mardi 5 juillet 2022

Je ne dirai pas le mot - Madeleine Assas

Jamais elle ne dira le mot. Jamais elle ne lui écrira. Elle le connaît depuis l’enfance, ils habitent le même immeuble et ont grandi ensemble. Une proximité qui n’aide pas à se livrer en toute sincérité. Des mois qu’elle voudrait lui rédiger une lettre pour tout lui avouer. Une lettre oui, pas un SMS, pas un mail ou un message vocal. Une vraie lettre avec des phrases à coucher sur le papier. Une lettre qu’elle ne cesse de réécrire. Une lettre dans laquelle elle voudrait aller à l’essentiel, sans vraiment savoir comment s’y prendre. « Aller à l’essentiel ? Mais c’est quoi l’essentiel ? Il me faudrait cent pages, mille pages pour le dire. Ou deux mots ».

Un texte à part dans cette collection d’habitude encline à proposer des monologues pesants à la rage rarement contenue. Ici ni drame ni colère sourde, juste une ado amoureuse qui cherche le courage d’avouer ses sentiments. C’est à la fois frais et naïf, sans tomber dans le cucul la praline. Les doutes, le manque de confiance en soi, la peur de se faire rejeter et de tout gâcher sont exprimés avec une touchante simplicité. En quatre mots : ça fait du bien !

Je ne dirai pas le mot de Madeleine Assas. Actes Sud Junior, 2022. 60 pages. 10,50 euros. A partir de 12 ans.


Un dernier billet en solitaire pour conclure cette saison de pépites jeunesse d’une grande irrégularité
mais on vous promet un retour à davantage de régularité pour la rentrée !






2 commentaires:

  1. ça fait du bien de sentir que les ados d'aujourd'hui ont les mêmes difficultés que les anciens ados de plus de 70 ans ....

    RépondreSupprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !