mardi 13 octobre 2020

Et ta vie m’appartiendra - Gaël Aymon

Et si la peau de chagrin de Balzac avait vraiment existé ? Et si l’écrivain en avait été un des propriétaires, subissant la malédiction liée à ce funeste objet ? Et si la peau, passant de main en main depuis plusieurs générations, se retrouvait dans celles d’une jeune fille sans le sou, élevée par une mère indigne, que se passerait-il ? 

Irina, lycéenne vivotant comme elle peut dans une cité de banlieue, hérite suite au décès de sa grand-mère d’un mystérieux artefact capable d’exaucer ses vœux. Devenue richissime, Irina n’accède pas pour autant au bonheur. D’abord parce qu’une mystérieuse organisation semble prête à tout pour mettre la main sur la peau de chagrin. Ensuite parce que la jeune fille comprend vite que chacun de ses vœux, en se réalisant, réduit à la fois la surface de l’objet et son espérance de vie. 

Quel pari de proposer non pas une réécriture de La peau de chagrin mais bien une variation autour du roman de Balzac, une mise en contexte moderne de ce conte à la fois philosophique et fantastique. Comme Balzac, Aymon montre une forme de fatalité liée au destin et insiste sur le fait que la prospérité financière n’est en rien un accomplissement. Au contraire, elle est en permanence source d’angoisse et se traduit par une insondable misère morale. Irina cherche le sens de la vie, son utilité. Vaste question, évidemment, qui restera sans réponse et relèguera le pouvoir absolu engendré par la peau de chagrin au rang des futilités.

L’écriture est nerveuse, le texte vire au thriller et la tension ne cesse de monter sans pour autant laisser sur le chemin les aspects philosophiques et moraux de l’œuvre originelle. Un roman jeunesse aussi complexe que maîtrisé, sans concession, oscillant sans cesse entre suspens, drame et émotion. Bluffant !

Et ta vie m’appartiendra de Gaël  Aymon. Nathan, 2020. 330 pages. 15,95 euros. A partir de 13-14 ans.



Un billet qui signe le retour des pépites jeunesse partagées avec Noukette







28 commentaires:

  1. Bonjour Jérôme, Je ricane en lisant ton billet parce que hier, j'ai posé une question à un jeune sur ce qu'il aimerait faire plus tard. Il a répondu : "Je veux être riche !". Faudrait qu'il lise Peau de chagrin !
    Syl.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et si la version de Balzac le rebute, la lecture de ce roman pourrait être une bonne façon de lui ouvrir les yeux.

      Supprimer
  2. Un sacré thriller littéraire, j'ai eu du mal à le lâcher !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une fois qu'on a mis le doigt dans l'engrenage, c'est cuit !

      Supprimer
  3. très bonne idée de revisiter ainsi Balzac!

    RépondreSupprimer
  4. Noté pour les prochaines commandes du CDI. Merci pour la découverte

    RépondreSupprimer
  5. Intéressant ! Personnellement, je ne suis jamais arrivée au bout de La peau de chagrin de Balzac, alors que j'ai lu avec plaisir bien d'autres titres de l'auteur...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu pourrais tenter ta chance avec une réécriture alors ;)

      Supprimer
  6. Bien contente de voir ce retour de petites qui ne me déçoit jamais quand je les lis ! merci

    RépondreSupprimer
  7. Mmhh... ça me tente! Mais d'abord j'aimerais lire Peau de chagrin de Balzac :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu veux passer par l'original avant de te plonger dans sa réécriture, je ne peux que t'y encourager !

      Supprimer
  8. Je trouve que ce roman est à faire lire à beaucoup de jeunes aujourd'hui. Le roman de Balzac ne m'avait pas passionnée au lycée (je n'ai aucune envie de le relire).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est clairement pas le meilleur roman de Balzac.

      Supprimer
  9. Yes les Pépites jeunesse de Noukette et toi sont de retour !
    Avec une super pépite avec ce livre. Un livre qui délivre un important message...
    Bises et bonnes vacances

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour ce qui est des vacances, il va encore me falloir attendre une semaine.

      Supprimer
    2. Coucou, ah mince tu n'as pas toutes les vacances scolaires ?
      Du coup bonnes vacances maintenant ;-)
      Bises

      Supprimer
    3. J'ai fait un peu de rab mais maintenant c'est bon, j'y suis !

      Supprimer
  10. Et bien que voici une écriture autour de... qui pourrait plaire à ma petite-fille

    RépondreSupprimer
  11. J'aime bien cette idée de revisite du Peau de chagrin dans un contexte contemporain et en mode thriller jeunesse. Je pourrais bien le lire et l'offrir !

    RépondreSupprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !