mardi 11 février 2020

Sam de Bergerac - Sarah Turoche-Dromery

Etre le seul bon élève de la classe en français n’a pas que des avantages. Certes, ça évite à Sam les moqueries d’un prof impitoyable mais ça attire aussi l’attention de copains qui voudraient conquérir le cœur de leurs dulcinées avec des mots doux. Victor, son meilleur ami, est le premier à lui demander d’écrire une lettre d’amour pour la belle Julia. Le résultat est si convaincant que le secret ne tarde pas à s’ébruiter auprès des autres garçons de la classe. Contraint de gérer une correspondance amoureuse de plus en plus importante, Sam a du mal à faire face. Et jouer les cupidons pour d’autres que lui va peu à peu devenir une charge bien lourde à porter.

Un petit roman jeunesse plein de fraîcheur, drôle et aussi joliment troussé que les lettres de Sam. Notre pauvre écrivain public est trop gentil pour refuser, ce qui le met forcément dans l’embarras. Heureusement sa grande sœur veille et remet à leur place les « clients » devenant de plus en plus exigeants. Et puis, même s’il n’ose l’avouer que du bout des lèvres, ce cher Sam prend beaucoup de plaisir à les écrire, ces lettres.

La référence à Cyrano n’est abordée qu’en surface, ce qui évite de perdre en route des lecteurs ne connaissant pas la pièce d’Edmond Rostand. Dans un bel hommage à la langue française, Sarah Turoche-Dromery met en exergue,  sans lourdeur et avec une infinie délicatesse, à la fois le pouvoir des mots, la force de l’écriture et le charme de la correspondance « à l’ancienne ».  Cerise sur le gâteau, la fin, délicieusement inattendue, vient conclure les choses en beauté. Une pépite sans fausse note !

Sam de Bergerac de Sarah Turoche-Dromery. Editions Thierry Magnier, 2019. 135 pages. 7,40 euros. A partir de 9-10 ans.















6 commentaires:

  1. Je me suis régalée ! Bien envie de découvrir d'autres romans de l'auteure maintenant !

    RépondreSupprimer
  2. bien envie de lire et faire lire ce roman car je crois au pouvoir des mots.

    RépondreSupprimer
  3. Celui-là je pourrais le rajouter dans ma (looongue) LAL jeunesse.

    RépondreSupprimer
  4. Un auteur que je ne connais pas mais que tu m'as donné envie de découvrir.

    RépondreSupprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !