mercredi 14 février 2018

L’homme gribouillé - Serge Lehman et Frederik Peeters

N’y allons par quatre chemins, cet album est une vraie claque ! D’emblée il vous prend par la main et vous emmène sur un chemin brumeux. Un brouillard qui, lorsqu’il se dissipe, vous oriente vers des pistes difficiles à suivre. Mieux vaut ne pas résister et se laisser guider dans un univers réaliste où tout peut basculer en un claquement de doigt dans une dimension fantastique. Hors de question de vous dire quoi que ce soit de l’intrigue, je vous laisse dans le même état d’ignorance que moi au moment de tourner la première page. Seul petit indice, l’univers imaginé par Serge Lehman s’inspire en partie des photographies de Charles Fréger, notamment sa série Wilder Man représentant  des portraits en lien avec la figure de « l’homme sauvage » (à découvrir ici). 

J’aime quand rien n’est donné, quand il ne faut pas chercher à tout comprendre tout de suite. J’aime me dire que je n’ai pas tout saisi, qu’une seconde lecture s’impose pour affiner mon point de vue et mon ressenti. J’aime aussi que l’on prenne son temps pour me raconter une histoire, que l’on tricote des mailles serrées sur lesquelles dégouline une pluie glaciale pendant que l’atmosphère se charge d’électricité et d’étrangeté. J’aime enfin qu’un dessinateur s’empare d’une telle histoire et la sublime avec son découpage cinématographique et son trait d’une troublante intensité.

Il y a quelque chose de magnétique dans cette fable fantastique aux accents gothiques. Une fascination née du renouvellement perpétuel de l’intrigue, des rebondissements aussi inattendus que cohérents et d’une fantasmagorie mêlant avec brio folklore juif, légendes médiévales et sociétés occultes. Pas besoin de tourner autour du pot ni d’en dévoiler davantage, L’homme gribouillé est un album puissant, surprenant,  imprévisible, entretenant une confusion diabolique entre le réel et l’irréel. Un coup de maître !

L’homme gribouillé de Serge Lehman et Frederik Peeters. Delcourt, 2018. 330 pages. 30,00 euros.

Une lecture commune partagée avec Mo et Noukette !






Toutes les BD de la semaine sont à retrouver chez Noukette








80 commentaires:

  1. On est bien d'accord ! Une claque ! Un album qui scotche. Excellent (et ma petite théorie sur les monstres alors... on en n'a pas reparlé :P )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ta théorie m'a un peu perdu, j'avoue :)

      Supprimer
  2. et de trois (va falloir du coup qu'il passe de ma WL à ma maison :P )

    RépondreSupprimer
  3. Avec vos trois avis si enthousiastes, difficile de résister, d'autant que vous abordez chacun un des aspects de cet album!
    Vivement que je le trouve!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il vient de sortir, tu devrais le trouver sans problème.

      Supprimer
  4. Vous allez finir par me convaincre :).

    RépondreSupprimer
  5. Après être passée chez Noukette et Mo, ça fait son chemin, je viens de l'ajouter à ma liste. ;)

    RépondreSupprimer
  6. Ok! Ok! Trois avis ce matin et trois envies de le lire... par contre, vu le prix, je vais plutôt le mettre en suggestions d'achat à la médiathèque ;-)

    RépondreSupprimer
  7. Troisième billet qui donne envie alors qu'au départ je ne me serais pas arrêtée! Merci pour la découverte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un plaisir de faire découvrir un tel album.

      Supprimer
  8. 3 coups de cœur pour cette BD? Comment résister à côté appel du cœur?

    RépondreSupprimer
  9. A vous 3, vous venez à bout de mes hésitations ^^

    RépondreSupprimer
  10. Vu aussi dans le magazine ZOO et intriguée.
    En fait je transformais le titre en L'homme Giboulée ...
    Le dessin me plait et l'histoire intrigante à souhait
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Remarque il pleut tellement dans cet album qu'il pourrait s'appeler L'homme Giboulée ;)

      Supprimer
  11. Vous êtes aussi persuasifs l'un que l'autre. Comment passer à côté ?

    RépondreSupprimer
  12. J'ai adoré, mille fois oui ! Un bon gros roman graphique comme je les aime dans lequel on prend plaisir à sombrer ! Un must !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que c'est un plaisir de s'y perdre dans cet album.

      Supprimer
  13. il existe bien un monde des romans graphiques qui sont de plus en plus forts et qui font très envie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une tendance forte en effet. Et tant mieux !

      Supprimer
  14. Je te hais !!!!!!!! (vite un libraire)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il doit bien y en avoir un pas loin ;)

      Supprimer
  15. entre toi, Noukette et Mo, on a forcément envie de découvrir cette bd (même si je ne serais pas forcément aller vers elle). merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La couverture intrigue mais n'attire pas forcément, c'est vrai.

      Supprimer
  16. ok, ok, parce qu'avec cette couverture étrange (un homme plié en deux?!) j'aurais passé mon chemin!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tout le problème en fait, elle n'est pas vraiment parlante cette couverture.

      Supprimer
  17. Bon, on ne sait pas de quoi ça parle mais les arguments sont là. Rien que le titre m'aurait parlé de toute façon. 330 pages ? Les BD se sont de plus en plus épaisses !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et c'est tant mieux je trouve. Marre des albums à papa où tout était bouclé en 44 planches ;)

      Supprimer
  18. Vous semblez tout à fait sous le charme!

    RépondreSupprimer
  19. Je vois que beaucoup de lecteurs aiment déjà cette BD mais... que vois-je ?... Plus de 300 pages et 30 € !!! C'est énorme quand même !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Énorme oui mais le prix n'est pas scandaleux quand on voit le résultat final et le travail mené par les auteurs.

      Supprimer
  20. Déjà qu'il me tentait celui-là, après vos trois chroniques, ça devient une urgence ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une urgence à satisfaire au plus vite ;)

      Supprimer
  21. Je vais m'y intéresser de près !

    RépondreSupprimer
  22. Ok ok ok ok je m'incline devant vos mots les copains ;-)

    RépondreSupprimer
  23. Un croquemitaine !
    Très curieuse...

    RépondreSupprimer
  24. Je ne suis pas certaine d'accrocher à cet univers, malgré tout le bien que tu en dis.

    RépondreSupprimer
  25. Ce n'est franchement pas le type de BD que j'affectionne mais tous les trois m'avez donner envie de lui laisser une chance.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu veux sortir de ta zone de confort, c'est l'occasion^^

      Supprimer
  26. Je ne connaissais absolument pas et maintenant il est noté en bonne place dans ma liste d'envies :)

    RépondreSupprimer
  27. noté ! tu lis moins ces temps-ci ? ou je me trompe totalement (ce qui est fort possible) Je parle de romans ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai, oui. Trop d'autres choses à gérer à côté, la lecture passe un peu au second plan, j'avoue.

      Supprimer
  28. À ce point, j'en suis à dire "je veux je veux je veux". Et va falloir attendre la sortie ici. Ma vie est terrifiante, en fait.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que la sortie québécoise ne tardera pas trop.

      Supprimer
  29. Une claque pour toi et une envie folle pour moi de découvrir ce titre après vos trois chroniques très convaincantes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu vas tomber sous le charme de cet homme gribouillé, c'est certain.

      Supprimer
  30. Vous vous êtes donné le mot, aujourd'hui, avec ce superbe titre.

    RépondreSupprimer
  31. Décidemment... c'est vraiment pas sympa de nous tenter autant!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On n'est pas là pour être sympa, hein ;)

      Supprimer
  32. Avec tous les commentaires élogieux qu'on a vu passer, comment ne pas être convaincue !! Et très impatiente aussi...

    RépondreSupprimer
  33. Je suis toujours à la recherche de bonnes BD (pour moi ou à offrir). Je note celle-ci bien que j'aie du mal à cerner l'histoire. Ton billet est enigmatique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis volontairement resté énigmatique, c'est vrai.

      Supprimer
  34. je viens de passer chez Mo... ok!! noté!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu pourras mettre la main dessus.

      Supprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !