mercredi 19 août 2015

Roi Ours - Mobidic

Xipil, offerte en sacrifice par sa tribu pour apaiser le Dieu Caïman, est sauvée par le Roi Ours, qui lui propose de devenir son épouse. La jeune femme, sachant qu’elle ne peut retourner chez elle vivante sans subir le courroux des siens, accepte sans enthousiasme et découvre le monde des divinités animales, leurs différences, leurs rivalités et leurs haines ancestrales. Un univers qu’elle apprend à connaître sous l’œil protecteur de la Mère des singes et avec l’aide de son mari plantigrade, jusqu’au jour où ce dernier est tué par les hommes…
  
Mobidic (un pseudo évidemment) est une jeune auteure franco-mexicaine qui publie ici son premier album. Un album qu’elle aura mis cinq ans à achever et dont elle signe à la fois le scénario et les dessins. Et franchement, pour un coup d’essai, c’est une très belle réussite. Une jolie prise de risque aussi, tant les influences se mélangent (mythologies Aztèques et Inuits, décors de forêt amazonienne, habitations amérindiennes) sans jamais donner la moindre impression de fouillis.

Roi Ours est un conte cruel et sauvage rondement mené à l’univers graphique extrêmement riche. Coté couleur, toutes les planches ont été passées au brou de noix, ce qui apporte des teintes brûnatres assez uniques. Le découpage très cinématographique ne laisse aucun répit mais se révèle d’une redoutable efficacité. L’histoire en elle-même est facile à suivre mais j’ai trouvé la fin trop ouverte, à tel point que je me suis demandé si ce titre était bien un one shot où s’il fallait s’attendre à une suite (mais non, c’est bien un one shot). Autre chose qui m’a surpris, le fait que les humains tuent un de leurs Dieux avec une facilité assez déconcertante (même si j’avoue que l’idée me plaît énormément !).

Des broutilles au regard d’un ensemble qui tient vraiment la route, alliage d’originalité et de fraîcheur qui dénote tant il est éloigné de nombres de productions actuelles bien plus formatées.

Roi Ours de Mobidic. Delcourt, 2015. 110 pages. 18,95 euros.




20 commentaires:

  1. Un album que j'ai découvert via d'autres blogs et tu me rappelles combien j'ai envie de le découvrir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu pourrais tomber sous le charme du graphisme je pense.

      Supprimer
  2. Je ne connaissais pas du tout. Je suis bien tentée. Merci pour la découverte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis ravi de l'avoir découvert cet album.

      Supprimer
  3. joli dessins et histoire originale , je le lirai volontiers s'il est à ma médiathèque

    RépondreSupprimer
  4. Les dessins me bottent beaucoup :)

    RépondreSupprimer
  5. oh voilà qui me plait beaucoup, je note, je note ;-) merci jeun hom

    RépondreSupprimer
  6. Cela me tente. l'esthétique a vraiment l'air sympa.

    RépondreSupprimer
  7. Voilà qui a l'air de sortir des sentiers battus, ça me plait !

    RépondreSupprimer
  8. Pouarf ! Le titre, les origines de l'auteure, son pseudo, le côté conte... Bouclier KO !

    RépondreSupprimer
  9. Je note, ça pourrait changer de mes lectures habituelles !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour moi ça a été le cas : un agréable changement.

      Supprimer
  10. J'ai été touché lorsque l'Ours est tué. :(
    j'espère qu'il y aura une suite.
    Un très bel album. Tout à fait d'accord avec toi :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'après ce que j'ai compris il n'y aura pas de suite. A voir...

      Supprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !