mercredi 30 août 2017

L'anniversaire de Kim Jong-Il - Aurélien Ducoudray et Mélanie Allag

Saxaoul a fait de cet album un énorme coup de cœur de l'année (son billet ici) alors quand je l'ai vu la semaine dernière sur le présentoir des nouveautés de la médiathèque, j'ai sauté dessus.

Comment peut-on supporter de vivre dans le pays le plus fermé du monde, un pays où aucune information venant de l’extérieur ne peut entrer, où la population meurt de faim et où le culte de la personnalité du dictateur prend des proportions inimaginables ? Jun Sang, 8 ans, ne se pose pas ce genre de questions. La faim, les voleurs exécutés en place publique, le travail dans les champs après l’école, les coupures d’électricité à répétition, l’unique chaîne de télé à la gloire du régime ou les camps de concentration pour mater les « contre-révolutionnaires », rien ne l’étonne puisqu’il ne connaît que cela et qu’il n’imagine pas que l’on puisse vivre autrement.

Aurélien Ducoudray décrit une Corée du Nord à hauteur d’enfant. Un enfant qui, comme l’ensemble de la population, fait partie d’un système politique, social et militaire ne pouvant souffrir aucune contestation. Son point de vue sans la moindre capacité de jugement et d’esprit critique est à la fois déroutant, naïf et incroyablement naturel. Dans la première partie de l’album, il est casse-cou et débrouillard comme bien des enfants de son âge, il traîne avec ses copains et fait les quatre cents coups. Mais par la suite la tonalité devient plus lourde, plus sombre, l’horizon se bouche davantage encore et les espoirs d’une vie meilleure, s’ils existent bel et bien, paraissent inaccessibles.

J’ai trouvé l’ensemble mené de main de maître, instructif, réaliste mais loin de toute critique frontale et sans nuance. C’est simple, tout sonne juste : le déroulement des événements, les dialogues et même le dessin mignon comme tout avec ses couleurs pastels semblant au départ peu adapté à une telle histoire mais qui se révèle au final parfait pour créer une distance avec la dureté des horreurs vécues.

Saxaoul avait raison, cet album est une totale réussite et je le classe à mon tour sans hésiter parmi mes plus belles découvertes BD de l’année.

L'anniversaire de Kim Jong-Il d’Aurélien Ducoudray et Mélanie Allag. Delcourt, 2016. 142 pages. 16,95 euros.











34 commentaires:

  1. Je l'ai lu à sa sortie avec grand enthousiasme. Je pense aussi que c'est une titale réussite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Difficile de trouver des défauts à cet album.

      Supprimer
  2. J'avais beaucoup aimé "Pyongyang" de Delisle et ce pays m'intrigue vraiment beaucoup (et me fait peur!), du coup entre l'avis de Saxaoul et le tien, je croise les doigts de le voir à la médiathèque!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. S'il n'y est pas il faut que tu suggères fortement une acquisition à ta médiathèque.

      Supprimer
  3. J'ai tremblé quand j'ai vu que tu l'avais lu et je suis ravie de savoir que ton avis rejoint le mien. Pour une fois que c'est moi qui te permet de découvrir une pépite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'ai fait confiance les yeux fermés sur ce coup-là et je ne le regrette pas une seconde.

      Supprimer
  4. oh déjà noté, je surligne !

    RépondreSupprimer
  5. Je l'ai lu cet été et j'ai beaucoup aimé aussi mais je n'ai pas encore eu le temps de faire un billet.

    RépondreSupprimer
  6. Saxaoul m'avait donné envie, tu en rajoutes une couche! Et puis Aurélien Ducoudray <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est auteur extrêmement talentueux qui gagnerait à être davantage connu.

      Supprimer
  7. coup de coeur pour cette Bd découverte l'année dernière

    RépondreSupprimer
  8. Si je le trouve à la bibli, je le lis

    RépondreSupprimer
  9. Deux bons avis, alors je vais voir si ma BM a cette pépite BD.

    RépondreSupprimer
  10. C'est fou parce que malgré vos avis, ça ne me tente pas du tout :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas bien grave, tu dois avoir des tas d'autres pépites à découvrir ;)

      Supprimer
  11. D'une cruelle actualité... Ce type est un grand malade. Bon...le dessin ne me touche pas mais j'ai remarqué que pour moi, le scénario prend souvent le pas sur le dessin. Alors s'il est bon comme tu semble le dire, je me laisse tenter. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tes réticences concernant le dessin vont voler en éclat dès que tu auras mis le nez dedans ;)

      Supprimer
  12. Intéressant, surtout vu l'actualité. J'ai vu récemment l'interview d'un professeur français établi en Corée du Nord qui expliquait que beaucoup d'investissements ont été faits ces dernières années et que la population n'est plus si mécontente. Difficile de se faire une opinion sur la vie dans ce régime si fermé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai lu la semaine dernière l'interview d'un entraîneur de basket espagnol qui a été engagé par le parti pour s'occuper des équipes nationales et il décrivait des conditions de vie et de confort moins terribles que dans l'album. Les choses évoluent peut-être dans le bon sens pour la population, même doucement...

      Supprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !