mercredi 19 février 2020

Bolchoi arena T2 : La somnambule - Boulet et Aseyn

Je vais faire court (pour une fois). Et je vais être honnête (pour une fois). Je n’ai rien compris. Pourtant j’avais aimé le tome 1, j’avais aimé l’ambiance, le concept, le dessin, même si je m’interrogeais sur le fait que ça risquait de partir dans tous les sens. Et bien c’est exactement le ressenti que j’ai eu dans ce deuxième volume. Pour rappel, le Bolchoï Arena est LE jeu en ligne le plus populaire du monde. Un univers sans limite dans lequel on pénètre en enfilant un casque de réalité virtuelle. Marje, étudiante en astrophysique, s’y fait rapidement remarquer et devient une cible pour les joueurs chevronnés ne supportant pas que l’on vienne marcher sur leurs platebandes. A la fin du tome précédent la jeune femme, coincée dans le Bolchoï après un incident majeur, risquait de ne jamais pouvoir revenir dans le monde réel.

J’en étais grosso modo resté là mais dès l’ouverture de cette suite, je me suis noyé sous le flot d'informations. Trop de personnages dans ce monde virtuel, trop d’implications géopolitiques, de conflits quasi ethniques, de risques terroristes, de dérives capitalistes et d’intérêts obscures dont on ne saisit pas bien les tenants et les aboutissants. Sans compter les nombreuses règles propres au Bolchoï Arena qui sont tellement spécifiques que je n'y ai rien pigé.

Je reste persuadé que les auteurs maîtrisent leur scénario et savent exactement où ils vont mais je ne suis pas parvenu à les suivre. J’ai l’impression d’avoir pénétré un monde d’initiés où le premier clampin venu ne voulant pas faire l’effort de saisir la complexité du propos serait exclu du jeu sans la moindre explication. Du coup j’ai lâché prise, j’ai lu sans comprendre, je me suis contenté de regarder les jolis combats spatiaux, les décors de space opera et les quelques retours à la réalité pendant lesquels j'ai eu la sensation (trompeuse) de reprendre pied.

C’est peut-être une BD réservée aux spécialistes, une BD pour joueurs en ligne chevronnés, pour amateurs de SF rompus aux imbroglios scénaristiques ou pour geek passionnés de Star Wars. Je ne suis malheureusement rien de tout ça et au final, j’ai lamentablement perdu la partie. Suite et fin dans le tome 3. Évidemment ce sera sans moi.

Bolchoi arena T2 : La somnambule de Boulet et Aseyn. Delcourt, 2020. 164 pages. 23,95 euros.


Mon avis sur le tome 1




Les BD de la semaine sont chez Stephie













32 commentaires:

  1. J'avais bien aimé le premier tome aussi. Je voulais continuer la série. Du coup... je m'interroge. Je tente ? Je ne tente pas ? Sachant que l'effet que la lecture a eu sur toi risque d'être à peu près similaire ici... bon, suis refroidie en gros... :P

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça vaudrait quand même le coup que tu te fasses ta propre idée je pense.

      Supprimer
  2. Personnellement ton post, loin de me faire fuir, me donne terriblement envie ... !

    RépondreSupprimer
  3. Ne connaissant absolument rien aux jeux vidéos, je passe mon tour !

    RépondreSupprimer
  4. je passe déjà les BD j'ai du mal et les jeux vidéo encore plus...

    RépondreSupprimer
  5. Tu es toujours honnête et il y a deux trucs hyper importants dans la conception d'une oeuvre (mais c'est aussi vrai dans la vie de tous les jours): avoir un fil rouge et s'y tenir, et prioriser. Il me semble que certains auteurs oublient ces préceptes et se perdent dans leur création (et nous avec). Normalement les comités de lecture éditoriaux, quand ils existent, amendent et rectifient le tir. Encore faut-il qu'ils existent et qu'ils soient efficaces. Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cet éditeur a normalement les moyens de suivre sérieusement ses auteurs donc je pense que le problème vient d'ailleurs par rapport à cet album.

      Supprimer
  6. Comme Cristie, je suis quand même curieuse malgré tout. L'univers m'attire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme pour Cristie, c'est surprenant mais ça me ravit.

      Supprimer
  7. C'est donc une BD qui n'est assurément pas faite pour moi. Clairement.

    RépondreSupprimer
  8. Même pour le tome 1, ce sera sans moi! Par contre, là, je prends mon pied avec "Payer la terre" de Sacco. Je t'avais dis que je le lirais! J'ai cassé mon cochon pour l'acheter. 50$, soit 35 euros: la peau des fesses, mais il en vaut vraiment la peine.

    RépondreSupprimer
  9. Je sais à qui je vais l'offrir, alors. Merci du conseil.

    RépondreSupprimer
  10. Bon... je vais faire court aussi... Je passe sans regrets !

    RépondreSupprimer
  11. Aïe je vais donc passer mon tour...

    RépondreSupprimer
  12. Je suis quand même curieuse... Je ne suis pas gameuse, ni rien, mais je suis intriguée et je me demande si j'y trouverais mon compte. Ceci dit, je vais attendre les trois tomes hein... question de me laisser une chance.

    RépondreSupprimer
  13. Pas impossible que je me laisse tenter si jamais cette série croise ma routé à la bib'. Ça se trouve ce sera limpide pour moi, haha !

    RépondreSupprimer
  14. mouais ben je passe totalement mon tour là pour le coup :D

    RépondreSupprimer
  15. Le pitch était bon pourtant...
    Mais je ne suis pas assez fan du genre pour avoir envie de tenter la partie

    RépondreSupprimer
  16. Je te rejoindrai sur une autre BD :-)

    RépondreSupprimer
  17. Pas mon univers, et ton avis glacial ne me donne pas plus envie !

    RépondreSupprimer
  18. n'étant pas une spécialiste des jeux en ligne non plus, je passe mon tour
    les dessin en revanche ont l'air joli

    RépondreSupprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !