samedi 19 août 2017

Une histoire des loups - Emily Fridlund

Madeline aime observer ses voisins, installés depuis peu sur la rive opposée du lac. Un couple avec un petit garçon, au train de vie aisé. Le père devant s’absenter souvent, la mère propose à Madeline de tenir compagnie à son fils. L’adolescente passe d’abord quelques heures avec lui, puis des après-midi entiers. Elle est même invitée à rester pour les repas. Plus elle découvre l’intimité du foyer, plus elle est fascinée par le comportement étrange de l’enfant, le coté lunatique de la mère et l’autoritarisme du père. Une fascination qui laisse peu à peu la place à malaise diffus, une crainte impossible à identifier. A l’évidence quelque chose cloche dans cette famille, et la tragédie à venir va malheureusement lui donner raison.

Un roman très psychologique qui manque d’épaisseur. L’auteur ne fait qu’effleurer des sujets pourtant complexes comme la responsabilité, la culpabilité ou le poids de la religion. La narration à la première personne d’une froideur clinique tient le lecteur à distance et ne suscite à aucun moment l’empathie. Les personnages sont sans entrain, mous, ils sonnent creux. J’ai oscillé entre ennui profond et envie de les baffer à longueur de page pour les sortir de leur apathie.

Et puis je ne suis pas tombé dans le panneau du faux suspens psychologique censé rendre l’atmosphère des sous bois poisseuse et tendue comme un string. La maison perdue en forêt, les comportements étranges voire inquiétants des protagonistes ne m’ont pas paru le moins du monde anxiogènes. Pour ceux qui connaissent, je dirais qu’il y a du Laura Kasischke dans ce roman : un environnement isolé, la middle class américaine proprette en surface mais flippante dès que l’on creuse un peu, un événement terrible qui devrait se révéler petit à petit mais que l’on comprend trop vite, des longueurs inutiles, une volonté (vaine) de mettre le lecteur mal à l’aise, etc.

Bref, si comme moi vous avez détesté Esprit d’hiver (le dernier Kasischke) et que les romans psychologiques vous filent des boutons, fuyez en courant. Si à l’inverse vous adorez ce genre de romans, cette histoire des loups devrait vous ravir. Une question de sensibilité en somme (comme toujours lorsqu’on parle de lecture, non ?).

Une histoire des loups d’Emily Fridlund. Gallmeister, 2017. 300 pages. 22,40 euros.


Une lecture commune que j'ai le plaisir de partager avec Noukette.












75 commentaires:

  1. Je viens de chez Noukette, tu es encore plus dur qu'elle envers ce bouquin que j'ai acheté aujourd'hui... Mais ta comparaison avec Laura Kasischke le laisse encore espérer que peut-être il me plaira car j'adore cette auteurs et j'avais beaucoup aimé Esprit d'hiver. On verra... Et les éditions Gallmeister m'ont rarement déçue... On verra...

    RépondreSupprimer
  2. Avec un titre pareil, publié en plus chez Gallmeister, je me voyais déjà avec ce livre entre les mains!
    Dommage que certains sujets soient survolés, et puis cette froideur. Enfin, "l'ennui profond" qui fini de m'achever :D
    Tu auras au moins eu le plaisir de partager cette lecture avec ta complice :-*
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rien que pour ça cela valait le coup, oui.

      Supprimer
  3. J'ai lu 4 ou 5 romans de Laura Kasischke, mais pas "Esprit d'hiver" ça tombe bien, je peux continuer à beaucoup l'apprécier ;-) Ton bille et celui de Noukette me font penser à un "Dans la forêt" arrosé de suspens psychologique (genre que j'apprécie quand il est maîtrisé) mais à l'évidence, il y a bien trop de nature et d'atermoiements dans ce roman pour qu'il me plaise vraiment.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est quand très différent de "Dans la forêt", que j'ai bien plus apprécié d'ailleurs.

      Supprimer
  4. Mouais, pas trop pour moi, alors, je déteste qu'on me force la main avec des ambiances à la Laura K.

    RépondreSupprimer
  5. Viens ici que je te tape dans les mains! 😀

    ( Pour le parallèle avec Laura K. Le seul que j'ai lu est Rêves de garçons que je n'avais pas aimé 😉).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rêves de garçons je l'ai lu aussi, je n'en garde pas un trop mauvais souvenir, contrairement à Esprit d'hiver.

      Supprimer
  6. J'arrive de chez Noukette, si vous vous y mettez à deux pour chasser le loup, on va devoir passer notre chemin !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Certains ont quand même envie d'essayer et c'est tant mieux.

      Supprimer
  7. J'ai tenu 80 pages, et j'ai permis à quelqu'un d'autre de le lire.....pas compris ce que j'ai lu ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi je suis quand même allé jusqu'au bout.

      Supprimer
  8. Esprit d'hiver m'avait bien gonflé, hormis la fin...
    Et il est dans la sélection ELLE de novembre :(

    RépondreSupprimer
  9. Bon, clairement pas LA découverte de la rentrée, et ouf... il y en aura d'autres...! Dommage, j'espérais beaucoup de cette lecture et tu as raison on s'y ennuie beaucoup trop !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'en attendais pas grand chose personnellement et ce n'est pas plus mal^^

      Supprimer
  10. J'ai détesté Esprit d'hiver. Plusieurs avis negatifs, je passe mon chemin

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne vais pas t'encourager à changer d'avis :)

      Supprimer
  11. J'ai aimé les romans de Laura K que j'ai lus, (oui, même Esprit d'hiver) mais je ne préjuge pas pour autant que j'aimerais celui-ci... quelque chose me dit que non. Je n'aime pas les atmosphères poisseuses "imposées" par les auteurs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu ne devrais en effet pas aimer alors.

      Supprimer
  12. Moui pas trop affriolant donc 😀

    RépondreSupprimer
  13. je vais laisser ce livre là où il est merci de l'avoir lu pour moi!

    RépondreSupprimer
  14. Vous êtes sur la même longueur d'ondes avec Noukette! Une peu comme des âmes sœurs du livre...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est joliment dit ! Et je ne suis pas loin de partager ton avis ;)

      Supprimer
  15. Oh j'ai bien aimé Esprit d'Hiver ... pourquoi pas, donc ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a des chances que celui-ci te plaise aussi en effet.

      Supprimer
  16. Tu n'as pas réussi à me dissuader à le lire. Comme Leiloona, j'ai aimé "Esprit d'hiver".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant mieux, en même temps je ne cherche jamais vraiment à décider qui que ce soit de lire ;)

      Supprimer
  17. il me tente bcp alors! j'ai adoré Esprit d'hiver et je suis une très grande fan de Kasischke ;-)

    RépondreSupprimer
  18. Je réagis car je viens de lire la chronique de Chinouk qui à l'inverse de toi a adoré ! Elle lui a mis 9/10 - c'est amusant de lire ta chronique (et celle de Noukette après) après celle de Chinouk .. Je n'ai pas lu de romans de Laura K. Je suis fidèle à Gallmeister donc je pense quand même l'emprunter afin de décider qui de vous de vous trois a le même avis que moi ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Se faire sa propre idée, il n'y a jamais rien de mieux de toute façon ;)

      Supprimer
  19. Quoi ? Tu n'es pas tombé dans le piège du string ? ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne tombe jamais dans le piège du string :p

      Supprimer
  20. La vache !Quand Jérôme n'aime pas on le sait ...:)

    J'aime bien Kasischke donc à voir.

    "Tendu comme un string" mdr ... j'aime ce passage ;-)

    RépondreSupprimer
  21. Bon, je passe sans regret, et puis ça arrange ma PAL. Merci d'avoir testé pour nous.;-)

    RépondreSupprimer
  22. Évidemment, j'avais adoré "Esprit d'hiver", alors tout s'explique :)

    RépondreSupprimer
  23. Moi, j'avais adoré Esprit d'hiver, donc... :)

    RépondreSupprimer
  24. Ah zut, il me tentait pas mal... J'ai lu un autre avis positif; je me tâte...

    RépondreSupprimer
  25. Ah j'adore ta comparaison, je fuis donc à grandes enjambées (c'est très bien remarque de comparer avec un autre roman, ça donne tout de suite le ton).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les comparaisons peuvent parfois être trompeuses mais pour le coup j'ai trouvé beaucoup de similitudes entre ce roman et Esprit d'hiver.

      Supprimer
  26. je suis moins tranchée que toi...il y a vraiment quelque chose qui m'a accrochée dans ce roman, et j'ai beaucoup aimé le personnage principal...mais toute la partie avec la famille de Paul est ratée à mes yeux...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Beaucoup d'autres choses sont ratées à mes yeux malheureusement.

      Supprimer
  27. Vous vous êtes tous passé le mot ou quoi? Je passe mon tour.
    "Esprit d’hiver" est le seul roman de Kasischke que je suis arrivée à finir sans trop de mal. Mais pas envie de remettre ça!

    RépondreSupprimer
  28. Ah ah. Comme j'aime tes chroniques !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et moi j'aime tes commentaires très chère^^

      Supprimer
  29. parce que c'est gallmeister et que ce roman me fait envie, malgré ton enthousiasme, je le lirais^^.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison de ne pas déroger à tes principes ;)

      Supprimer
  30. Non, vraiment, il ne me dit rien ce titre. J'aime les romans psychologiques, mais si les sujets ne sont qu'effleurés et la narration ennuyeuse, ça ne va pas le faire!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En tout cas c'est ce que j'ai ressenti à la lecture.

      Supprimer
  31. Je l'ai acheté il y a quelques jours et voilà que ton avis et d'autres viennent plomber mon enthousiasme ! On verra à la lecture si je partage vos réticences.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère pour toi que ce ne sera pas le cas !

      Supprimer
  32. Je crois que je vais passer mon tour, esprit d'hiver m'a laissé un souvenir mittigé !

    RépondreSupprimer
  33. J'aime pô Laura Kashishke.... D'ailleurs, je n'arrive jamais à bien orthographier son nom. Et j'ai horreur des personnages que l'on a envie de baffer ! Donc je passe !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi j'ai beaucoup de mal à écrire son nom !

      Supprimer
  34. J'ai eu très peur en lisant le début de ton billet car j'avais prévu de lire ce roman bientôt et ouf ! Je vais partie des gens qui ont adoré "Esprit d'hiver". Espérons que j'aime autant celui-ci !

    RépondreSupprimer
  35. Tu n'y vas pas avec le dos de la cuiller ! De mon côté, entre "j'aime" et "j'aime pas", je n'ai même pas su trancher. C'est la construction qui m'a le plus déplu parce qu'on voit trop les ficelles du faiseur de livre. Mais je trouve quand même du talent à l'auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne dis pas qu'elle n'a pas de talent mais son roman n'est clairement pas pour moi.

      Supprimer
  36. Ah je l'ai celui-là... et j'ai DÉTESTÉ Esprit d'hiver. Positivement. Du coup j'ai peur.

    RépondreSupprimer
  37. Après lecture, je reste mitigé sur ce roman qui aurait mérité d'être plus court finalement. Tout ça pour ça. De nombreuses pistes intéressantes mais mal exploitées. ma première véritable déception chez cet éditeur. Dommage car beaucoup de potentiel. je rejoins ton avis

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas un roman vraiment abouti je trouve. Mais je serais curieux de découvrir le prochain titre de l'auteur, ne serait-ce que pour voir si le potentiel se confirme.

      Supprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !