon et avoir des relations sexuelles avec lui ». Car même si les adultes refusent de voir l’évidence, avant tout et plus que tout, Mathis et Ludivine s’aiment.

Cathy Ytak raconte avec une rare sensibilité, à travers la voix lucide, simple et sincère de Ludivine, la naissance d’un sentiment amoureux. La jeune fille n’a jamais douté de l’amour de Mathis, elle n’a jamais eu peur de s’offrir à lui et surtout, elle le désirait de tout son corps. Rien que ta peau est l’histoire d’une première fois basée sur la confiance, le respect et l’envie mutuels, en dehors de toute forme de contrainte. Juste la certitude que le moment est venu, que les choses vont se faire naturellement, sans rien forcer. Ces deux-là s’aiment et tant pis s'il est difficile de le croire et de l’accepter.

Un texte touchant et d’une grande justesse, à lire d’un souffle, comme tous ceux de cette collection que ma complice de lectures communes et moi-même aimons tant.

Rien que ta peau de Cathy Ytak. Actes Sud junior, 2014. 72 pages. 9,00 euros.

L'avis de Moka

Un billet qui conclut une année riche de pépites jeunesse dénichées avec ma très chère Noukette. Pour information et si cela vous intéresse, en voici la liste :

La règle d’or d’I. Minière
Les bébés ont un goût salé de D. Sampiero
High Line de C. Erlih
Eben ou les yeux de la nuit de E. Fontenaille
Cheval océan de S. Servant
Je suis le fruit de leur amour de C. Moundlic
Le baiser du mammouth d’A. Dole
Un beau jour de F. David
Max et les poissons de S. Adriansen
La coloc de J.Ph Blondel
Le pull de S. Kao
Géant de J. Hoestlandt
A ma source gardée de M. Roth
Trop tôt de J. Witek
Le journal de Gurty de B. Santini
La pyramide des besoins humains de C. Solé
Pas de problème de S. Morgenstern / Trop fort Victor de M. Ollivier
Comment je me suis débarrassé de ma mère de G. Abier
Cher cousin caché de D. Brisson
Ronde comme la lune de M. Disdero
Pensée assise de M. Robin
La seule façon de te parler de C. Yatk
146298 de R. Corenblit
Ma mère, le crabe et moi d’A. Percin
Mauvais fils de R. Frier
Entre eux deux de C. Verlaguet
Comme une envie de voir la mer d’A. Loyer
La peur au placard de P. Leblan
Le bébé et le hérisson de Mathis













28 commentaires:

  1. Une belle lecture pour moi aussi.
    Et mon Dieu, toutes ces tentations que vous nous avez proposées cette année !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que l'on s'est pas mal débrouillés cette année ;)

      Supprimer
  2. Je prends note de la liste pépitaire :D
    J'ai une âme d'enfant ....

    RépondreSupprimer
  3. J'aime beaucoup le ton de ta chronique que je trouve délicate et sensible. J'imagine que le fond du livre est de la même teneur. Je m'en vais vers le blog de ta complice en lectures communes (et pas que !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un texte plein de sensibilité, oui.

      Supprimer
  4. oh oui, toutes ces tentations ! Et je trouve cette histoire encore affreuse tentatrice aussi ;-)
    merci meri
    mille bises jeune homme <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On aime ça la tentation, que veux-tu ;)

      Supprimer
  5. Ce livre me semble empli de tendresse

    RépondreSupprimer
  6. Génial j'adore les listes de pépites ! merci !

    RépondreSupprimer
  7. Un bijou pour terminer une année remplie de belles découvertes partagées... ♥
    Vivement 2016 ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous y voila en 2016. Reste plus qu'à nous lancer dans la chasse aux pépites.

      Supprimer
  8. C'est une réédition que j'ai lu à sa première sortie et dont je garde un souvenir fort.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La réédition avec cette nouvelle couverture est une vraie réussite.

      Supprimer
  9. Un roman qui semble délicat et fragile, à découvrir.

    RépondreSupprimer
  10. une collection dans laquelle j'aime aller picorer

    RépondreSupprimer
  11. Je viens de le découvrir dans le Top de l'année de Noukette et je pense que je vais craquer avec vos deux billets. Je pense que ça pourrait plaire à certains de mes élèves :)
    Des bisous,
    Cajou
    PS : pas sympa du tout de mettre toute la liste de tes billets, les tentations auront ma peau :p
    PPS : "Les bébés ont un goût salé", quel titre désopilant, je m'en vais lire ton billet sur celui-là pour commencer ^^

    RépondreSupprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !