mercredi 20 février 2019

C’est aujourd’hui que je vous aime - François Morel et Pascal Rabaté

Isabelle Samain. Un nom qui sonne comme une promesse. Un nom qui va devenir une obsession pour un ado sautant à pieds joints dans le tourbillon de l’amour. Un amour certes à sens unique mais suffisant pour faire de chaque jour un moment de bonheur. Isabelle jouant au tennis, Isabelle sous l’abri de bus, Isabelle au collège, Isabelle à la piscine… L’observer de loin, ne pas oser l’aborder, récupérer une mèche de cheveux, un peigne ou une rognure d’ongle, avoir le cœur brisé en la voyant avec un autre, l’ado vit les affres d’une première histoire d’amour au début des années 80, sans les réseaux sociaux et sans pouvoir faire son éducation sexuelle en abusant du porno gratuit sur le net.

Rabaté adapte en BD le récit (à peu près) autobiographique de l’immense François Morel. C’est drôle, doux, tendre, poétique. Ça dit l’amour balbutiant, les premiers pas maladroits, les rêves fous que l’on sait inaccessibles et auxquels on s’accroche parce que de toute façon il n’y a pas moyen de faire autrement. Bien sûr on idéalise, bien sûr on fantasme, bien sûr on tente d’apprivoiser ses sentiments et ses désirs, les signaux que le corps nous envoie, la meilleure façon de calmer les premiers émois. Et ces interrogations, nombreuses. Sur le sexe, les filles, la façon de s’y prendre, de vaincre sa timidité, de décoder les signaux. Quitte à se tromper et à connaître de marquantes désillusions.

Niveau dessin Rabaté fait du Rabaté avec son trait ample, tout en souplesse, ses couleurs pastel et ses décors souvent réduits au strict minimum pour privilégier la lisibilité. Surtout, il restitue à merveille la sensibilité et la malice du texte de François Morel en replongeant le lecteur au cœur des années Giscard. Un régal !

C’est aujourd’hui que je vous aime de François Morel et Pascal Rabaté. Les Arènes, 2019. 72 pages. 18,00 euros.



















22 commentaires:

  1. Alors moi, tu me dis François Morel et je fonce sans réfléchir.

    RépondreSupprimer
  2. Ah sympa ! Je pense que je vais me la procurer dare-dare

    RépondreSupprimer
  3. Rabaté et Morel : je la veux!! ;-)

    RépondreSupprimer
  4. J'avoue, cela me tente peu ( bien que j'apprécie F.Morel ). En revanche, à propos de Rabaté, j'ai suivi ton conseil pour La déconfiture, une belle lecture :)

    RépondreSupprimer
  5. François Morel et Rabaté, ça ne peut qu'être bien !

    RépondreSupprimer
  6. un doux sourire sur le dessin cela me tente.

    RépondreSupprimer
  7. je suis à la recherche de romans pour jeune garçon (12 ans) sur la guerre 39 45 et la révolution française si quelqu'un peut m'aider merci (j'ai noté sur ton blog "dans la gueule du loup")

    RépondreSupprimer
  8. je ne suis pas fan du dessin mais pourquoi pas vu que tu en dis du bien

    RépondreSupprimer
  9. Impossible de résister à un tel duo !!

    RépondreSupprimer
  10. hop, une BD de plus dans ma liste à acheter !

    RépondreSupprimer
  11. Au risque de me répéter, je n'ai toujours pas lu Rabaté mais il n'est pas impossible que je me laisse tenter par celui-ci, tiens !

    RépondreSupprimer
  12. Tout comme Moka ! Quel talent il a !

    RépondreSupprimer
  13. François Morel, j'adore. .. Alors oui, je la note celle-ci !

    RépondreSupprimer
  14. Morel + Rabaté, difficile de résister. Et tant pis pour Giscard

    RépondreSupprimer
  15. Je suis fan de F. Morel, je vais donc me le procurer

    RépondreSupprimer
  16. Bon. Je ne sais pas qui est François Morel. Je sens que je vais faire des recherches! Mais Rabaté, je dis oui!

    RépondreSupprimer
  17. Ah oui je connais ce texte de Morel, alors pourquoi pas ?

    RépondreSupprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !