mercredi 6 mai 2015

Nora - Léa Mazé

On est-où avant d’être né ? Et pourquoi Mme Jeanne n’a jamais eu d’amoureux ? Maman m’a dit que tout le monde avait un amoureux ou une amoureuse quelque part et qu’un jour on le trouve. Si Mme Jeanne a toujours été seule, est-ce que c’est parce que son amoureux a oublié de naître ?

Été 1975. Nora est confiée à son oncle agriculteur pendant que ses parents préparent leur déménagement.  La petite fille, un peu sauvage, s’occupe comme elle peut et trouve refuge dans le tronc d’un arbre gigantesque. En escaladant les branches elle aperçoit la voisine, seule dans sa cour. Son oncle lui apprend que Mme Jeanne, 82 ans, est la vieille fille du coin. Pour Nora, il est temps de trouver à cette pauvre femme l’amoureux qui lui est forcément destiné…

La vie, l’amour, la mort, la sexualité, la solitude, tous ces thèmes sont abordés dans cet album. J’ai aimé que « Nora » soit un roman graphique intimiste qui sorte les jeunes lecteurs de leur zone de confort habituelle. J’ai aimé le fait que Léa Mazé installe son récit dans une certaine lenteur, qu’elle prenne le temps de dérouler des séquences muettes invitant à la méditation. J’ai aimé les réactions de l’oncle désarçonné par des questions existentielles auxquelles il n’est pas simple de répondre. J’ai aimé le point de vue à hauteur d’enfant, la naïveté et la logique du raisonnement de la fillette. J’ai aimé le dessin parfois proche du crayonné et la douceur du monochrome sépia. J’ai aimé refermer l’album en me disant que rien n’était gravé dans le marbre, qu’il y avait sans doute autant d’interprétations possibles que de lecteurs, que chacun pourrait y trouver son compte en fonction de son propre imaginaire.

En fait, je crois que j’ai tout aimé dans « Nora ».

Nora de Léa Mazé. Éditions de la Gouttière, 2015. 72 pages. 16 euros.

Une lecture commune que je partage avec mes deux complices Noukette et Stephie.

Les avis de Mo’ et Moka.











40 commentaires:

  1. Difficile de ne pas succomber au charme de cet album :)

    RépondreSupprimer
  2. J'ai retrouvé chacune de mes impressions dans ta chronique. Un récit sensible, perspicace et poétique. J'ai même craqué et versé quelques larmes à la fin. J'étais assez fragile émotionnellement quand je l'ai lu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends ta réaction, il y tellement de sensibilité dans cette histoire.

      Supprimer
  3. encore un que vous avez réussi à me donner envie de lire...

    RépondreSupprimer
  4. Il a l'air très beau effectivement, tant graphiquement que sur le fond.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voila, le fond et la forme, tout est beau.

      Supprimer
  5. Dis donc, ça fait deux avis positifs que je lis aujourd'hui :-) Une belle pépite à laquelle je vais m'intéresser, donc. Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu ne trouveras que des avis positifs de toute façon ;)

      Supprimer
  6. Tu es sous le charme, et nous aussi...! Elle est chouette cette Nora, je suis sûre qu'elle fera une jolie route !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sûr qu'elle va faire une jolie route et je compte bien, modestement, y contribuer, si tu vois ce que je veux dire ;)

      Supprimer
  7. C'est noté !
    Elle a tout pour me plaire cette BD.

    RépondreSupprimer
  8. Il me fait très envie cet album. Effectivement le sépia c'est classe ;-) et puis il y a un chat ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Du sépia, un chat, et tellement d'autres choses ;)

      Supprimer
  9. Mais oui, quand un billet égrène du j'ai aimé comme si cela pouvait ne jamais s'arrêter, on sent que le lecteur a réellement été touché par le livre, plus qu'il ne s'en rend compte lui-même, et au-delà des mots. Ça me plaît bien tout ça, et de ce que je vois du graphisme, je pense que j'aimerai aussi.

    RépondreSupprimer
  10. Ca donne envie !
    A bientôt
    Isabelle

    RépondreSupprimer
  11. Je note pour le CDI (et pour moi) car c'est rare de trouver des albums réussis et qui traitent de sujets aussi sensibles ... avec une note d'espoir, il semblerait ! En plus, ce sont des questions que les enfants posent souvent (où était-on avant de naitre ? par exemple) et qui sont difficiles à expliquer avec nos mots d'adultes.

    RépondreSupprimer
  12. J'ai aimé .... ton billet et j'aimerai sans doute cette BD

    RépondreSupprimer
  13. Encore une bd a reserver à la bibliothèque donc :-)

    RépondreSupprimer
  14. ça a l'air excellent! Vais voir l'avis de tes copines!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elles ont le même avis que moi, je te rassure ;)

      Supprimer
  15. J'aime beaucoup ce graphisme et le thème me tente, je note tout de suite

    RépondreSupprimer
  16. Ho ça a l'air beau et plein de douceur.

    RépondreSupprimer
  17. Moi c'est ton billet que j'aime. Encore un titre qui va direct sur ma liste. Merci :)

    RépondreSupprimer
  18. Une BD que j'ai adorée. Une auteur à suivre.

    RépondreSupprimer
  19. Celle là est notée depuis un moment. Il va falloir penser à me la procurer !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu viens à Amiens début juin, ce sera l’occasion !

      Supprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !