dimanche 13 décembre 2015

La couleur de l’eau - Kerry Hudson

Alena, échappée des griffes d’un souteneur après avoir rallié Londres depuis sa Russie natale, est prise en flagrant délit de vol de chaussures par Dave, vigile célibataire ayant grandi dans une cité. La rencontre de ces laissés-pour-compte aux parcours douloureux, qui vont finir par s’installer ensemble dans le minuscule appartement de Dave, sera le point de départ d’une cohabitation mouvementée où chacun tentera à sa manière d’apprivoiser l’autre, malgré les zones d’ombres et les blessures intimes...

Une histoire d’amour pleine d’aspérités entre deux antihéros cabossés et attachants. Kerry Hudson décrit avec réalisme la vie animée des quartiers pauvres, le quotidien des classes sociales les plus modestes, leur soif de vivre, leurs rêves qui persistent malgré un horizon bouché. Sans optimisme béat, sans misérabilisme ou mièvrerie. Elle dit aussi avec une belle sensibilité les balbutiements de l’amour, ces moments charnières où une relation se développe, dans le respect et l’attirance de l’autre, entre peur, espoir et petites lâchetés quotidiennes.

Un couple d’amoureux doux, sensibles, fragiles et incapables de se livrer totalement malgré l’évidence de leur « connexion naturelle ». J’aurais dû être totalement emballé. Oui mais voila, j’ai lu il y a peu Dandy, qui racontait une histoire très semblable. Et le couple «Artie / Jolene »  de Dandy continue de me hanter avec une force inégalable. Car le roman de Krawiec offre une narration plus décomplexée, des scènes d’anthologie et un humour omniprésent malgré le désespoir ambiant. Dandy m’a marqué au fer rouge et malgré ses évidentes qualités, « La couleur de l’eau » ne peut soutenir la comparaison. Pour autant, il serait malhonnête de ne pas reconnaître que Kerry Hudson signe, avec ce prix Femina étranger 2015, un second roman aussi ambitieux qu’émouvant.

La couleur de l’eau de Kerry Hudson. Editions Philippe Rey, 2015. 348 pages. 20,00 euros.


Les avis de Keisha et Sylire


58 commentaires:

  1. As-tu lu son premier roman au titre long comme le bras?
    Si oui, La couleur de l’eau est-il aussi fort? Je crains la déception. Moi, son premier roman, je l'ai beaucoup aimé...
    Dandy m'a aussi marqué au fer rouge. Côté êtres cabossés et vies de misère, c'est un roman difficile - voir impossible - à égaler.

    RépondreSupprimer
  2. J'avoue être un peu passée à côté. Bien écrit, tout ça, mais pas vraiment convaincue (je dois manquer de vrai romantisme)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un peu trop romantique par moments, il faut le reconnaître.

      Supprimer
  3. Aie, zut. J'aurais aimé te lire plus enthousiaste car c'est un coup de coeur pour moi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'ai vu. Mais ce n'est pas une déception non plus.

      Supprimer
  4. Pas trop tentée, par contre j'avais complètement raté ton article sur Dandy :(

    RépondreSupprimer
  5. Moi aussi, avais totalement raté ton article sur Dandy qui du coup m’enthousiasme bcp plus ;-)
    un joli dimanche
    bizzzzz

    RépondreSupprimer
  6. Bon, ben plutôt Dandy, alors, même si dans le souvenir que j'ai de ton billet, c'est un texte très noir...

    RépondreSupprimer
  7. Effectivement, ton billet sur Dandy nous embarque davantage...

    RépondreSupprimer
  8. J'ai vraiment envie de le lire maintenant !

    RépondreSupprimer
  9. Effectivement, si tu avais une comparaison... mais personnellement j'ai beaucoup aimé ce roman car sa douceur m'a prise par surprise, les premières scènes n'annonçant pas vraiment ça. Lu depuis un moment maintenant et toujours un bon souvenir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De la douceur, de la douceur, tout est relatif :)

      Supprimer
  10. Je crois avoir compris qu'entre les 2 Dandy est ++

    RépondreSupprimer
  11. Bon, j'avais envie de lire La couleur de l'eau, je ne sais plus maintenant, tu tempères un peu mon enthousiasme là ...

    RépondreSupprimer
  12. Bon en clair si je devais opter pour une histoire du genre, il vaudrait mieux que ce soit Dandy;-)

    RépondreSupprimer
  13. L'idée est séduisante en tous les cas, bon je vais aller lire ton billet sur dandy dont je ne me souviens plus :-)

    RépondreSupprimer
  14. A force de lire, on devient plus exigeant. Et nous nous retrouvons tentés par deux titres au lieu d'un.

    RépondreSupprimer
  15. Ça pourrait bien me plaire, je le rajoute à ma wish-list ;)

    RépondreSupprimer
  16. Quand un roman souffre d'une précédente lecture, c'est un drame....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai trop fait de littérature comparée à la fac :p

      Supprimer
  17. j'avais envie de lire ce roman jusqu'à la moitié de ce billet, car j'ai toujours un faible pour l'union "des cabossés de la vie" et puis la fin de ton billet me fait douter, j'ai tellement d'urgences sous le coude!

    RépondreSupprimer
  18. J'avoue que je ne suis pas très tentée.

    RépondreSupprimer
  19. bon entre toi et Marie-Claude,je sais qu'il faut lire Dandy et pour Kerry Hudson, je passe très facilement mon chemin car j'ai détesté son premier roman, enfin le style ! impossible, j'ai lu 50 pages en grognant à chacune, j'ai même tenté une excursion plus loin mais j'ai abandonné ! donc je laisse celui-ci surtout qu'il y a nettement mieux ;-)

    RépondreSupprimer
  20. Ce livre a tellement fait parler de lui que je sais que je le lirai pour me faire mon avis (sûrement en poche) :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il sortira forcément en poche avec le prix qu'il vient de remporter.

      Supprimer
  21. J'ai bien envie de le lire malgré ton avis mitigé et je vais noter également Dandy en sachant qu'il ne faut pas les lire au même moment !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est préférable en effet de ne pas les lire à la suite.

      Supprimer
  22. J'aime bien ce genre d'histoire. Je note donc ce titre et je vais voir ce Dandy qui promet de belles émotions.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dandy va te plaire, j'en mettrai ma main au feu.

      Supprimer
  23. C'est malin, on va tous se précipiter sur Dandy maintenant ;-)

    RépondreSupprimer
  24. N'ayant pas lu Dandy, je vais peut-être repêcher Hudson dans ma PAL. Ou acheter Dandy... :)

    RépondreSupprimer
  25. Je le trouve moins bien que son premier roman. Il a obtenu un prix mais je ne me rappelle plus lequel: Medicis ou Femina étranger?

    RépondreSupprimer
  26. Je me souviens avoir lu et beaucoup aimé Tony Hogan M'a Payé Un Ice-Cream Soda Avant de Me Piquer Maman, mais rien lu d'autre depuis. Sinon, j'ai bien envie de lire Dandy plutôt, du coup, vu comme tu en parles :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout le monde a compris que j'ai préféré Dandy :)

      Supprimer
  27. Tentant, je n'ai lu que des billets positifs ... il faudrait que je me plonge dedans tiens. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une héroïne venue de l'Est, ça devrait te plaire ;)

      Supprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !