mercredi 3 novembre 2021

A mains nues T2 : 1922-1954 - Leïla Slimani et Clément Oubrerie

Après que son mari, n’ayant pu surmonter le décès de leur fille, se soit suicidé en se jetant dans la Seine, Suzanne Noël se voit proposer de créer le premier club soroptimist de France, une sorte de Rotary club au féminin. A plus de quarante ans, la défense du droit des femmes devient alors pour la chirurgienne plastique mondialement reconnue l’activité principale. Au cœur des années 20, militer pour que les femmes prennent le contrôle de leur vie et de leur corps est un combat difficile à mener et Suzanne Noël va aller porter la bonne parole (et surtout ses compétences chirurgicales) partout autour du globe pour venir en aide à ses sœurs d’infortune, de Berlin à Ceylan, d’Honolulu à Tokyo, de San Francisco à Shanghai.

J’attendais beaucoup de la conclusion de ce diptyque dont le premier tome m’avait emballé, la déception n’en fut que plus grande une fois la dernière page tournée. En fait tout va trop vite, les événements et les voyages s’enchainent, on ne fait que survoler les choses et Suzanne n’apparaît à aucun moment attachante. Il se dégage du récit un sentiment de froideur et de superficialité, on a l’impression de tomber dans l’anecdotique alors que le parcours de cette femme incroyable aurait à l’évidence mérité que l’on s’y attarde avec davantage de profondeur.

Une lecture décevante donc, bien plus frustrante qu’emballante, même si l’hommage rendu par Leïla Slimani et Clément Oubrerie à cette grande femme du 20ème siècle permettra à n’en pas douter de faire connaître au plus grand nombre son fabuleux destin et son impressionnante force de caractère. 

A mains nues T2 : 1922-1954 de Leïla Slimani et Clément Oubrerie. Les Arènes, 2021. 90 pages. 20,00 euros.   











14 commentaires:

  1. Bon, j'espère que le tome 1 se suffit à lui même du coup parce que je compte bien le lire...

    RépondreSupprimer
  2. Mince ! J'ai tellement aimé le tome 1...

    RépondreSupprimer
  3. J'ai le tome 1 à lire et je suis sûre d'aimer. Je lirai aussi ce 2e tome malgré ta déception car je suis bien d'accord avec ta conclusion

    RépondreSupprimer
  4. mince, alors que le tome 1 semblait si bien réussi. Bon si l'occasion se présente, je lirais au moins le tome 1 :)

    RépondreSupprimer
  5. Oh ça y est il est sorti... et tu n’es pas emballé ... zut :(

    RépondreSupprimer
  6. Aaah mais c'est cet album dont je vois la pub partout dans les métros en ce moment. Et donc il s'agit du tome 2 (et dernier). Je crois me souvenir que le tome 1 me tentait assez mais si le 2ème est décevant...

    RépondreSupprimer
  7. je l'avais notée, voilà qui refroidit mon envie!

    RépondreSupprimer
  8. je viens de lire le tome 2 et je dois dire malheureusement, que je suis d'accord avec toi, il est décevant...

    RépondreSupprimer
  9. J'ai souvent cette frustration en lisant des BD que tout va trop vite que l'on survole des sujets ... dommage

    RépondreSupprimer
  10. J'ai complètement oublié cette série mais, apparemment, ce n'est pas si grave. Dommage quand même, j'aime ce que fait Slimani en général.

    RépondreSupprimer
  11. Mes échappées livresques8 novembre 2021 à 14:39

    Lu ce week-end, c'est vrai qu'il n'est pas à la hauteur du premier tome et qu'il aurait mérité quelques approfondissements mais je suis un peu plus enthousiaste que toi quand même.

    RépondreSupprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !