mercredi 17 février 2021

Le plongeon - Séverine Vidal et Victor L. Pinel

Yvonne, 80 printemps, s’apprête à quitter son domicile pour rejoindre un Ehpad. En plus de laisser derrière elle les souvenirs d’une vie, elle doit se faire à un environnement qui n’a rien d’emballant. Heureusement ses nouveaux compagnons l’aident à supporter un quotidien plombant. Surtout Paul-François, dont la gentillesse, la prévenance et le charme ne la laisse pas indifférente.

Corps flasque, mémoire qui flanche, horizon bouché, la vieillesse est  un naufrage et l’Ephad la dernière étape avant de couler pour de bon. Mais Yvonne compte vivre pleinement les rares moments positifs qui s’offrent à elle et à ses amis. A la fois forts et fragiles, ces petits vieux échappent à toute forme de caricature. Drôles, amers, tristes, joyeux, moqueurs ou amoureux, ils ne s’enferment dans aucun stéréotype et, sous les crayons virtuoses de Victor L. Pinel, s’expriment souvent davantage avec leurs attitudes et leurs gestes qu’avec des mots.

© Séverine Vidal & Victor L. Pinel -
éd. Grand Angle/Bamboo



J’avais adoré l’album précédent de ce duo d’auteurs, je retrouve ici avec plaisir leur complicité narrative où la sensibilité guide à la fois le texte et l’image. Moins engagés et vachards que Les vieux Fourneaux, leurs personnages allient avec bonheur l’humour et l’émotion, le pudique et l’intime. Les corps et les sentiments se montrent sans fard, le regard porté sur les années passées se veut lucide sans être plaintif. Pas besoin d’être geignard ni de s’appesantir sur son sort, il faut faire avec ce que l’on a, avec ce qui nous reste sans penser à ce qui a été perdu et ne reviendra plus. Ils sont beaux ces aînés croquant une dernière fois la vie à pleines dents, ce fut un indicible plaisir de faire ce plongeon à leurs côtés.

Le plongeon de Séverine Vidal et Victor L. Pinel. Bamboo, 2021. 80 pages. 17,90 euros.





Les BD de la semaine sont chez Moka






19 commentaires:

  1. On parle beaucoup des Ehpad en ce moment, ça ne doit pas être marrant... Mais pourquoi pas ?!

    RépondreSupprimer
  2. je lirai cette BD car j'apprécie ce que tu dis sur "les vieux fourneaux" je les aiment bien ces vieux là mais ce n'est pas réaliste , je crois que je vais préférer cette BD

    RépondreSupprimer
  3. J'avais noté "la maison de la plage" , je note aussi celui-là. Ma LAL s'allonge !

    RépondreSupprimer
  4. Je passe mon tour mais je reprendrai bien un tome des Vieux Fourneaux ! :)

    RépondreSupprimer
  5. Sabine en avait parlé de la plus belle des manières et tu en remets une couche.

    RépondreSupprimer
  6. Déjà noté sur un autre blog je souligne !

    RépondreSupprimer
  7. Il ne reste plus qu'à le trouver à la bibli...

    RépondreSupprimer
  8. Elle me donne tellement envi cette BD!

    RépondreSupprimer
  9. Merci pour cet avis. J'avais adoré Les vieux fourneaux, je pense que celle-ci ne sera pas en reste!

    RépondreSupprimer
  10. j'avais déjà noté donc tu enfonces le clou !

    RépondreSupprimer
  11. Je n'ai lu ou entendu que du bien sur cet album, comment passer à côté ??

    RépondreSupprimer
  12. Je suis autant attirée que rebutée, par crainte certainement. Je te rejoins totalement sur l'avant-dernière phrase de ta conclusion.

    RépondreSupprimer
  13. Ça y est, j'ai enfin plongé...! J'aime décidément tout ce que fait Séverine Vidal !

    RépondreSupprimer
  14. Je la lirai, sans aucun doute.
    Les histoire de vieux, j'adore !

    RépondreSupprimer
  15. Je viens de la lire : en effet c’est très beau et émouvant ... culotté aussi !

    RépondreSupprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !