mercredi 22 août 2012

Kick Ass 2 T1 : Restez groupés !

Millar et Romita Jr
© Panini 2012 
J’avais beaucoup aimé le premier diptyque de Kick-ass, l’histoire de Dave, cet ado lambda qui décide de devenir un super héros. Évidemment, il n’a aucun pouvoir mais il décide quand même d’enfiler une tenue moule-burnes et de partir chaque soir défendre la veuve et l’orphelin. Évidemment, les choses se passent très mal et il reçoit une raclée mémorable qui l’envoie à l’hosto pour plusieurs mois. Pas découragé pour autant, il retourne patrouiller dans les rues et devient un phénomène sur Youtube. Son association avec Hit-Girl (une gamine d’à peine dix ans) et Big Daddy, eux aussi justiciers masqués, va le mener à un terrible affrontement final avec des sbires de la mafia au cours duquel Big Daddy est tué et Dave torturé. Secouru par Hit-Girl, l’adolescent semblait, après cet épisode sanglant, s’être rangé des voitures.

Au moment où s'ouvre ce nouveau volume, Kick-Ass reprend du service et entre dans une ligue de justiciers créée sur Facebook. En toute logique, Justice éternelle (le nom du groupe de Kick-ass) va engendrer des réactions négatives qui vont aboutir à la formation d’une équipe de super-criminels, les mégas-enfoirés (j’adore la poésie de ce nom !). Au final, l’affrontement entre les bons et les méchants va être ultra-brutal et ces super-héros ordinaires vont y laisser des plumes, c’est le moins que l’on puisse dire.

Nous voila donc repartis dans un nouvel arc narratif (une expression à la c… utilisée par l’éditeur) très très violent. Autant vous le dire tout de suite, cet album s’adresse aux lecteurs avertis qui n’ont pas peur de l’hémoglobine. Le premier cycle donnait déjà dans le sanglant mais je pense que cette fois-ci un nouveau palier a été franchi. Le problème c’est que le semblant de légèreté (tout est relatif !) et l’humour des volumes précédents a totalement disparu. Tout l’art des auteurs consistaient à mettre en scène avec truculence des super-héros comme vous et moi qui ne jouaient pas à faire semblant. Ici, le principe reste à peu près le même mais la verve et l’autodérision ont disparu. On donne dans le glauque, la violence gratuite et on grimpe sur l’échelle de l’innommable avec le plus grand sérieux. Du coup, tout le plaisir de la lecture disparaît pour laisser place à un certain malaise. Le voyeurisme morbide, très peu pour moi. Je ne doute pas que certains apprécient beaucoup ce genre de choses, ça ne me pose d’ailleurs aucun problème, mais personnellement je ne suis pas le bon public.  

Une certitude, de mon coté, l’aventure Kick-Ass s’arrêtera là. Et si l’envie me prend de faire le plein de testostérone, je retournerais lire Doggy Bags. Au moins, je suis sûr d’y trouver mon compte.

Kick Ass 2 T1 : Restez groupés ! de Mark Millar et John Romita Jr. Panini, 2012. 96 pages. 11.20 euros.


Millar et Romita Jr © Panini 2012






17 commentaires:

  1. Pas très tentée, ça a l'air bizarre ce truc !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est très spécial, très barré et surtout terriblement violent.

      Supprimer
  2. Bon, je n'ai pas raffolé du premier diptyque alors je tire un trait sur celui-ci ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu n'avais déjà pas aimé le 1er,ce n'est pas cette suite qui va te réconcilier avec ce titre.

      Supprimer
  3. Arc narractif st la transcription du terme américain story-arc. lorsque l'on parle de comics de 22 pages, le terme se justifie pleinement.
    Sinon, comme je n'aime pas particulièrement le premier volet, je n'ai pas de raisons de lire celui-là. si je veux débrancher mon cerveau, je vais voir Expendables 2.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je connais l'expression américaine mais je trouve ridicule de franciser avec un néologisme alors que l'on pourrait tout simplement parler de "cycle".

      Supprimer
  4. Je me suis posée beaucoup de questions sur le premier dyptique : je le lis ou je ne le lis pas? Et je n'ai toujours pas tranché. Si je le lis un jour, en tout cas, je pense que j'en resterai au premier vu ce que tu dis du second!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franchement, je ne crois pas que cette série te plaise. Même le premier diptyque est très violent, il me semble que ce n'est pas une lecture que tu apprécierais.

      Supprimer
  5. Je ne savais même pas que la suite était sorti, tiens ! J'avais aimé le premier diptyque et je donnerais sûrement sa chance à cette suite, mais je dois bien dire que sans la verve du premier, cela semble perdre de sa pertinence.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Viola, c'est exactement ça, la pertinence du 1er diptyque a disparu. A tel point que l'on se demande quel peut bien être l'intérêt de cette suite (en dehors d'un éventuel succès commercial).

      Supprimer
  6. Ah ben non alors... Ce n'est pas du tout pour moi ça ! :-(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois aussi que tu peux passer ton chemin...

      Supprimer
  7. Bon, eh bien je ne commencerai même pas la lecture du premier alors. Ce n'est pas du tout pour moi non plus!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme Noukette, tu peux passer sans regret^^

      Supprimer
  8. Bonjour Jérôme...

    Le premier arc était vraiment plaisant...Millar surprend alors et John Romita Junior assure (j'adore son style même s'il n'évolue pas beaucoup...)...et personnellement j'attendais que Panini réunisse les 2 tomes de la suite en Deluxe pour l'acheter...ce que je ne ferais pas à la lecture de ton billet...si il y a "surenchère" dans la violence....très peu pour moi également...
    Ton blog est très plaisant...nous avons ce point commun d'être très ecclectique dans nos lectures...je me suis donc inscrit à ton blog...au plaisir de se croiser via nos lectures...
    Amicalement...Jack

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est vrai que j'ai très mal pris la violence gratuite de cette suite. Maintenant, mon ressenti est peut-être exagéré.
      En tout cas c'est gentil d'être venu faire un tour par ici, je vais aller d'ici peu jeter un oeil à ton blog.
      A bientôt.

      Supprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !