mercredi 6 juin 2018

Manuel du Dad (presque) parfait - Nob

Dad est le père célibataire de quatre filles. Autant vous dire que son quotidien est mouvementé. Ses pépettes allant du nourrisson à la grande ado, les problèmes qui se posent à lui sont chaque jour aussi nombreux que différents. Alors quand ce papa donne des conseils, on a envie de l’écouter attentivement. Sauf que malgré sa bonne volonté, Dad démontre surtout qu’être parfait ne sert à rien. Souvent on improvise, souvent on se débrouille comme on peut, souvent on se trompe, souvent on veut faire bonne figure en toutes circonstances alors que parfois baisser les bras serait plus simple.

Bon, en toute modestie, je n’ai pas appris grand-chose vu que je suis moi-même le Dad parfait de trois filles. Blague à part, les différentes rubriques sont bien trouvées : l’éducation, la psychologie, les loisirs, la communication ou les fêtes de famille, autant de sujets où les relations parents/enfants peuvent être sources de conflits. Dad constate les choses plus qu’il ne donne de véritables conseils. Et ses réflexions, sans grandes surprises, sont dans l’ensemble pertinentes. Oui, les fêtes d’anniversaire à la maison avec les copines, c’est pénible. Oui, les enfants sont fatigants. Oui, les devoirs sont une corvée, même pour les parents. Oui, on apprécie follement ces trop rares moments de calme où les enfants dorment ou sont absents.

J’ai aimé les pages montrant comment Dad se voit et comment ses filles le voient (parce que je crois que c’est pareil à la maison). J’ai aimé les réflexions sur le langage adolescent qui reste souvent mystérieux pour qui n’en possède pas les codes et sur le ridicule des parents utilisant ce langage dans un élan de complicité qui finit toujours par tourner au ridicule (quand j’ai dit l’autre jour à ma grande fifille que j’avais le seum devant une de ses copines, elle a eu du mal à s’en remettre !).

Un manuel rigolo qui sent le vécu, qui m’a parlé sans doute parce que je me suis retrouvé dans bien des situations mais qui possède aussi un petit quelque chose d’universel pouvant plaire au plus grand nombre. Et pour ma part je valide sans réserve sa conclusion selon laquelle, s’il n’existe aucune formule magique pour élever nos enfants, la seule chose important vraiment est qu’ils ne doutent jamais qu’on les aime.

Manuel du Dad (presque) parfait de Nob. Dupuis, 2018. 72 pages. 10,95 euros.





Toutes les BD de la semaine sont à retrouver chez Moka !







15 commentaires:

  1. Allez avoue c'est toi l'auteur (sous pseudo?)

    RépondreSupprimer
  2. J'ai bien envie de découvrir ce Dad! Je crois que j'ai vu un album à la médiathèque ;-)

    RépondreSupprimer
  3. toujours pas lu une seule BD de Dad... shame on me !

    RépondreSupprimer
  4. J'aime beaucoup ce Dad donc je vais le lire !

    RépondreSupprimer
  5. Le seum...? Lol...! Cet album te va effectivement comme un gant ! ;-)

    RépondreSupprimer
  6. Je ne suis pas fan de ce genre d'albums comme "les guides de..."

    RépondreSupprimer
  7. Il me semble reconnaitre Pepette 1 2 et 3 non …. :D !!

    RépondreSupprimer
  8. la fin serait parfaite si je ne savais pas que parfois l'amour ne suffit pas , les problèmes des ados remettent souvent cette vérité en cause. On peut les aimer très fort on ne peut pas grand chose face à l'anorexie ou les tentatives de suicide, on peut se consoler en se disant que ce serait pire sans amour.

    RépondreSupprimer
  9. J'adore DAD, et je replongerais bien volontiers.
    Dis, tu crois que ça marche pour moi, qui ait 2 garçons à la maison en solo et non pas 3 filles ?

    RépondreSupprimer
  10. Pas du tout tentée malgré ton avis positif. Je ne suis pas très fan de ce genre de bd "manuel".

    RépondreSupprimer
  11. J'avais lu le tome 1 de Dad. J'avoue que ce n'est pas tellement ma came.

    RépondreSupprimer
  12. Un album qui m'amuserait bien je pense. Haha comment on se prend un coup de vieux avec les jeunes quand on voit que nos expressions branchées (d'antan) ne leur disent rien et qu'on sent bien que ce n'est pas naturel quand on utilise leurs nouvelles expressions.

    RépondreSupprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !