mercredi 28 octobre 2015

Chiisakobé T1 - Minetarô Mochizuki

Shigeji, apprenti charpentier, perd ses parents dans l’incendie de l’entreprise familiale. Décidé à sauver la société coûte que coûte, il veut reconstruire de ses mains et sans aide les ateliers détruits par le feu. De retour dans sa maison natale, il engage Ritsu, une amie d’enfance, comme cuisinière et femme de ménage. La jeune femme arrive chez lui avec cinq orphelins turbulents…

Adaptation d'un roman publié en 1957 par Shûgorô Yamamoto (célèbre écrivain dont l'oeuvre a été adaptée de nombreuses fois au cinéma, notamment par Akira Kurozawa), ce manga dégage une atmosphère vraiment particulière. Shigeji est un personnage inclassable, barbu taciturne et têtu refusant la moindre main tendue pour rebâtir ce qu'il a perdu et gardant en permanence à l'esprit les valeurs transmises par son père, "Volonté et humanité". Sa relation avec Ritsu, d'une délicatesse toute japonaise, illumine le récit d'un touchante timidité. Les orphelins sont pour leur part grossiers, irrespectueux et incontrôlables mais on sent que le charpentier, même s'il ne s'intéresse de prime abord que très peu à eux, va finir par les amadouer.


Graphiquement c'est très surprenant, proche de la ligne claire franco-belge, épuré, avec un décor minimaliste ou absent et beaucoup de gros plans. Il se dégage de l'ensemble une certaine forme de lenteur, énormément de silences et de non-dits. Le triangle amoureux qui se forme dans les dernières pages laisse augurer une intrigue plus complexe et psychologique particulièrement prometteuse.

Un premier tome qui prend son temps et distille un charme assez indéfinissable. Une série prévue en quatre volumes que je prendrai plaisir à suivre, c'est une évidence.


Chiisakobé T1 de Minetarô Mochizuki. Le Lézard Noir, 2015. 206 pages. 15,00 euros.






32 commentaires:

  1. Il me tentait vaguement. Là, tu enfonces le clou... Il sera sur nos tablette le 5 novembre. Je dois patienter! Merci d'en avoir parlé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas si beaucoup de monde en parlera.

      Supprimer
  2. Why not. Ce que tu en dis me plait même si on sent un peu les choses venir... Pas lu le roman de Yamamoto, ce sera donc une découverte de son univers. Comme souvent, je te sors ma phrase consacrée pour les séries : "je vais voir ce que tu dis des autres tomes et j'achèterais en fonction" :P :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu vas devoir attendre encore un peu alors.

      Supprimer
  3. Pourquoi pas . Mais j'attends la sortie de tous les tomes sinon c'est frustrant ;-)

    RépondreSupprimer
  4. C'est déjà un bon début. Attendons la suite ! ;-)

    RépondreSupprimer
  5. Peu lectrice de manga, ce que tu en dis me tente terriblement.

    RépondreSupprimer
  6. Je vais voir si je peux le trouver ! je note le nom (pas facile à retenir ..) Un japonais barbu ?? ;-) Vu qu'ils sont souvent imberbes (je suis allée plusieurs fois en Asie) ... bref je m'égare ! bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas facile à retenir, et à écrire sans faute ;)

      Supprimer
  7. Je me laisserais bien tenter : j'y jetterai un oeil en passant à la librairie !

    RépondreSupprimer
  8. 4 tomes, c'est un bon point. Et ton avis en est un autre... Parce que les mangas et moi...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas si j'arriverai à t'en faire lire un jour !

      Supprimer
  9. A voir la couverture je ne suis pas surpris par le style épuré laissant place aux silences,aux non-dits. J'aime bien ce style, je suis tenté de la lire... pas encore feuilleté cependant ! Bien vu d'en avoir parlé en tout cas ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je lis de moins en moins de manga mais avec celui-là je me suis régalé.

      Supprimer
  10. Ah j'aime beaucoup la production du Lézard noir ! Enfin, je n'ai lu que Anjin San de Goerge Akiyama chez eux mais c'est assez pour apprécier leur sélection éditoriale plutôt originale, un peu en marge des mangas habituels. Je note (mon bouclier n'est pas très efficace avec tout ce qui est japonais), mais 1 tome sur 4... Je pense que je vais attendre au moins le tome 2.;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi je suis totalement fan du vagabond de Tokyo publié par cet éditeur.

      Supprimer
  11. Un manga visiblement à l'opposé des plus classiques One Piece, Naruto & Bleach avec surenchère de violence et d'action. Pourquoi ne pas s'y laisser tenter ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Totalement opposé même, c'est le jour et la nuit.

      Supprimer
  12. je m'ennuie assez vite dans ce genre de BD manga ... je passe!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est très particulier, je le reconnais.

      Supprimer
  13. Voilà un manga qui pourrait bien me plaire...

    RépondreSupprimer
  14. Je le note pour ma Merveille, il y a de bons mangas. Même si ce n'est pas ma tasse de thé. Et souvent de belles histoires

    RépondreSupprimer
  15. Un mangaka que j'avais découvert avec la terrible série "Dragon head"...changement d'horizon avec ce titre qui me tente et que j'ai la joie de voir publié au Lézard noir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'ai vu qu'il avait publié des choses totalement différentes avant ce titre !

      Supprimer
    2. lu et approuvé ! le tome 2 sort la semaine prochaine ! youhou !

      Supprimer
    3. En voila une bonne nouvelle !

      Supprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !