dimanche 20 décembre 2020

Le Flocon - Bertrand Santini et Laurent Gapaillard

En cette nuit du nouvel an, le Roi donne une fête au château. Les personnages illustres du royaume sont venus les bras chargés de cadeaux, chacun rivalisant de richesses pour offrir au souverain un présent à la hauteur de son statut. Au milieu de la nuit, un nouveau convive apparaît. Johann Kepler, mathématicien de la cour, scandalise les invités car il arrive les mains vides. Ouvrant son gant, il montre un flocon de neige, qu’il place ensuite devant l’objectif d’un télescope, offrant ainsi à la vue du Roi un spectacle exceptionnel surpassant tous les cadeaux du monde…

Un conte qui loue la supériorité de la nature sur l’homme, de la modestie sur le faste, de l’éphémère sur l’éternel. L’objet-livre est splendide, dans un format à l’italienne XXL magnifié par les somptueux dessins de Laurent Gapaillard. Après, pour ce qui est du texte (s’inspirant du recueil de Johannes Kepler « L'étrenne ou la neige sexangulaire » rédigé en 1610), pas évident d’imaginer que de jeunes lecteurs puissent en saisir à la fois les références animistes et la profondeur philosophique. Au final peu importe si sur le fond l’ouvrage s’adresse davantage aux adultes qu’aux enfants, ces derniers pourront toujours s’émerveiller devant les illustrations dignes des plus belles gravures de Gustave Doré. Assurément un des albums les plus surprenants de l’année.


Le Flocon de Bertrand Santini et Laurent Gapaillard. Gallimard jeunesse, 2020. 50 pages. 26,50 euros.


Une dernière pépite jeunesse de l'année partagée avec Noukette








6 commentaires:

  1. Oh comme il me plairait cet album ! Il me le faut absolument...

    RépondreSupprimer
  2. les illustrations ont l'air très riches de quoi faire travailler l'imagination !

    RépondreSupprimer
  3. Tout à fait le genre d'album qui me parle, je ne connaissais pas ce conte !

    RépondreSupprimer
  4. Le message de cette histoire sera-t-il entendu ? On ne peut que l'espérer.
    En tout cas, cet album est superbe.

    RépondreSupprimer
  5. Splendide... un cadeau précieux à glisser sous quelques sapins !

    RépondreSupprimer
  6. J'aime tellement le travail de Gapaillard !!

    RépondreSupprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !