mercredi 14 novembre 2018

Le Complot : L’histoire secrète des Protocoles des Sages de Sion - Will Eisner

« Chaque fois qu’on apprend à un groupe à en haïr un autre, on forge un mensonge pour attiser la haine et justifier un complot. La cible est facile à trouver parce que l’ennemi est toujours l’autre. »

Will Eisner retrace l’histoire secrète des Protocoles des Sages de Sion, un document créé de toutes pièces au début du 20ème siècle en Russie pour attiser l’antisémitisme et écarter du tsar Nicolas II un conseiller (juif) trop réformiste pour les conservateurs. De sa rédaction à nos jours, cet opuscule prétendument écrit par des dirigeants juifs et relatant avec précision la façon dont ces derniers projettent de diriger le monde a suivi un chemin tortueux et reste une source d’inspiration majeure pour les antisémites de tous poils malgré les éléments indiscutables prouvant qu’il n’est qu’un faux grossier.

En 1905, première publication. En 1921, un article du Times démontre la supercherie. En 1923, les partisans d’Hitler utilisent les protocoles pour diffuser leur propagande haineuse dans l’opinion publique. En 1935, un tribunal suisse condamne les nazis pour diffamation et qualifie le texte « d'imbécillités dont la seule fin est d’inspirer le mépris et la haine des juifs ». En 1964, le sénat américain publie un rapport qualifiant les protocoles de documents frauduleux. En 1993, un tribunal russe reconnaît à son tour que le document est un faux. En 1999, le magazine l’Express apporte, grâce à des historiens, la preuve irréfutable et définitive que le protocole n’est qu’un complot antisémite. Et pourtant…

Et pourtant le texte n’a cessé d’être diffusé et traduit. En Italie et en Argentine dans les années 30, en Égypte, en Inde, en Espagne, aux États-Unis et en Angleterre dans les années 70. Et encore aujourd’hui, partout dans le monde, des islamistes au Ku Klux Klan, des catholiques aux néofascistes italiens. A chaque fois, malgré l’évidence de son caractère fallacieux, on encourage les lecteurs des protocoles à découvrir « la vérité sur les juifs ». A chaque fois, malgré la preuve de l'imposture, rien ni fait. Comme l’hydre de Lerne qui se multiplie quand on lui coupe la tête, les protocoles ne cessent de resurgir pour développer un antisémitisme galopant que rien ne semble pouvoir arrêter. 

Je suis rentré dans cet album sur la pointe des pieds. Comme c’est une réédition (il a été publié pour la première fois en 2005) j’ai pu lire pas mal d’avis et beaucoup insistaient sur la complexité du propos, sur la difficulté à s’y retrouver parmi tous les noms cités et une chronologie pas forcément évidente à appréhender. Et bien au final j’ai surmonté sans problème les obstacles et j’ai même trouvé le récit d’une grande lisibilité. Alors oui, mieux vaut être frais, dispo et concentré avant de se lancer mais franchement, si on reste attentif du début à la fin, la démonstration d’Eisner est aussi limpide qu’imparable. Et l’on referme ce livre terrifiant de lucidité en ayant compris, comme le dit si bien Umberto Eco en introduction, que « ce ne sont pas les Protocoles qui produisent l’antisémitisme : C’est le besoin profond de désigner un Ennemi qui mène les gens à y croire. »

Le Complot : L’histoire secrète des Protocoles des Sages de Sion de Will Eisner (traduit de l’anglais par Pierre-Emmanuel Dauzat). Grasset, 2018. 145 pages. 20,90 euros.





Toutes les BD de la semaine sont à retrouver chez Noukette










26 commentaires:

  1. Néanmoins, je n'en ai pas trop envie :)

    RépondreSupprimer
  2. C'est un bon auteur, Eisner. Tu as lu son Fagin le juif, une 'relecture' de Dickens?

    RépondreSupprimer
  3. j'ai bien peur que ce soit un peu trop historique pour moi ;-)

    RépondreSupprimer
  4. J'avais repéré cette réédition et l'histoire est aussi effarante que passionnante. Bien envie de me lancer !

    RépondreSupprimer
  5. Ok, je note sans hésiter. Merci !

    RépondreSupprimer
  6. j'ai pour Eisner une tendresse particulière puisque c'était une de mes 1eres découvertes de roman graphique. Son style est unique !

    RépondreSupprimer
  7. Parce qu'il y a eu plusieurs protocoles des sages de Sion ?

    RépondreSupprimer
  8. Inutile d'aller plus loin, je suis plus qu'intéressée !

    RépondreSupprimer
  9. Tu viens de m'apprendre tout un pan de l'Histoire que j'ignorais! Du coup, j'ai très envie de découvrir ce que tu nous présentes!

    RépondreSupprimer
  10. je retiens pour un moment où je serai plus disponible...

    RépondreSupprimer
  11. Encore une BD grâce à laquelle on apprend plein de choses !

    RépondreSupprimer
  12. Pas gagné pour moi :)
    Même si l'histoire semble captivante.

    RépondreSupprimer
  13. Dingue car je lis en ce moment un livre (de non fiction, sur une jeune fille élevée dans une famille Mormon extrémiste où les enfants n'existent pas officiellement, ne vont pas à l'école) - la jeune fille finit par aller à la fac et elle découvre l'Holocaust et réalise que son père a toujours condamné les Juifs pour leurs propres malheurs et cite ce fameux document secret ! sa parution, puis tout le mal qu'il a fait et continue puisque en Amérique il est encore lu et cru par les extrémistes religieux ou le KKK...
    du coup, moi j'ai envie de le lire !

    RépondreSupprimer
  14. Je trouve la phrase finale criante de vérité. Le besoin savoir un ennemi est un virus qui entraîne vers la haine.

    RépondreSupprimer
  15. Votre article est très inintéressant mais très injuste pour les catholiques. Si certains le sont, tous ne le sont pas et les associer aux néo-fascistes italiens, une aberration.

    RépondreSupprimer
  16. Voilà qui promet d'être aussi intéressant que terrible ! J'aimerais lire cet album!

    RépondreSupprimer
  17. je l'ai lu quand il est sorti, très instructif !

    RépondreSupprimer
  18. Un livre sûrement très instructif, mais sur lequel je ferai l'impasse...

    RépondreSupprimer
  19. Rien qu'au titre, je sentais bien que ça demandait une certaine fraîcheur, concentration et disponibilité d'esprit cet album !^^

    RépondreSupprimer
  20. Bien moyennement tentée... Ou alors il faut vraiment être dans une bonne période de lecture !

    RépondreSupprimer
  21. Je ne connaissais pas cet album d'Eisner et comme une de mes médiathèques l'a, je pense le lire. Merci pour la découverte !

    RépondreSupprimer
  22. Je prend bonne note de ton conseil de disposition et de concentration. J'aime assez bien Eisner donc je tenterai bien le coup un de ces jours.

    RépondreSupprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !