jeudi 20 août 2015

Otages intimes - Jeanne Benameur

Etienne, photographe de guerre, a été pris en otage alors qu’il couvrait un conflit. Libéré après des mois de détention, il retourne vivre chez sa mère, Irène, dans le village de son enfance. Commence alors un difficile travail de reconstruction. Pour le soutenir, Enzo, l’ami de toujours, est bientôt rejoint pas la belle Jofranka, devenue avocate à la cour pénale internationale de Lahaye. Leur trio se reforme après des années et chacun de s’interroger sur la part d’otage qui sommeille en chacun d’eux.

Ne sommes nous pas finalement tous, à différents degrés, otages de quelqu’un ou de quelque chose ? Etienne l’a bien sûr été au sens le plus « extrême » du terme, mais sa mère et ses amis le sont à leur façon et pour diverses raisons. Etienne cherche le silence et la solitude. Il cherche un horizon « pour que les images s’éloignent lentement, pour les suivre des yeux jusqu’à perdre la vue ». « On ne peut pas se remettre de ça. […] Pour vivre, il faut inventer une nouvelle façon. On ne peut pas juste reprendre la vie d’avant. […] Inventer le visage neuf des jours neufs ».

Comment vous dire… c’est un bonheur de retrouver la petite musique de Jeanne Benameur, ses phrases courtes qu’elle semble vous chuchoter à l’oreille, ses personnages travaillés à l’extrême qu’elle porte à bout de bras et auxquels elle accorde une tendresse si particulière, cette humanité débordant à chaque page. Une humanité qui, malgré les obstacles et les blessures, pousse chacun à aller vers l'apaisement. Ici, elle interroge sur le rapport aux autres, aux siens, à soi-même, à l’Histoire. Elle touche à l’intime avec une pudeur et une simplicité bouleversantes, avec une économie de moyens et d’effets qui donne à chaque mot une résonance unique. C’est beau, sans la moindre ostentation, sans chercher à en faire des tonnes sur un sujet qui pourrait pourtant facilement tirer vers le pathos et le larmoyant. Superbe et intense.

Otages intimes de Jeanne Benameur. Actes sud, 2015. 195 pages. 18,80 euros.

Une lecture commune que j'ai le plaisir de partager avec trois drôles de dames de choc, Framboise, Leiloona et Noukette.











83 commentaires:

  1. L'écriture de Jeanne Benameur .. je te suis les yeux fermés.

    RépondreSupprimer
  2. Beaucoup de lecteurs apprécient cette auteur. J'ai lu un de ses romans qui ne m'a pas beaucoup marquée. Je crois que c'est une question de sensibilité. Peu d'auteurs femmes françaises m'emballent vraiment ; enfin on peut avoir des surprises (ça, c'est du teasing pour bientôt !).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hâte d'en savoir plus alors. De Vigan ? Nothomb ? Angot ?

      Supprimer
  3. Comme Sandrine, je ne suis pas sûre que j'aimerais, je n'ai tenté qu'une fois de lire Jeanne Benameur, sans accrocher, (c'était Les insurrections singulières) peut-être devrais-je réessayer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On peut rester hermétique à son écriture si particulière, je le comprends tout à fait (même si ce n'est pas du tout mon cas !).

      Supprimer
  4. Je n'en ai lu qu'un seul de cette auteure, pourquoi pas continuer...

    RépondreSupprimer
  5. J'aime énormément Jeanne Benameur. et je me rends compte en lisant ton billet que cela fait un moment qu'elle et moi n'avons pas eu de tête à tête.

    RépondreSupprimer
  6. Suis toute chose de cette lecture commune et de partager avec vous ce livre somptueux ! Et finalement, on se complète assez bien je trouve ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai la chance d'être accompagné par un sacré trio sur ce coup-là !

      Supprimer
  7. Sublimes retrouvailles avec Jeanne.... Merci de m'avoir accompagnée dans cette lecture qui, tu le sais, me tient à cœur... Et plus que ravie de te voir conquis, ce n'était pas gagné d'avance.... ♥ ♥ ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On en a beaucoup parlé, je ne me voyais pas le lire sans toi de toute façon.

      Supprimer
  8. J'en ai lu un il y a longtemps, depuis, je ne sais pas, j'ai du mal avec les phrases courtes... ^_^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les phrases courtes, c'est un peu sa grande spécialité ;)

      Supprimer
  9. je vois grâce aux commentaires que je ne suis pas toute seule à ne pas apprécier complètement cette auteure sous le charme de laquelle toutes les lectrices de mon club de lecture sont tombées, mais ton billet est tentateur comme celui de Noukette d'ailleurs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'avouerais que je ne suis pas, moi non plus, sous le charme à chaque fois. il m'est arrivé de ne pas accrocher.

      Supprimer
  10. Bon, tu sais déjà que ce n'est pas gagné pour moi. Le style de Benameur ne me convient pas. Et contrairement à Profanes, je devrais être capable de résister à la couverture cette fois.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle est jolie pourtant la couverture ;)

      Supprimer
  11. Comme d'autres, cet auteur me laisse mitigée. J'aime beaucoup son humanité mais suis peut-être moins adepte des phrases courtes... Mais ce thème m'intéresse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Son humanité et sa façon de dire l'intime sont uniques je trouve.

      Supprimer
  12. Je n'aime pas tout ce qu'elle a écrit, mais on ne peut pas lui enlever la profonde humanité qui anime toujours ses personnages.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d'accord avec toi, impossible de lui enlever ;)

      Supprimer
  13. Un très beau billet. Je partage entièrement, oui une belle humanité, et plus encore.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Beaucoup plus, oui, tu as raison de le préciser.

      Supprimer
  14. Je lis vos billets en diagonale : lecture prévue de ce roman, forcément :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et moi j'attends ton avis avec hâte, forcément ;)

      Supprimer
  15. Je vois les avis très partagés sur cet auteur dans les commentaires, je ne connais pas. Je n'aime pas non plus les phrases trop courtes... Le thème de l'histoire m’intéresse mais ne m'emballe pas non plus ! Heureuse par contre que tu aies aimé cette lecture, quel plaisir de savourer un livre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quel plaisir, oui, de tomber sur un livre qui nous parle à ce point.

      Supprimer
  16. Il est évident que je lirai ce roman de Jeanne Benameur ! J'aime tout d'elle !

    RépondreSupprimer
  17. Après avoir lu vos trois avis (à Leiloona, Noukette et toi), je meurs d'envie de découvrir ce titre ! Merci merci merci pour cette découverte et pour votre enthousiasme !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On a beaucoup comploté sur ce coup-là ;)

      Supprimer
  18. De Jeanne Benameur, j'ai lu et beaucoup aimé "Les Demeurées", surtout pour son style, plein d'humanité... Et me voilà bien tentée par cet opus !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les demeurées reste mon roman préféré.

      Supprimer
  19. Je l'ai acheté pour ma maman, je sais qu'elle adore cet auteur ^^ Je le lirai juste après :D

    RépondreSupprimer
  20. Je viens de le terminer et je suis une fois de plus sous le charme de cette écriture. Comment en parler maintenant quand je ne manie pas aussi bien les mots.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu vas très bien en parler, je n'ai aucun doute à ce niveau-là ;)

      Supprimer
  21. Je n'ai encore jamais lu cette auteure mais celui-ci me tente bien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une belle porte d'entrée dans son univers.

      Supprimer
  22. depuis le temps que tu nous dis qu'il faut lire Jeanne Benameur ! Allez, je note encore mais la liste s'allonge, il va falloir lire maintenant

    RépondreSupprimer
  23. J'ai du retard dans mes lectures de Jeanne Benameur. Celui-ci attendra...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il faut dire que sa bibliographie offre un vaste choix.

      Supprimer
  24. Je n'avais pas accroché avec un de ses précédent livre, dans lequel je n'avais pas réussi à rentrer. Mais peut-être n'était-ce pas le bon moment...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une écriture tellement particulière qu'il faut être dans de bonnes conditions pour l'apprécier je trouve.

      Supprimer
  25. mon envie de le lire se confirme!

    RépondreSupprimer
  26. Je n'ai encore jamais lu cette auteure, peut-être un peu effrayée par son style réputé si particulier. Mais le thème de celui-ci me tente beaucoup, ce sera peut-être l'occasion.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce serait une belle entrée en matière pour la découvrir.

      Supprimer
  27. Je vais le lire celui-là, impossible de faire autrement !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sais que tu l'apprécies beaucoup toi aussi ;)

      Supprimer
  28. Je l'ai déjà remarqué et j'espère pouvoir le lire

    RépondreSupprimer
  29. Je me garde cet achat pour novembre. Normalement, je la rencontre et mangerai peut-être même avec elle !! Youpi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Veinarde ! J'ai déjà eu la chance de la rencontrer, elle est adorable.

      Supprimer
  30. J'ai découvert cet auteur il y a peu et suis sous le charme... et là, le sujet me touche tout particulièrement... je crois que je vais y plonger !

    RépondreSupprimer
  31. pas du tout accroché à Profanes, je vais quand même retenter ma chance avec celui-ci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'avais pas accroché à Profanes non plus ;)

      Supprimer
  32. J'ai très envie de lire ce livre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas moi qui t'en découragerais ;)

      Supprimer
  33. Je viens de lire l'avis de Mo', et le tiens me conforte dans l'idée que ça va me plaire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et l'avis de Noukette va enfoncer le clou ;)

      Supprimer
  34. MTG m'a offert les Démeurées récemment, je vais me frotter à Benameur et voir si je suis compatible ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, les demeurées... je demande quand même ce que tu vas en penser. Pour moi c'est un joyaux ce texte.

      Supprimer
  35. Je le lirai, c'est sûr! J'avais beaucoup aimé Profanes. Retrouver son écriture... j'ai hâte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu apprécies son écriture, impossible de passer à coté !

      Supprimer
  36. j'hésite, j'ai lu "les profanes" sans être emballée...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Profanes ne m'avait pas emballé non plus.

      Supprimer
  37. Jeanne Benameur... un bonheur de la retrouver, je veux bien te croire ! Je sauterai sur le roman dès qu'il sera à ma médiathèque !

    RépondreSupprimer
  38. Une amie de mon groupe de lecture vient de m'envoyer un SMS pour me dire qu'elle l'avait acheté. Chouette !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu n'y couperas pas alors, tant mieux !

      Supprimer
  39. Il faudra bien que je la lise un jour, j'ai toujours Les demeurées en attente dans ma bibliothèque.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les demeurées, c'est parfait pour découvrir cette plume si subtile ;)

      Supprimer
  40. Je suis en train de lire mon premier Benameur. C'est une auteure que je ne voulais pas lire à cause du résumé de "Les demeurées" qui me fait grincer des dents et qui me fait super peur, en fait. Si j'aime bien, je lirai celui-là!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les demeurées est un texte très dur, mais tellement beau. Il serait dommage de t'en priver !

      Supprimer
  41. Je l'ai lu en quelques heures découvrant ainsi la plume de cette auteure. L'écriture est particulière oui, mais les mots font sens, tellement. Et aujourd'hui, ils ont une résonance toute particulière.
    Je sors finalement chamboulée de cette lecture.

    RépondreSupprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !