mercredi 4 juillet 2012

Thermae Romae 3 de Mari Yamazaki

Yamazaki © Casterman 2012
A force de voyager dans le temps et de ramener de chacune de ses pérégrinations de nouvelles idées révolutionnaires pour améliorer les thermes romains, l’architecte Lucius Modestus est devenu une véritable star dans son domaine. Engagé par l’Empereur Hadrien, Modestus a construit des bains qui plaisent au peuple, suscitant de nombreuses jalousies au sein de sa corporation. Considéré comme le principal artisan de la popularité d’Hadrien, il provoque également le courroux de certains sénateurs prêts à tout pour le faire disparaître…

Toujours aussi plaisantes, les aventures de Lucius. Les deux premiers tomes avaient posé les bases d’une trame certes un poil farfelue mais qui laissait néanmoins apparaître de belles promesses. L’aspect répétitif est ici moins présent même si le déroulement de chaque chapitre respecte plus ou moins la même mécanique : confronté à un problème d’ordre technique ou à une demande difficile à honorer, Lucius tombe à l’eau, se retrouve dans le Japon actuel et découvre la solution à son problème en étudiant les procédés mis en œuvre au pays du soleil levant. Ce troisième tome s’ouvre sur une histoire au long cours s’étalant sur près de 80 pages et se termine par un insupportable cliffhanger. De quoi briser quelque peu la « monotonie » et donner davantage de peps à l‘ensemble.

Les petits entractes au cours desquels Mari Yamazaki disserte sur son œuvre et son amour immodéré pour les bains et la Rome antique s’intercalent une fois encore entre chaque chapitre et offrent une respiration fort agréable.

Bref, vous l’aurez compris, cette série assez inclassable me plaît beaucoup et je serai une fois de plus au rendez-vous pour la sortie du quatrième tome prévue cet automne.             

Thermae Romae T3  de Mari Yamazaki, Casterman, 2012. 190 pages. 7,50 euros. 


Yamazaki © Casterman 2012





27 commentaires:

  1. Les tomes de cette série semblent se dévorer comme des petits pains ! Le récit semble disposer d'un rythme très agréable

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vraiment une lecture agréable. Sans doute plus divertissante qu'insructive mais peu importe.

      Supprimer
  2. A moins d'être un historien chevronné, doublé d'un latiniste distingué c'est un exercice difficile de retracer la vie à Rome.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait. Je crois d'ailleurs que l'auteur en a conscience et que ce n'est pas son but premier.

      Supprimer
  3. aujourd'hui, une bd coup de coeur pour moi (ça change !) : Murena !
    et même si je dis haut et fort que je ne suis pas fan de l'antiquité romaine, ta bd m'intrigue, je note !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Entre Murena et Thermae Romae on a deux façons très différentes d'aborder l'antiquité en BD. Me reste plus qu'à relire Alix et j'aurais fait le tour des meilleures séries dans le genre.

      Supprimer
    2. Alix... souvenirs, souvenirs...

      Supprimer
    3. J'ai prévu de relire les premiers cet été. Au moins je suis sûr d'y voir le soleil^^

      Supprimer
  4. J'avais déjà noté cette série au scénario si peu conventionnel... Je suis très curieuse de découvrir ce que ça peut donner !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aimerais bien savoir ce que tu en penses.

      Supprimer
  5. concernant l'antiqiité romaine je suis personnellement fan de Murena. Mais je note cette BD qui me semble sortir des sentiers battus ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même réponse que pour Lystig. Sinon, tu connais ALix ?

      Supprimer
  6. Je ne peux qu'approuver! Un manga très plaisant définitivement à découvrir!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A quand ton avis détaillé sur cette série ? Sachant que tu as l'art, dans tes billets, d'argumenter avec précsion, j'aimerais beaucoup savoir ce que tu en penses.

      Supprimer
    2. Quand elle sera finie! :-D

      Supprimer
  7. C'est un manga dans le pur jus traditionnel ? C'est à dire mon monde à l'envers ? Alors si c'est le cas... je ne note pas car je n'arrive pas à lire ce genre de bouquins. Natiora, Sara, puis toi... c'est spécial mangas aujourd'hui !!!
    Tes premiers tomes avaient attiré ma curiosité déjà.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, malheureusement, c'est le sens de lecture japonais.

      Supprimer
  8. Convaincue, moi aussi ^^ Je me suis précipitée sur ce troisième tome, une suite agréable !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu seras partante pour la suite.

      Supprimer
  9. Heureux d'apprendre que ce troisième tome ne sombre pas trop dans le piège de la redite. Comme tu m'avais déjà attisé avec tes critiques des deux premiers tomes, tu me hameçonnes parfaitement maintenant avec cette troisième excellente critique. Vivement que je m'y mette, moi qui suis si peu manga!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es si peux manga, il faut le dire vite. Tu t'es quand même lancé dans Naruto !

      Supprimer
    2. ????!!!!!
      Mais non! Je n'en ai même jamais lu de ma vie! Je n'ai lu que deux ou trois Dragonball, et le premier Yu-Go-Hi... et c'était il y a un siècle!! J'ai l'impression que tu as manqué ma chronique où je parle de ma relation avec les mangas?! Revoici le lien:

      http://www.lepigeonographe.com/luneau/chroniques/les-mangas-et-moi-un-lent-apprivoisement-130.html

      Supprimer
    3. J'avais lu cette chronique. Il est vrai que lorsqu'on se lance dans le manga, le champ de spossibles est tellement vaste que l'apprivoisement prend du temps.

      Supprimer
  10. Je l'ai vu en librairie il y a quelques jours et je me demandais justement ce que cela valait au-delà du pitch plutôt original. Merci du conseil.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franchement, c'est un titre qui vaut le coup d'oeil.

      Supprimer
  11. Une série qui me tente, mais je vais encore attendre un peu...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu veux peut-être tout lire d'un seul coup ? Il n'y aura que six volumes de toute façon.

      Supprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !