mardi 30 août 2016

Jours de neige - Claire Mazard

Lucienne est excitée comme une puce. Elle va assister à l’enregistrement de son émission préférée. Et voir pour la troisième fois en dix ans le présentateur Fabrice Leduc, son idole. Mais cette fois-ci, elle est bien décidée à lui adresser la parole et à faire de cette journée un moment inoubliable.

Flora fait la manche dans le métro. Flora pue, Flora répugne. « Regards dégoûtés. Regards pitié. Regards qui ne la voient pas. Regards qui l’excluent ». Mais au bout de la rame, un rayon de soleil…

Jim prépare une surprise monumentale à sa fille pour Noël. Une de plus. La gamine est tellement pourrie-gâtée qu’il faut à chaque fois franchir une étape supplémentaire pour lui en mettre plein les yeux.

Valérie a enfin décroché un boulot. Des années qu’elle cherchait, en vain. Au bout du fil sa future responsable se montre antipathique en diable. Valérie stresse, se demande si elle va être à la hauteur. Elle n’aura pas l’occasion de le savoir.

Cathy emballe les cadeaux de Noël qui seront offerts à 150 enfants le lendemain. La nuit venue, sa fille se lève et découvre une montagne de jouets dans le salon. Forcément, tous les présents ne peuvent qu’être pour elle…

Priscilla s’apprête à passer un examen pratique pour son cours de sciences et techniques médicosociales. L’examen se déroule auprès de résidents d’une maison de retraite et Priscilla va devoir s’occuper de madame Mathieu…

Six nouvelles hivernales apportant pour la plupart une petite touche de lumière dans de tristes quotidiens, sans pour autant sombrer dans la guimauve dégoulinante, loin de là. J’adore les nouvelles et j’admire les auteurs qui maîtrisent cet exercice si particulier (et si périlleux). Claire Mazard s’en sort à merveille, elle installe son récit en quelques phrases, joue de situations « banales » pour susciter réflexion et émotion. Elle maîtrise aussi le difficile art de la chute, préférant conclure ses histoires avec douceur et élégance plutôt qu’en proposant une fin tonitruante et inattendue.

Entre petites joies et grandes peines, un recueil touchant, aux thématiques modernes et d’une redoutable efficacité. Idéal pour faire découvrir la nouvelle à des ados peu adeptes de ce type d'écrit.

Jours de neige de Claire Mazard. Le Muscadier, 2016. 80 pages. 8,50 euros. A partir de 12 ans.

Et comme chaque mardi ou presque, c'est une pépite jeunesse que je partage avec Noukette.












16 commentaires:

  1. Je note ! Ce n'est pas évident de trouver des nouvelles réussies pour les ados (en plus, si c'est de Claire Mazard ... :-) )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas facile, non, je suis bien d'accord avec toi.

      Supprimer
  2. oh, on aurait pu faire la chronique le même jour ! Il attend la sienne, patiemment ! J'avais aimé !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faudrait être difficile pour ne pas aimer en même temps ;)

      Supprimer
  3. Encore une bonne pioche dans cette très bonne maison d'éditions, pas étonnant d'y retrouver une Claire Mazard au sommet de sa forme ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle est comme un poisson dans l'eau chez cet éditeur ;)

      Supprimer
  4. Je suis en plein dans la lecture ado

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a de vraies merveilles pour les ados !

      Supprimer
  5. "La guimauve dégoulinante" mdrrrr ^^
    Des nouvelles hivernales, c'est du tout beau ça!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans quelques temps ce sera parfait pour toi ;)

      Supprimer
  6. J'ai lu 2 romans de cette auteure. J'ai beaucoup aimé les 2. Je note ce titre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une auteure incontournable en littérature jeunesse.

      Supprimer
  7. Une auteure que j'apprécie. Titre noté pour mes ados.

    RépondreSupprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !