mardi 26 mars 2019

Renversante - Florence Hinckel

Dans le pays de Léa et Tom les femmes dirigent l’état et les hommes s’occupent des enfants. Dans le pays de Léa et Tom les filles font du foot pendant que les garçons jouent à la corde à sauter et s’habillent en rose. Dans ce pays les femmes sont mieux payées que les hommes et si ces derniers représentent la moitié de la population, ils sont minoritaires dans tous les domaines, absents des manuels d’histoire et aucun n’a une rue ou une école à son nom. Sans compter qu'en grammaire, le féminin l’emporte toujours sur le masculin puisque « le genre féminin est réputé plus noble que le masculin à cause de la supériorité de la femelle sur le mâle ». Pour faire court, dans le pays de Léa et Tom la domination féminine est sans partage et personne ne s’en offusque.

Pourtant Léa et Tom s’interrogent. Sur cette société matriarcale injuste, sur les maigres progrès que peut revendiquer la cause masculine, sur la façon de résister à l’ordre établi, voire sur la façon de le remettre en cause pour pouvoir rêver, un jour peut-être, d’égalité entre les sexes. Et comme le dit si bien Léa, « est-ce que tout ce que l’on vit ne serait pas juste une question de point de vue ? ».

Florence Hinckel imagine un monde miroir du nôtre en inversant les rôles. Elle pousse à la réflexion et détricote avec humour des clichés qui ont la vie dure. C’est malin et rondement mené mais je regrette un peu qu’on en reste à une sorte de catalogue thématique où l’enchaînement des chapitres ne raconte pas une véritable histoire.

Après, il faut reconnaître que l’exercice n’était pas simple et particulièrement casse gueule. Le résultat ne peut donc qu’être salué, tant par la finesse et la pertinence de son analyse que par l’invitation au débat qu’il suscite.

Renversante de Florence Hinckel. L’école des Loisirs, 2018. 94 pages. 10,00 euros. A partir de 9 ans.




Une pépite jeunesse évidemment partagée avec Noukette.







9 commentaires:

  1. Je vais voir ce qu'en pense Noukette (mais après avoir lu ton avis, je m'en doute!) mais je suis curieuse. J'ai peur de la caricature, en fait.

    RépondreSupprimer
  2. C'est toutafé pour moi ;-)
    Des bises jeune homme

    RépondreSupprimer
  3. elle a l'air de s'en être bien sortie en effet!

    RépondreSupprimer
  4. pas si facile de traiter ce genre de sujet!

    RépondreSupprimer
  5. C'est une thématique qui a déjà fait ses preuves au rayon adulte, côté SF/anticipation mais qui ne présente plus trop de surprises pour moi du coup. Intéressant tout de même que le thème soit exploité en jeunesse.

    RépondreSupprimer
  6. Hyper bien fichu ! Le côté "catalogue" dont tu parles ne m'a pas gênée. Léa passe en revue tous les aspects des différences hommes/femmes pour répondre à le demande de son père de se poser les bonnes questions, ça s'explique du coup. Et vu le public visé c'est à mon sens diablement efficace et percutant !

    RépondreSupprimer
  7. ça me rappelle le film sur Netflix avec Vincent Elbaz, "Je ne suis pas un homme facile" !

    RépondreSupprimer
  8. Je me permets de réagir ! D'abord merci pour cet avis bienveillant, mais j'ai envie d'ajouter que pour moi il ne s'agit pas d'un roman mais d'un pamphlet, voilà pourquoi il n'y a pas de réelle histoire. Pour celles et ceux qui pensent, aussi, que l'exercice ne présente plus trop de surprises, j'ose leur demander néanmoins de faire preuve de curiosité car l'exercice du pamphlet m'a permis d'aborder des thèmes que l'on peut difficilement aborder en fiction et qui l'ont donc rarement été, tels qu'une analyse approfondie des mécanismes sexistes, ainsi que la réflexion sur le langage. Au départ un document de plus de 100 pages de recherches étayées, qui m'ont pris des mois, ont abouti à ce petit bouquin qui n'a l'air de rien, où tout, absolument tout est vrai mais renversé, voilà pourquoi je me permets de le défendre quand il me semble que certain·es risquent de se tromper sur ce qu'il est réellement. Merci à tous et toutes !

    RépondreSupprimer
  9. Acheté à sa sortie... Je me lance bientôt.

    RépondreSupprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !