mercredi 4 avril 2018

Le goût d’Emma - Kan Takahama, Emmanuelle Maisonneuve, Julia Pavlowitch

« Neuf repas au restaurant par semaine, et chaque nuit dans un hôtel différent. Des journées entières à visiter les établissements référencés par le guide. Inspections à la chaîne. Trente minutes sur place avant de filer vers la prochaine destination. Visites le jour, travail de rédaction la nuit. Être inspectrice, c’est avant tout être increvable… »

Le guide Michelin, Emma en rêve. Devenir une des plumes du guide, passer sa vie à sillonner les routes et à découvrir des établissements renommés ou en devenir, Emma sent qu’elle est faite pour ça. Une candidature spontanée, un poste qui se libère, un test en situation et quelques jours d’attente pour que la nouvelle tombe : Emma est embauchée !

L’album raconte l’histoire vraie d’Emmanuelle Maisonneuve qui est restée pendant quatre ans une des rares inspectrices du célèbre guide. Son expérience fut au départ jonchée de bien plus d’obstacles qu’elle ne l’aurait imaginé. D’abord elle découvre que la charge de travail est phénoménale et que les règles de discrétion sont particulièrement contraignantes. Ensuite, il n’est pas simple pour elle de se faire une place dans un univers très masculin où ses collègues ne voient pas d’un bon œil débarquer parmi eux une jolie jeune femme. Enfin, la réalité du terrain est parfois dure à encaisser, les restaurateurs étant loin de rouler sur l’or, la plupart éprouvant même des difficultés à maintenir leur établissement à flot.


Parce que les novices n’ont pas le droit aux grandes tables, aux palaces et aux étoiles, Emma démarre sa carrière au fin fond du Cantal. Des débuts compliqués qui en auraient découragé plus d’un, mais pas elle. Parce que la cuisine est sa passion, parce qu’elle se sait à sa place dans cette fonction et que sa curiosité culinaire est sans limite, elle s’épanouit malgré les pièges, les erreurs de débutant et les mauvaises surprises.

J’ai tout aimé dans cet album qui, par bien des aspects, m’a rappelé « Le gourmet solitaire » de Taniguchi. Le dessin à l’esthétique très « manga » bien sûr, mais aussi les déambulations de cette gastronome au sacré coup de fourchette toujours partante pour de nouvelles expériences culinaires. J’ai adoré le personnage d’Emma, son ouverture d’esprit, son humilité, sa confiance en elle, sa philosophie de vie et sa capacité à défendre et assumer ses choix face à ses pairs. Et puis la découverte de l’univers extrêmement codifié du guide Michelin « vu de l’intérieur » vaut le détour. Une autobiographie passionnante.

Le goût d’Emma de Kan Takahama, Emmanuelle Maisonneuve et Julia Pavlowitch. Les Arènes BD, 2018. 200 pages. 18,00 euros.   





Toutes les BD de la semaine sont à retrouver chez Moka !









52 commentaires:

  1. Miam! Le gourmet solitaire m'a fait saliver, alors là... Merci de la découverte!

    RépondreSupprimer
  2. J'avoue que le dessin ne me tente pas trop.

    RépondreSupprimer
  3. Merci Jérome puisque moi aussi, j'ai aimé "Le gourmet solitaire", je pense que je vais jeter un oeil sur cette série. je m'en délecte le babines d'avance.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas une série c'est un one shot, pas besoin d'attendre la suite du coup ;)

      Supprimer
  4. Les bd (et les romans) qui parlent de nourriture, de gourmet... ont tendance à me faire fuir! Un tort?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben non, c'est pas un tort, chacun ses goûts ;)

      Supprimer
  5. Je ne connaissais pas et l'histoire me plait beaucoup. Je le note, d'autant plus pour l'esthétique manga ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si l'esthétique manga te plait, il est fait pour toi.

      Supprimer
  6. Intéressant cette plongée dans les coulisses du guide !

    RépondreSupprimer
  7. un peu surprise par le dessin mais je te te fais confiance car j'ai très envie de connaître les coulisses du Michelin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est surprenant de voir comment les choses se passent.

      Supprimer
  8. très envie de lire cette bd. entre le sujet et le trait, elle me tente beaucoup, beaucoup.

    RépondreSupprimer
  9. Je l'ai feuilleté récemment en librairie et je le trouvais déjà très attractif, donc je suis ravie de lire ton avis positif.

    RépondreSupprimer
  10. La référence au Gourmet solitaire achève de me convaincre !!

    RépondreSupprimer
  11. Cuisine, miam miam, témoignage sur un milieu dont on découvre tout l'envers du décor, cet album est fait pour moi ! Ah je sens aussi que j'ai raté ma vocation !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu aurais fait une super guide ! Mais bon, c'est une tonne de boulot, hein.

      Supprimer
  12. Mais tu ne sors pas de la cuisine en ce moment!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça me va très bien, c'est moi qui cuisine à la maison ;)

      Supprimer
  13. Je ne suis pas sûre d'apprécier tout ce qu'elle mange mais tout le reste me plaît. Je note donc! Merci pour la découverte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut avoir des goût très variées pour faire ce métier.

      Supprimer
  14. J'avais été conquise par "Le gourmet solitaire" alors je me dis que je pourrais bien apprécier cette lecture aussi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'étais dans le même cas que toi avant de lire cet album ;)

      Supprimer
  15. Quel fin gourmet tu fais ces derniers temps...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'est-ce pas. Dans le genre tu n'es pas mal non plus remarque.

      Supprimer
  16. Je n'avais pas réalisé que c'était une auto-biographie. Ça me tente bien, même si ça va me donner le goût de manger!

    RépondreSupprimer
  17. Moi, dès que ça parle de livres ou de nourriture, ça me tente !!

    RépondreSupprimer
  18. Original comme sujet ! Pourquoi pas ?

    RépondreSupprimer
  19. D'accord. Je note pour mes Gourmandises. Je viens de lire aussi l'avis positif de Claire.

    RépondreSupprimer
  20. Pas plus tentée que ça je dois dire...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça ne m'étonne pas de toi, dès qu'un dessin ressemble à du manga, tu fuis :p

      Supprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !