mercredi 27 avril 2022

L’île aux femmes - Zanzim

1915. Céleste Bompard, un as de la voltige aérienne, est chargé par l'armée d'acheminer le courrier du front. Lorsque son avion s'abîme en mer, ce bellâtre trouve refuge sur une île perdue peuplée d'amazones tout sauf accueillantes, même pour un Don Juan dans son genre. Ramené pieds et poings liés à leur campement, l'aviateur échappe de peu au lynchage et devient un esclave relégué aux corvées de lessives et de repas.

Pour le pauvre Céleste, les conditions de détention sont un supplice et le fantasme typiquement masculin du coq de basse-cour est en permanence mis à mal. Difficile de réfréner ses pulsions et de contrôler une libido soumise aux tentations permanentes. Difficile d’être traité comme un moins que rien par ces dames quand on est un séducteur sûr de son charme.


De cette frustration naissent des situations aussi périlleuses que cocasses. Ici le sexe fort n'est pas celui que l'on croit et c'est tant mieux. Le propos se veut féministe, l’humour est grinçant et les clichés des relations hommes-femmes sont passés à la moulinette avec une franche délectation. Et puis le trait n'est pas forcé, il n'y a rien de vulgaire, c'est vraiment savoureux 

Un récit léger au graphisme élégant et un peu désuet. Céleste le dandy dépité est plus sensible qu’il n’y paraît tandis que les femmes à poigne qui lui mènent la vie dure ne s’en laissent pas conter. La fin réserve quant à elle une surprise inattendue, presque touchante, qui clôt l’album en beauté.

L’île aux femmes de Zanzim. Glénat, 2021. 96 pages. 20,00 euros.




Toutes les BD de la semaine sont chez Noukette



12 commentaires:

  1. Tiens tiens, ça m'a l'air réjouissant (et on en a besoin actuellement)

    RépondreSupprimer
  2. ça semble amusant, effectivement... mais c'est une nouvelle édition ? Ma bibli le possède, mais il est de 2015.

    RépondreSupprimer
  3. J'avais bien aimé... je n'ai pas la même couverture.

    RépondreSupprimer
  4. J'avais vu passer cette nouvelle édition et effectivement c'est très tentant ! Framboise m'en a aussi dit beaucoup de bien !

    RépondreSupprimer
  5. Le dessin ne me tente pas franchement mais le propos oui!

    RépondreSupprimer
  6. Je vais essayer de la trouver en bibliothèque ! ;)

    RépondreSupprimer
  7. j'avais lu une BD avec le même sujet (des hommes qui échouent sur l'ile des Amazones...) et je n'avais pas aimé le propos à l'époque, mais ici apparemment c'est l'inverse et cocasse, du coup je note !

    RépondreSupprimer
  8. Oui, c'est assez grinçant, en effet... J'avais passé un agréable moment.

    RépondreSupprimer
  9. Un côté un peu Sfar pour les dessins, non? Pourquoi pas, ne serait-ce que pour connaître la chute.

    RépondreSupprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !