jeudi 28 mai 2015

Les provocations d’Ava - Ava Castel

Les provocations d’Ava, c’est une longue lettre de rupture. Sans cris ni larmes. Au contraire, c’est une lettre de libération, du corps et de l’esprit. Ava écrit à William, son amour, son mentor, celui qui lui a tout appris. Elle n’était qu’une oie blanche, il en a fait une experte en matière de sexe, l’a initiée à des jeux coquins et à des pratiques jusque-là inimaginables pour elle. Entre eux, une fidélité absolue, William, jaloux à l’excès, n’aurait de toute façon pardonné aucun écart. Mais si Ava n’a jamais dérogé au contrat moral qui les liait, lui a fauté. Et il s’est fait prendre en flagrant délit. Aujourd’hui, il est temps de solder les comptes, son ex-chère et tendre prend la plume pour lui raconter ses frasques depuis leur séparation. Et le pauvre homme va boire le calice jusqu’à la lie.

Vous voulez une confidence ? Je connais Ava, je l’ai déjà rencontrée. Pas le personnage de cette histoire bien sûr, mais l’auteure qui se cache derrière ce pseudo. Je peux même vous dire qu’il lui arrive de me demander conseil. Pas en matière d’écriture, cela va de soi, je suis totalement incompétent dans ce domaine (et surtout, elle n’a pas besoin de moi), mais en matière de lectures. De lectures érotiques pour être plus précis. Il m’est déjà arrivé de lui recommander quelques titres et elle m’a toujours fait confiance, une confiance qui m’honore sincèrement. Alors forcément, au moment de me lancer dans ce texte, il serait facile d’imaginer que mon regard critique n’allait plus vraiment l’être. Sauf que je ne vois rien de constructif dans la complaisance. Et que je n’aime pas faire semblant, je déteste quand on simule. Donc je ne vais pas faire semblant et vous dire le plus sincèrement du monde pourquoi j’ai apprécié cette longue nouvelle.

C’est frais et léger. Le sexe est joyeux, décomplexé, assumé, sans entrave mais dans le respect de l’autre. Une question d’envie, de désir partagé. Rien de douloureux là-dedans, rien de glauque, rien de maladif. Ava n'est pas une nympho, elle choisit ses proies, elle ne saute pas sur le premier venu. Et elle ne se lance jamais sans préservatif, ce n’est pas un détail, loin de là. Elle est joueuse, gourmande, se soumet en gardant toujours le contrôle, affichant une forme d’égoïsme pleine d’assurance. Une femme d’aujourd’hui, moderne et bien dans sa peau, quoi.

Aucune vulgarité ni surenchère, le texte est émoustillant, explicitement coquin. On varie les plaisirs, les lieux, les positions, les partenaires, les situations. Seule la scène des photos m’a laissé de marbre, question de sensibilité personnelle.

Au final, j’ai beaucoup aimé le ton de cette lettre un poil ironique, un poil cynique, un poil méchante. La lettre non dénuée d’humour d’une femme trahie, d’une femme trompée devenue garce sublime éprise de liberté. La lettre que j’espère ne jamais recevoir un jour, même si, pour le coup, je sais que (théoriquement) je ne risque rien…

Les provocations d’Ava d’Ava Castel. Collection Paulette, 2015 (livre numérique). 40 pages. 2,99 euros.

Disponible sur le site de l’éditeur









26 commentaires:

  1. Rho il est chouette ton billet (j'aime le "un poil méchante", bizarrement tout de suite ça me parle, mon mauvais fond sans doute). Bon la littérature érotique, ce n'est pas forcément mon rayon et je n'ai pas de liseuse, donc de mon côté c'est plié...mais j'aime le point de départ de la nouvelle (girl power ça ne fait pas de mal), du coup, ça me fait une petite piqure de rappel concernant la publication "traditionnelle" d'"Ava" que j'ai promis de lire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas lu non plus la Ava "traditionnelle" mais j'ai beaucoup apprécié son double "érotique" ;)

      Supprimer
  2. Il est dans ma liseuse, je vais la mettre en avant très bientôt :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai vu que tu en avais parlé aujourd'hui.

      Supprimer
  3. Petit cachottier ! :-p
    Lecture prévue très prochainement pour moi !

    RépondreSupprimer
  4. ton billet donne bien envie, je télécharge ce soir!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En même temps, tu n'avais pas besoin de moi pour le télécharger, non ? ;)

      Supprimer
  5. Réponses
    1. Et pourtant des poils il n'y en a pas tant que ça, Ava étant une adepte de l'épilation intégrale ;)

      Supprimer
  6. Mais alors ce n'est pas le premier mardi et c'est quand même permis .....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est permis tous les jours, encore heureux !

      Supprimer
  7. Merci Jérome pour ton billet, si positif ! Tu m'avais déjà offert ta confiance pour ma nouvelle dans jeux de miroirs mais là je suis comblée. Je sais comme tu m'as bien guidée dans mes premiers choix de lectures érotiques et ton avis est toujours sensé. Imagine ma fierté ce soir... merci :).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La confiance que tu m'accordes me touche. Et mon avis est sincère, je n'ai pas besoin de le préciser.

      Supprimer
  8. Je croyais que c'était Stéphie ! Je m'embrouille !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, ce n'est pas Stephe, c'est Ava ;)

      Supprimer
  9. J'ai eu un moment de panique quant au calendrier ... cela passait il me fait envie et à ce prix ... op un mail à Chéri et c'est lui qui va télécharger sur sa tablette .... fais encore à l'ancienne moi (pour la lecture s'entend !!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous n'aurez qu'à le lire ensemble, du moment qu'il ne s'identifie pas à William !

      Supprimer
    2. C'est une idée .... ou il me lit à voix haute j'aime bien aussi ...

      Supprimer
    3. ça peut fonctionner vu que dans l'histoire, c'est censé être l'homme qui lit cette lettre ;)

      Supprimer
  10. Mais dis donc, c'est que tu n'attends plus le premier mardi maintenant !^^

    RépondreSupprimer
  11. Roooohhhhhhhhh tu sais vendre ton truc toi...

    Je parle du livre bien entendu ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais je sais aussi vendre plein d'autres trucs tu sais ;)

      Supprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !