mercredi 4 septembre 2019

Les indes fourbes - Alain Ayroles et Juanjo Guarnido

Afficher au casting d’un album le dessinateur de Blacksad et le scénariste de De capes et de crocs engendre forcément chez tout amateur de BD qui se respecte la promesse d’un incroyable moment de lecture. Avec Les indes fourbes, les deux compères ont voulu écrire une suite au roman picaresque  El Buscon de Francisco de Quevedo. Un roman datant de 1626 mettant en scène le fantasque Don Pablos de Segovie,  « vagabond exemplaire et miroir des filous ». Après de nombreuses mésaventures sur ses terres natales, Pablos s’embarquait à la toute fin du roman dans un galion en route pour le Nouveau Monde. C’est à partir de ce moment qu’Ayroles et Guarnido ont choisi de prendre son destin en main.

Évidemment rien ne va se passer comme prévu pour le pauvre bougre en quête d’Eldorado. Je ne vais pas relater les péripéties de son voyage, ce serait gâcher les nombreuses surprises et les nombreux rebondissements propres à toute histoire picaresque digne de ce nom. L’intérêt du récit tient dans la personnalité du filou, un gueux suivant à la lettre le commandement que son père lui enseigna alors qu’il n’était qu’un enfant : « Tu ne travailleras point ». Pour survivre, Pablos enchaîna donc les vilenies. Opportuniste, traître, voleur, menteur, proxénète à ses heures, le garçon ne fut jamais avare de mauvais coups.

Le portrait de cette âme damnée prête à tous les excès pour s’extraire de sa condition et vivre dans l’opulence offre à Alain Ayroles un infini champ de possibles. Respectant à la lettre le ton précieux et baroque d’un roman du 17ème siècle, il s’en donne à cœur joie dans les nombreux récitatifs à la première personne où Pablos se raconte. Le texte est magnifié par les sublimes dessins de Juanjo Guarnido où s’expriment  son art du découpage et son sens du mouvement.

Un album classieux, extrêmement littéraire, délicieusement ambitieux et sublimement réalisé.

Les indes fourbes d’Alain Ayroles et Juanjo Guarnido. Delcourt, 2019. 160 pages. 34,90 euros.




Les BD de la semaine sont à retrouver chez Noukette












19 commentaires:

  1. Il faudrait que j'y jette un œil !

    RépondreSupprimer
  2. je ne suis pas forcément tentée (malgré ce que tu en dis ;-) mais si l'occasion se présente, je jetterai un oeil ;-)

    RépondreSupprimer
  3. je le zyeute depuis sa sortie celui-là! Ouf, c'est bientôt mon anniv:))

    RépondreSupprimer
  4. Belles louanges ! alors je note pour mon anniversaire.
    Syl.

    RépondreSupprimer
  5. Je l'avais noté sur un site la semaine dernière. Tu ne fais que confirmer mon choix.

    RépondreSupprimer
  6. Oh mais ça a l'air délicieux ça ! Noté.

    RépondreSupprimer
  7. Je découvre et je suis tentée! Une autre future lecture ^^

    RépondreSupprimer
  8. Je note, je note... bref comme d'habitude quoi ! ;)

    RépondreSupprimer
  9. je n'étais pas forcément tentée au départ mais tu donnes bien envie !

    RépondreSupprimer
  10. Une très belle rentrée avec ce duo, je te rejoins.

    RépondreSupprimer
  11. Pas très convaincue malgré ton avis!

    RépondreSupprimer
  12. Aïe aïe aïe, c'est clair que c'est un duo fatal ! Et qu'il me faut cette BD absolument ! Bien contente de faire partie du cercle de ces amateurs de BD qui se respectent, ahaha !! Ça me laisse croire que j'ai une mini-culture BD quand même. Et sinon, faut-il avoir lu ce fameux roman de Quevedo avant (ou tout court) ?

    RépondreSupprimer
  13. avec un casting pareil on a forcément envie de découvrir cette BD !

    RépondreSupprimer
  14. Rien que pour les auteurs, je prends!

    RépondreSupprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !