mercredi 24 juin 2020

Sea Shepherd T1 : Milagro - Guillaume Mazurage

Mars 2018, mer de Cortés, Basse Californie. Guillaume Mazurage embarque sur le John Paul DeJoria, un navire appartenant à Sea Shepherd, « l’ONG de défense des océans la plus combative au monde ». Le dessinateur découvre à bord le quotidien de ces éco-pirates prêts à tout pour protéger la faune marine des braconniers à la solde des cartels mexicains. Le but de ces braconniers est de pêcher le Totoaba, un poisson tellement prisé en Asie qu’il est surnommé « la cocaïne des mers ».

Sea Shepherd lutte surtout contre les filets dérivants illégaux qui prennent au piège de nombreuses espèces, notamment le vaquita marina (ou panda des mers), un mammifère marin considéré comme le plus menacé au monde dont il ne resterait que 30 spécimens dans le golfe de Californie. La chasse aux filets est une activité dangereuse qui tourne parfois à l’affrontement armé mais les militants ne reculent devant aucun obstacle pour défendre leur cause.

Surpris de découvrir  « un marsouin coincé au milieu d’une guerre entre écolos et cartels », Guillaume Mazurage s’attarde à la fois sur les actions concrètes menées en mer et sur la vie quotidienne à bord. Il prend également le temps de remettre en contexte la situation, cette pêche dévastatrice constituant pour une partie de la population locale « de l’argent facile dans une région pauvre. » Surtout, il se montre admiratif devant les motivations sans faille et l’abnégation d’un équipage où chacun est prêt à dévouer sa vie à la cause qu’il défend. 

Un docu-BD instructif et prenant au dessin précis sans être trop réaliste qui mêle aventure et information avec un bel équilibre. Le danger et la tension sont présents mais on ne bascule jamais dans la violence. Un album parfait pour un jeune public de plus en plus sensible à la cause écologique qui ne pourra qu'adhérer au combat mené par l’association Sea Shepherd pour protéger les océans.

Sea Shepherd T1 : Milagro de Guillaume Mazurage. Robinson, 2020. 56 pages. 11,95 euros. A partir de 10 ans.





Les BD de la semaine sont chez Stephie



13 commentaires:

  1. Parfait pour le CDI dans ce cas non ?

    RépondreSupprimer
  2. un bon moyen de faire connaître cette ONG et ses combats!

    RépondreSupprimer
  3. Un docu-BD pour les ados, ça change, ce n'est pas commun ! Je le note pour le CDI pour l'année prochaine !

    RépondreSupprimer
  4. Un bon moyen de faire partager ces actions

    RépondreSupprimer
  5. La BD est un bon support pour le documentaire !

    RépondreSupprimer
  6. Effectivement, une bonne idée à mettre sur ma prochaine commande pour mes collégiens ;-)

    RépondreSupprimer
  7. et dis moi ça le ferait pour un adulte fan des sea sheperd ? je cherche des idées de cadeau :-)

    RépondreSupprimer
  8. Le dessin ne me tente pas trop mais le propos oui! Ca doit être très intéressant pour les jeunes mais aussi les moins jeunes!

    RépondreSupprimer
  9. Je suis allée voir des images du vaquita marina et je comprends mieux son autre appelation de panda des mers, avec son oeil.:)

    RépondreSupprimer
  10. un sujet intéressant, je note

    RépondreSupprimer
  11. Vous êtes dans la BD documentaire cette semaine! Comme je le disais, ça ne passe pas toujours avec moi... du coup, j'hésite.

    RépondreSupprimer
  12. BD documentaire + Sea Shepherd= je veux.

    RépondreSupprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !