lundi 22 août 2016

Sous la vague - Anne Percin

Rien ne va plus dans la vie de Bertrand Berger-Lafitte, héritier d’une prestigieuse propriété de Cognac. La crise économique met ses affaires en péril, son ex-femme manigance pour l’écarter du conseil d’administration, sa fille est enceinte d’un ouvrier syndicaliste de son usine d’embouteillage et les actionnaires voudraient céder l’entreprise à des capitaux étrangers. Mais au lieu de se battre, Bertrand fait l’autruche. Il fuit les soucis aux cotés de son fidèle chauffeur Eddy, costaud tatoué, fumeur de joints un peu bourru, confident aussi mystérieux que flegmatique.

Anne Percin porte sur son personnage principal un regard à la fois tendre et mordant. Un personnage qui n’avait rien pour me plaire à la base mais que j’ai trouvé infiniment attachant. J’ai toujours eu un faible pour les mous lymphatiques et résignés qui fuient les problèmes plutôt que de les affronter, je n’y peux rien. Bertrand préfère s’intéresser à un faon blessé, une corneille coincée dans la cheminée ou une portée de chatons plutôt que de défendre ses propres intérêts. Il subit mais surtout il relativise.

Un plaisir de retrouver la plume alerte et l’humour d’une auteure dont je ne connaissais jusqu’alors que les romans jeunesse. Dans cette satire sociale, elle multiplie les situations incongrues pour dénoncer sans avoir l’air d’y toucher la dureté d’une économie de marché dont le pragmatisme n’a que faire des traditions familiales. Les catastrophes ont beau s’enchaîner, Bertrand n’y voit que futilités. L’essentiel est ailleurs, même s’il ne sait pas vraiment où. Drôle, ironique et plus profond qu’il n’y paraît.

Sous la vague d’Anne Percin. Le Rouergue, 2016. 200 pages. 18,80 euros.


Une lecture commune que j'ai le plaisir de partager avec mes chouchoutes Moka et Noukette.


Les avis de Cathulu et Jostein






40 commentaires:

  1. Un peu refroidi par le billet de Moka . Tu es plus convainquant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu seras peut-être entre nous deux ;)

      Supprimer
  2. Sans être déplaisant à lire ,loin de là, ce titre ne marquera pas ma rentrée littéraire...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il te reste tant de titres de cette rentrée à lire il faut dire ;)

      Supprimer
  3. Contrairement à toi, je n'ai jamais eu de faible pour les mous lymphatiques, alors je m'interroge un peu ...

    RépondreSupprimer
  4. J'aime surtout Anne Percin pour ses romans jeunesse. Je ne sais pas encore si je lirai celui-là.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime quand un auteur jeunesse publie aussi en adulte ;)

      Supprimer
  5. Aie, du mal avec les anti héros ... :/ Envie de leur secouer les puces. Mais bon l'écriture d'Anne Percin est toujours un plaisir ... dilemme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Celui-là aurait bien besoin d'être secoué par moment.

      Supprimer
  6. J'adore cette auteure, autant en jeunesse qu'en littérature adulte d'ailleurs. Là, j'ai littéralement craqué sur le personnage d'Eddy, il m'a beaucoup plu celui-là ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il avait tout pour te plaire il faut dire :p

      Supprimer
  7. Celui-là est sur ma liste. Depuis les Singuliers tout Anne Percin est forcément sur ma liste, tu confortés :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les Singuliers, il va falloir que je le lise.

      Supprimer
  8. Drôle, ironique, et pour ton billet, convaincant !

    RépondreSupprimer
  9. Coucou,
    j'aime beaucoup Anne Percin, l'écrivain et la femme.
    Je dois depuis longtemps découvrir son livre "Le premier été "
    Bises et c'est reparti pour les lectures communes ... quoique ça ne c'est peut être pas arrêté...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a quand même eu une pause dans les lectures communes, mais c'est reparti ;)

      Supprimer
  10. J'aime beaucoup Anne Percin alors je note :)

    RépondreSupprimer
  11. Je ne connais également que ses romans jeunesse. A découvrir, alors.

    RépondreSupprimer
  12. j'ai adoré les Singuliers donc je note !!! (je trouve ton billet court, c'est moi ?)

    RépondreSupprimer
  13. J'ai lu le billet de Noukette, j'ai aimé Ma mère, le crabe et moi, alors je pense que je le lirai lorsqu'il sortira en bibli

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi j'avais beaucoup aimé "le crabe".

      Supprimer
  14. Les héros qui font l'autruche, ça ne me tente pas trop ...

    RépondreSupprimer
  15. Hmmm bon, ça ne m'a pas l'air urgent urgent, même si sympathique. Bouclier anti-PAL renforcé pour la rentrée littéraire, jdçjdr.:-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai d'autres cartouches bien plus convaincantes pour que tu baisses le bouclier :)

      Supprimer
  16. Tu as donc aimé jusqu'à la fin. J'aile bien ce personnage moi aussi.

    RépondreSupprimer
  17. J'ai decouvert Anne Percin avec "Bonheur fantôme" et elle m'a tout de suite séduite ! J'aime beaucoup ses romans adulte comme jeunesse, je lirai celui-ci !

    RépondreSupprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !