mercredi 22 février 2017

Les deux vies de Baudouin - Fabien Toulmé

Je suis rentré dans cet album sur la pointe des pieds. D’abord parce que Fabien Toulmé m’avait bouleversé avec son livre précédent et que je ne voyais pas comment il pourrait maintenir la barre aussi haut. Ensuite parce qu’à la lecture du pitch, j’ai craint le pire. Je vous explique :

Baudouin est juriste pour une grosse boîte dans une tour de la Défense. Célibataire, sans enfant ni amis, il se tue au boulot et passe ses soirées en tête à tête avec son chat. Le retour de son frère du Bénin pour quelques semaines bouscule un peu son quotidien. Médecin dans l’humanitaire, Luc est un baroudeur, un séducteur qui brûle la chandelle par les deux bouts. Quand Baudouin apprend qu’une tumeur ne lui laisse que quelques mois à vivre, son frangin le persuade de tout plaquer pour l’accompagner en Afrique et profiter de la vie avant qu’il ne soit trop tard.

Ce pitch m’a fait tiquer. Le condamné à mort à l’existence triste qui décide de vivre enfin pleinement avant de casser sa pipe, c’est du vu et revu. En plus d’être plombant, le risque était grand d’enfiler les clichés comme des perles. D’ailleurs j’ai trouvé certains personnages plutôt caricaturaux (les parents notamment). Pour autant, mes craintes se sont assez vite évaporées. D’abord parce que Toulmé prend son temps, il déploie son histoire sur près de 300 pages, ce qui lui permet de donner une véritable épaisseur à son « héros ». En insérant de petits flashback sur l’enfance et l’adolescence de Baudouin entre chaque chapitre, il nous offre une vision bien plus large, bien plus dense de son parcours.

Ensuite parce qu’il ne simplifie pas les choses, il n’est pas non plus dans le jugement, il incite plutôt à la réflexion de manière assez universelle, au-delà de la situation particulière de son personnage, poussant le lecteur à s’interroger sur la priorité souvent donnée à la stabilité au dépend de l’épanouissement. Enfin, il ménage ses effets et surprend avec une conclusion que je n’avais pas vue venir.

Niveau dessin, j’étais en terrain connu. C’est simple et sans fioriture, la priorité étant donnée à la lisibilité. Mention spéciale aux couleurs de Valérie Sienno qui jouent sur le contraste saisissant entre le gris triste de Paris et la luminosité chaleureuse de Cotonou.

Les deux vies de Baudouin est donc un récit intelligent et malin qui ne cherche à aucun moment à faire vibrer artificiellement la corde sensible. Touchant mais jamais gnangnan (égal à lui-même en quelque sorte),  l’auteur de Ce n’est pas toi que j’attendais transforme brillamment l’essai, certes en changeant de registre et en s'éloignant de l'autobiographie, mais en gardant cette petite musique si caractéristique qui n’appartient qu’à lui et que j’apprécie tant.

Les deux vies de Baudouin de Fabien Toulmé. Delcourt, 2017. 275 pages. 25,50 euros.

Une lecture commune que j'ai une fois de plus le plaisir de partager avec Noukette.











46 commentaires:

  1. J'ai vraiment apprécié cet album. Comme toi, je me suis laissée surprendre par la fin et j'ai profité de cette fuite en avant qui est pleine de bonne humeur. Très chouette moment de lecture

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai aussi passé un très bon moment avec Baudouin.

      Supprimer
  2. je n'ai toujours pas lu "Ce n'est pas toi que j'attendais"... :-( je rajoute celui ci à la liste!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas toi est un incontournable !

      Supprimer
  3. Ben voilà, encore de la bD à lire (où est ma bibli?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il vient de sortir, il va peut-être falloir attendre un peu.

      Supprimer
  4. J'aime beaucoup l'auteur (déjà rencontré à côté de chez moi).
    Un titre qui peut me plaire.

    RépondreSupprimer
  5. J'aime déjà beaucoup les dessins de Baudouin alors si en plus le scénario tient la route ... Par contre, les 300 pages me freinent un peu. Je fais dans le livre court en ce moment ...

    RépondreSupprimer
  6. Pareil, ma lal bd est trop longue, il faut faire des choix ... Ma bibli n'est pas très riche

    RépondreSupprimer
  7. Ok c'est bon, entre Noukette et toi, je capitule. :D

    RépondreSupprimer
  8. je ne vois jamais ses BD à la bibli, elles doivent toujours être empruntées ! dommage

    RépondreSupprimer
  9. A essayer donc ! Toujours rassurant de savoir que ça ne tombe pas dans les poncifs. ;)

    RépondreSupprimer
  10. je ne suis pas convaincue par le pitch, je lirai d'abord son autre titre avant de me lancer dans celui-ci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu vas adorer son album précédent !

      Supprimer
  11. Moi aussi j'ai adoré son précédent. Alors, là, je ne me précipiterai pas, malgré ton enthousiasme...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui ? Il mérite le coup d’œil pourtant.

      Supprimer
  12. J'ai quelques bémols quand même, j'ai trouvé certaines ficelles un peu trop faciles et attendues mais je lui pardonne. J'ai passé un très bon moment avec ce roman graphique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi je n'ai retenu que le bon moment !

      Supprimer
  13. Pour le coup ce n'est pas trop mon genre ^^

    RépondreSupprimer
  14. Très tentant, malgré tes quelques bémols... Je suis ravie d'apprendre qu'il a sorti un nouvel album !

    RépondreSupprimer
  15. Avec ton article et celui de Noukette, je me laisserais bien tenter. Mais après la lecture de "Ce n'est pas toi que j'attendais" ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mieux vaut faire les choses dans l'ordre.

      Supprimer
  16. Noukette et toi vous faites mouche! Je ne savais pas que l'auteur avait sorti un nouvel album et maintenant je veux le lire! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis certain que tu ne passeras pas à coté.

      Supprimer
  17. Ohlala ben moi, rien que pour la virée en Afrique, je suis partante ! Tant pis pour les divers clichés, j'aurais pu dire, mais finalement, il n'y en a même pas, donc tout va bien. Il y a du vu et du revu dans cette histoire, mais c'est le genre qui me parle quand même (thématiques "profiter de la vie, de l'essentiel), après, tout dépend de la façon dont c'est raconté (aucun livre ne réinvente vraiment le monde finalement, tout a déjà été dit, ou presque), et apparemment, c'est fait avec talent ici. Donc je suis plutôt enthousiaste, mais (ben oui, tu ne t'imaginais pas que mon bocblier s'était affaissé), j'ai encore le premier de l'auteur à lire (en bonne position dans ma LAL, sisi !).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En bonne place ça veut dire lecture prévue dans combien d'années ? :p

      Supprimer
  18. j'ai été tellement touchée par son premier roman graphique que je me demandais comment il pourrait rebondir !
    cette histoire peut sembler cliché ou déjà vu, mais je note ton avis positif, et je ne manquerai pas de lire ce nouvel ouvrage!

    RépondreSupprimer
  19. Je veux vraiment le lire... mais j'ai peur du déjà vu et du cliché. Vous m'encouragez tous. J'avais tellement aimé "ce n'est pas toi que j'attendais"!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu l'avais tellement aimé, comme tout le monde^^

      Supprimer
  20. Du coup, au vu de ton enthousiasme, j'ai très envie de lire la précédente BD qui t'a bouleversé.

    RépondreSupprimer
  21. On a offert Ce n'est pas toi... à mon cher et tendre à Noël, il faut que je le lise. Si ça me plaît, je me procurerai sûrement celui-ci aussi.

    RépondreSupprimer
  22. Je note même si je n'ai pas encore lu ce n'est pas toi que j'attendais

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut absolument commencer par celui-là !

      Supprimer
  23. On dirait qu'il a gardé les mêmes ingrédients que Ce n'est pas toi que j'attendais. Je viens de le lire, ce premier album, est évidemment, j'ai été complètement séduite!

    RépondreSupprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !