mardi 12 mars 2019

La première fois - Agnès de Lestrade

Trois semaines que Rose aurait dû avoir ses règles. Évidemment, il y a de quoi s’inquiéter. Surtout vu ce qu’il s’est passé pendant les vacances avec Paolo. Rose est perdue. Elle aimerait tout raconter à sa mère. « Mais comment lui dire qu’à seulement quatorze ans, j’avais peut-être un têtard dans le ventre, future grenouille géante. Comment lui dire qu’elle était une future mémé en puissance ? »

Elle ne l’a pas vu venir, sa première fois. Un coup de foudre. Inexplicable. Incontrôlable. Un séjour en Corse qui ne se déroule pas comme prévu, une cohabitation forcée avec un garçon inconnu dont elle tombe d’emblée follement amoureuse mais qui ne semble faire aucun cas d’elle. Difficile de comprendre que les apparences sont trompeuses quand on est une ado sans expérience de l’amour. Difficile d’accepter les secousses engendrées par ce coup de foudre, difficile d’y résister et de ne pas en souffrir.

Au fil des chapitres Rose égrène ses premières fois : le premier regard, les premières paroles échangées, le premier contact physique, la première caresse, le premier baiser. Et cette inoubliable première fois : « Je ne sais pas comment j’ai fait, mais je l’ai fait. M’emmêler. Me fondre. Me mélanger. Ses yeux dans les miens, sa bouche dans ma bouche. Et son reste dans mon reste. C’était la première fois. »

Un roman court, percutant. La voix de Rose touche en plein cœur, sa sincérité fait mouche, ses mots résonnent, son angoisse et ses questionnements ébranlent. Un petit roman simple, direct, universel.

La première fois d’Agnès de Lestrade. Talents Hauts, 2018. 62 pages. 7,00 euros. A partir de 13 ans.  




Une nouvelle pépite jeunesse partagée avec Noukette








7 commentaires:

  1. Je suis convaincue, je vais l'acheter ce week-end !

    RépondreSupprimer
  2. Une première fois très rose et idéale, non ?

    RépondreSupprimer
  3. thème si important et auquel les jeunes d'aujourd'hui ne sont pas mieux préparés que leurs parent set grands parents sauf que ... les interdits sont moins forts et les condamnations morales moins culpabilisantes

    RépondreSupprimer
  4. Je suis vraiment conquise par les titres que cette collection propose, ils sont parfaits pour nos ados !

    RépondreSupprimer
  5. Agnès de Lestrade a toujours des mots qui touchent !

    RépondreSupprimer
  6. Une auteure à découvrir merci

    RépondreSupprimer
  7. Toujours une très bonne collection ! Je note ce titre !

    RépondreSupprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !