mercredi 14 mars 2018

Mon voisin Raymond - Troubs

Il ne se passe rien dans cette BD. Mais vraiment rien. Et c’est ce qui fait tout son charme. Troubs y raconte sa relation avec son voisin Raymond, en Dordogne. Raymond est un vieil homme qui vit dans un hameau où n’habitent plus que lui et son frère. Le dessinateur l’aide à couper son bois, à entretenir son jardin et ses ruches. Ensemble ils vont aux champignons, passent des heures à discuter et à boire du café. On suit les deux hommes de janvier à décembre, au rythme des saisons.

Un album calme, tranquille, serein, contemplatif. Un album plein de silences, de solitude et d’empathie. Des vies simples, une réflexion sur la vieillesse et le temps qui passe. Isolé, Raymond a de plus en plus de mal à rester autonome : « C’est le cœur qui fatigue. Je porte un bout de bois, c’est comme si j’avais travaillé toute la journée ».  Certains matins il reste au lit. Et chaque automne, quand le temps devient maussade et que les feuilles tombent, il n’a pas le moral et pense à la mort. Mais le paysan demeure vaillant. De toute façon il ne pourrait pas vivre ailleurs que dans la maison de ses parents, sur cette terre où il est né.

Une plongée chez les taiseux qui m’a apaisé. Pas un mot de trop, pas la peine de parler pour ne rien dire, pas de poésie bucolique à deux balles, Troubs ne cherche pas à dresser une chronique rurale où les clichés s’enfileraient comme des perles. Son trait doux et presque enfantin ne donne pas non plus dans l’esbroufe. Proches du crayonné, ses déambulations et ses heures partagées avec Raymond semblent croquées sur le vif.

Bien sûr on est loin de la BD d’aventure trépidante, de l’adaptation de roman percutante, de la biographie pimpante ou de la virée au bout du monde dépaysante. Ici, la nature règle le pas des hommes, lentement. Et l’amitié pudique entre le paysan et le dessinateur se suffit à elle-même pour faire naître douceur et émotion.   

Mon voisin Raymond de Troubs. Futuropolis, 2018. 92 pages. 17,00 euros.




Toutes les BD de la semaine sont à retrouver chez Noukette



57 commentaires:

  1. Ouh. Ça me plaît tout ce que tu en dis. Et pour avoir déjà vu passer quelques planches de-ci de-là, je crois que je vais me lancer ;)

    RépondreSupprimer
  2. La manière dont tu en parles donne envie d'y jeter un oeil ;)

    RépondreSupprimer
  3. Un peu de calme peut faire du bien parfois !

    RépondreSupprimer
  4. Un album contemplatif, il est pour moi !

    RépondreSupprimer
  5. oh c'est trop chouette ce que tu dis .... C'est noté jeune homme
    et des bises pardi

    RépondreSupprimer
  6. rhooooooooooo là tu me tentes carrément !!

    RépondreSupprimer
  7. Une bd où il ne se passe rien, un taiseux à la campagne? je veux mon neveu!!!

    RépondreSupprimer
  8. Que ça a l'air beau! Une très belle découverte, merci.

    RépondreSupprimer
  9. Entre les romans bien noirs où tout est "incisif" et "sans pathos" un peu de calme dans la nature doit te faire du bien...

    RépondreSupprimer
  10. Un peu de douceur dans ce monde de brutes épaisses.... banco !

    RépondreSupprimer
  11. Et bien pourquoi pas!
    Un peu de douceur qui fait du bien :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On ne peut pas dire non à un peu de douceur ;)

      Supprimer
  12. Ça a l'air joli... mais quand même, j'aime bien quand il se passe quelque chose :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il se passe des choses, je te rassure, mais rien de débridé on va dire ;)

      Supprimer
  13. Tout à fait le type de BD que j'apprécie mais c'est surprenant je n'aurai pas imaginé que ça pouvait te plaire ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis ravi de pouvoir encore te surprendre^^

      Supprimer
  14. amusant ! tu sors d'une lecture opposée ? on sent un besoin de calme ..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De calme, de repos, de changement... tout ça en même temps.

      Supprimer
  15. Tout ce que tu dis de cette BD me tente. Silence et contemplation, ça me va et le graphisme a l'air chouette.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu ne devrais pas être déçue alors.

      Supprimer
  16. Je suis preneuse!
    Il se passe toujours quelque chose même si ce n'est pas tonitruant!

    RépondreSupprimer
  17. Tu sais me faire sourire toi :) .... Chut, je vais me l'offrir

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il était évidemment pour toi ce Raymond, il ne pouvait en être autrement !

      Supprimer
  18. Moi aussi je suis tentée (ton billet y est pour beaucoup).

    RépondreSupprimer
  19. Faut voir (c'est le cas de le dire) ... parce que 92 pages dans ce style, ça peut m'emballer comme ça peut m'enquiquiner (faut aussi être dans l'humeur adéquate pour lire ce type d'album).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai vu que tu avais tenté ta chance finalement. Et que Raymond t'avait plus autant qu'à moi ;)

      Supprimer
  20. Ça me plaît aussi ces BD où il ne se passe pas forcément quelque chose à tout prix et où on prend le temps de se poser. Il faudra que j'y regarde de plus près.

    RépondreSupprimer
  21. Je ne sais pas quoi en penser. Je peux aimer les histoires simples et contemplatives, mais celle-ci a l'air "extrémiste" dans le genre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle est vraiment contemplative on va dire.

      Supprimer
  22. J'aime beaucoup les planches que tu présentes. Et les BDs d'atmosphère me touchent toujours. Je vais checker ça!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une BD d'atmosphère, c'est exactement ça.

      Supprimer
  23. Dis donc, ça me semble bien sylvestre tout ça !

    RépondreSupprimer
  24. Voilà qui me tente bien ! Le côté contemplatif ne me dérange pas.

    RépondreSupprimer
  25. Ca peut être bien aussi des BD où il ne se passe pas grand-chose... Je note pour un prochain passage en librairie.

    RépondreSupprimer
  26. Bizarrement ça peut aussi m'intéresser :)

    RépondreSupprimer
  27. vu sur un autre blog aujourd'hui, comme ça elle ne me tente pas, mais après vos avis on verra si je tombe dessus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle mérite que tu y jettes un coup d’œil selon moi.

      Supprimer
  28. Je pense que ça plairait à cet autre Raymond :

    http://priseauvent.canalblog.com/archives/2018/05/09/36336215.html#c75048885

    RépondreSupprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !