mardi 20 septembre 2022

Souviens-toi de septembre ! - Marie-Aude et Lorris Murail

Quel plaisir de retrouver la collégienne Angie, sa mère Emma, le capitaine de police Augustin Maupetit et toute la fine équipe de la brigade des stups !

Pour ce deuxième épisode de la série, la petite histoire côtoie la grande et le point de départ de l’intrigue se situe en septembre 1944, après un bombardement anglais sur Le Havre, au moment où un sauveteur extrait des décombres un nourrisson en vie et un grand sac. Soixante-seize ans plus tard, Angie recueille le témoignage de ce sauveteur bientôt centenaire devenu un des plus riches notables de la ville après-guerre.

Au menu une fois encore une floppée de personnages hauts en couleur, une histoire de famille complexe et un dénouement plein de rebondissements. Comme d’habitude, les dialogues sont ciselés, le rythme soutenu, l’humour omniprésent, les interactions entre les personnages réalistes et fluides. Surtout, une attention sincère est portée à chacun, aucun n’est laissé sur le bord de la route, tous ont un rôle à jouer, d’une façon ou d’une autre, dans l’enchaînement des événements.

Au fil des chapitres le puzzle prend forme. Et s’il semble difficile de voir le résultat final à l’avance, on ne doute pas une seconde que les pièces vont s’emboîter les unes aux autres à la perfection. Un roman maîtrisé de bout en bout pour un plaisir de lecture sans cesse renouvelé.

Souviens-toi de septembre ! de Marie-Aude et Lorris Murail. L’école des loisirs, 2021. 460 pages. 17,00 euros. A partir de 14 ans.


Un billet qui signe le début d'une nouvelle saison de pépites jeunesse avec Noukette







4 commentaires:

  1. Je vais donc commencer par le premier. Quand on dit famille Murail, je fonce!

    RépondreSupprimer
  2. j'aime beaucoup cette auteure et je lis cette série alors que c'est plutôt pou ado

    RépondreSupprimer
  3. Une écriture à 4 mains qui a l'air efficace.

    RépondreSupprimer
  4. Belle nouvelle saison des Pépites jeunesse à toi et à Noukette !
    Et merci
    Bises

    RépondreSupprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !