mardi 19 juin 2018

Pour toujours - Christian Demilly et Vincent Mahé

Il y a cette femme sur la couverture. Il y a ce chien qui a accompagné son enfance. Il y a cet homme rencontré à la fac qui est devenu l’amour, l’amant, le mari, le père. Il y a cet enfant  porté neuf mois, qu’elle a vu grandir trop vite. Il y a une vie qui défile avec ses joies et ses peines, ses moments clés et ses petits riens qui forment un grand tout.

Une pépite jeunesse qui sort des sentiers battus, une pépite qui s’adresse en fait à tous les lecteurs, sans distinction d’âge. La plupart des pages sont sans texte, tout est dit en images, à l’aide d’un découpage d’une grande fluidité, proche de la BD. On suit au fil des années la trajectoire de cette femme, de l’enfance au dernier jour. C’est simple, c’est beau, c’est universel.

Un album tout en émotion contenue, où les événements se passent de mots tant la force d’évocation du dessin s’impose avec une rare subtilité. Ça ressemble à une vie, ça ressemble à la vie comme elle est souvent : douce, triste, douloureuse, bouleversante ou injuste. Une vie dans laquelle passe des êtres que l’on voudrait garder avec nous pour toujours. Mais au final le temps passe, impitoyable, et il laisse derrière lui les souvenirs de ceux qui ne sont plus.



Superbe livre, touchant sans jamais être plombant, dont le rythme tranquille dégage une certaine forme de sérénité face à l’immuable destinée. Tout simplement remarquable.



Pour toujours de Christian Demilly et Vincent Mahé. Actes sud junior, 2018. 28 pages. 15,80 euros. Tout public.


Une lecture commune évidemment partagée avec Noukette








14 commentaires:

  1. Effectivement, ce titre n'a pas l'air plus junior que cela ! Très tentant !

    RépondreSupprimer
  2. Une vie passe très vite. Ce n'est que maintenant que j'en prends conscience.
    Syl.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On y pense forcément moins dans nos jeunes années...

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Il n'y a pas besoin de s'étendre pour dire à quel point cet album est superbe ;)

      Supprimer
  4. J'ai cru au départ que Christophe Mahé s'était mis à la BD, haha ! Bon ça m'a quand même l'air un peu trop doucereux pour moi, trop dans l'émotion peut-être. A voir. Tu le vends si bien.:-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il pourrait remarque, Marc Lavoine a bien écrit un roman...

      Supprimer
  5. Comme je suis d’accord avec ce message. Tout passe trop vite c’est vrai.

    RépondreSupprimer
  6. Tu donnes très envie, avec ton billet délicat.

    RépondreSupprimer
  7. Quelle merveille cet album...! <3

    RépondreSupprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !