vendredi 21 août 2015

La variante chilienne - Pierre Raufast

A l'heure où l'exofiction semble avoir pris le pouvoir, où nombre d'auteurs se contentent de romancer la vie de personnages plus ou moins illustres avec plus ou moins d'inspiration, qu'il est bon d'ouvrir le livre d'un véritable conteur ! C'est simple, j'ai eu l'impression que Pierre Raufast me prenait par la main dès la première page en me disant, « allez viens petit, je vais te raconter une histoire ».

Bien sûr, il faut un vrai talent pour inventer un tel univers, pour imaginer des tableaux qui se succèdent les uns après les autres et leur donner une cohérence faisant un tout. Il faut aussi une narration fluide, sans aspérité, des phrases qui s'enchaînent avec une facilité et un naturel désarmants. La variante chilienne possède toutes ces qualités et c'est un pur régal de s'y plonger.

Il serait criminel de vous en résumer l'intrigue et de vous gâcher le plaisir de la découverte mais sachez juste que, dans ce roman, une piscine sert de potager, les noix se cueillent avec un hélicoptère, un village passe des années sous la pluie et un homme range ses souvenirs dans des bocaux. Vous croiserez également Jeanne d'Arc, un avocat priapique, un potier voulant entendre la voix de Clovis, des fossoyeurs frappadingues, une ado amoureuse de poésie, un prof philosophe et le grand Jorge Luis Borges dans un bordel marseillais.

Des histoires que l'on se raconte en prenant son temps et en buvant du vin, devant un lapin aux olives ou des cailles rôties. Des histoires qui passionnent et fascinent, que l'on partage en toute amitié, pour ne pas les oublier.

Moins alambiqué que « La fractale des raviolis », ce second roman jubilatoire est sans conteste le roman de la maturité. Surtout, il installe Pierre Raufast parmi les plus grands et les plus inclassables conteurs de la littérature française actuelle. Le genre est peut-être un peu désuet, il ne plaira pas à tout le monde, mais de mon coté, impossible de bouder mon plaisir, je me suis régalé du début à la fin.

La variante chilienne de Pierre Raufast. Alma, 2015. 260 pages. 18,00 euros.


Une lecture commune que j'ai le plaisir de partager avec Philisine.


55 commentaires:

  1. Je vais commencer par retrouver son premier dans ma PAL

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il vaut toujours mieux commencer par le commencement ;)

      Supprimer
  2. Un auteur que je ne peux définitivement pas ignorer. Promis, je le lirai.

    RépondreSupprimer
  3. Je n'avais pas lu le précédent. Ce sera une découverte.

    RépondreSupprimer
  4. Je ne peux que confirmer! (mon billet un de ces jours)

    RépondreSupprimer
  5. Je me souviens que tu avais bien aimé le premier.. si un jour je le croise en bibli ...

    RépondreSupprimer
  6. Oh ben ce billet ;-) jamais lu cet auteur, et ton billet me donne sacrément envie ;-) je note, je note ! merci jeun hom

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un auteur qui raconte aussi bien les histoires ne pourra que te séduire.

      Supprimer
  7. Je le commence dès que je rentre de vacances !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu vas le dévorer, pas possible autrement !

      Supprimer
  8. Un livre de conteur... voilà qui est très alléchant. Cet éditeur fait des choix intéressants, et qui méritent le détour.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui Alma est un petit éditeur de grande qualité.

      Supprimer
  9. J'ai beaucoup beaucoup aimé, mais contrairement à toi et à Leiloona j'ai très légèrement préféré le premier !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui ? Le premier était un peu plus foutraque je trouve.

      Supprimer
  10. ta première remarque est tellement vraie , et je n'en avais pas vraiment pris conscience , j'adore qu'on me raconte des histoires , c'est pourquoi Farrago de Yann Laperry reste dans mes romans préférés

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne connais pas le titre dont tu parles, je vais y regarder de plus près.

      Supprimer
  11. J'adore cet auteur ! Il me surprend encore avec ce roman fichtrement jubilatoire...! Billet à venir ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu as aimé, c'est clair. Et il est drôlement bien ton billet ;)

      Supprimer
  12. Tu m'intrigues fort ! Et dire que je n'ai toujours pas lu le premier... Espérons que ma bibliothèque le possède !

    RépondreSupprimer
  13. J'ai préféré La variante à La fractale malgré les coquilles chronologiques ( elles furent l'occasion d'un bel échange mailique avec lauteur, toujiues sympathique et rigolo). Cest un très bon roman, celui de la maturité (c'est cela). Bises et merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On est sur la même longueur d'ondes et ça ne m'étonne pas.

      Supprimer
  14. Olala quand je pense que je n'ai toujours pas lu "La fractale des raviolis"...ton billet me donne tellement envie !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La fractale, c'est parfait pour découvrir l'univers si particulier de l'auteur.

      Supprimer
  15. J'aimerais bien découvrir cet auteur ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu le découvriras très vite.

      Supprimer
  16. Je l'avais repéré et ton billet me donne plus qu'envie de le lire à mon tour.

    RépondreSupprimer
  17. Je ne sais pas si ça me plairait, mais ça semble en tout cas à découvrir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A découvrir, oui, pour se faire sa propre idée.

      Supprimer
  18. Tout comme toi, j'ai encore plus aimé ce roman que la fractale, et comme c'était déjà un coup de coeur ... :) Billet demain.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On comprend ton coup de cœur en lisant ton billet ;)

      Supprimer
  19. Je ne connais pas cet auteur, il me semble que ce livre est un bon moyen de le découvrir !

    RépondreSupprimer
  20. Pfiou, la charge est lourde là contre mon bouclier mais bon, 2015 est booké de chez booké. :-) Je note cela dit car je suis assez curieuse de ce sacré talent de conteur et tu en parles tellement bien que c'est irrésistible !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Connaissant un peu tes goûts maintenant, je suis prêt à te le mettre entre les mains les yeux fermés ;)

      Supprimer
  21. Il est extrêmement encensé ce nouvel opus...mais tu connais mon mauvais fond, vu qu'il remercie les blogueurs qui l'ont encensé la dernière fois dans ce livre, je suis circonspecte...je sais, je sais....je suis irrécupérable...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est parce que tu es irrécupérable que je t'apprécie autant, tu le sais bien. Tes doutes sont légitimes mais permet moi de les lever (pour ce titre-là du moins). Et j'ose croire que tu es prête à me faire confiance ;)

      Supprimer
  22. Un auteur qui me reste à découvrir, bien que je partage un peu la circonspection de Miss Galéa... ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te comprends mais je veux bien faire voyager mon exemplaire jusqu'à toi pour faire disparaître cette circonspection ;)

      Supprimer
    2. Merci de ta proposition, Jérôme, j'accepte si ça tient toujours !

      Supprimer
    3. Bien spur que ça tient toujours. Je m'en occupe dès que possible.

      Supprimer
  23. C'est une avalanche de billets sur ce livre ! Bon, je vais commencer par La fractale et poursuivre avec celui-ci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est la meilleure façon de procéder je crois.

      Supprimer
  24. Je n'ai pas lu le premier mais celui-ci me tente beaucoup.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux commencer directement par celui-là. aucune chance que tu sois déçue je pense ;)

      Supprimer
  25. J'avais apprécié" la fractale, donc, je note celui-ci !

    RépondreSupprimer
  26. Merci pour cet avant-goût de lecture alléchant !

    RépondreSupprimer
  27. Roman de la maturité... Je partage tout à fait ce point de vue : j'ai beaucoup aimé !

    RépondreSupprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !